Traitement en cours
Fonds d'archives

BRONGNIART (Alexandre). 668AP.

Haut de page
Titre :
BRONGNIART (Alexandre). 668AP.
Dates :
1770-1835
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né à Paris le 5 février 1770, Alexandre Brongniart est le fils de l’architecte Alexandre Théodore Brongniart auquel on doit de nombreux hôtels parisiens et le Palais de la Bourse. Destiné à la médecine, initié par son oncle à la chimie, il est nommé ingénieur des mines en 1794, professeur à l’Ecole centrale au collège des Quatre Nations en 1797. En mai 1800, après la publication de son Mémoire sur l’art de l’émailleur, il prend la direction de la manufacture de Sèvres, qu’il garde sa vie durant. Membre de l’Académie des sciences dès 1815, ingénieur en chef des mines en 1818, il enseigne la minéralogie à partir de 1822 au Muséum d’histoire naturelle. Il est notamment l’auteur d’un Traité élémentaire de minéralogie (1807), d’un Essai sur la géographie minéralogique des environs de Paris (1811) qu’il publia avec Cuvier, et d’un Traité des arts céramiques et des Poteries (1844). De Cécile Coquebert de Montbret, il eut un fils, Adolphe, botaniste, et deux filles qui épousèrent le naturaliste Victor Audouin et le chimiste Jean-Baptiste Dumas. Il mourut le 7 octobre 1847.

Modalités d'entrée

Achat, 2008.

Description

668AP/1. Papiers personnels, correspondance et notes de travail d’Alexandre Brongniart.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Dictionnaire de biographie française, Paris, Letouzey et Ané, 1933-, t. 7, 1956, col. 419-420.

Site Internet de l’Académie des sciences.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.