Traitement en cours
Fonds d'archives

ROL-TANGUY (Henri). 672AP.

Haut de page
Titre :
ROL-TANGUY (Henri). 672AP.
Dates :
1908-2002
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né à Morlaix le 12 juin 1908 d’un père officier de marine et d’une mère blanchisseuse, Henri Tanguy fait ses études à Brest, y obtient en 1921 le certificat d’études primaires et exerce divers emplois. Après l’installation de sa famille à Paris en 1923, il entre en apprentissage comme tôlier. De 1929 à 1930, il effectue son service militaire au 8e régiment de zouaves à Oran. Après adhésion aux jeunesses communistes, il organise en 1934 une section C.G.T.U. dans son usine et y crée un journal. Licencié pour activisme militant sous le Front populaire, il occupe dès novembre [et non ou octobre ou août] 1936 un emploi permanent au siège de l’union des syndicats de travailleurs des métaux C.G.T. de la Seine.

Envoyé en Espagne comme armurier par le Parti communiste le 19 février 1937, il est, de février à octobre 1938, commissaire politique au bataillon d’instruction des brigades internationales dont le chef est “ Théo Rol ” († 8 septembre1938). De retour au syndicat des métaux, il y rencontre Cécile Le Bihan qu’il épouse le 15 [et non le 19] avril 1939. Mobilisé dans l’armurerie de septembre 1939 au 16 août 1940, il dirige un des “ comités populaires ”, devient responsable politique de la région P2 (centre et rive droite de Paris) au printemps 1941 et responsable militaire des “ Francs-tireurs partisans (F.T.P.) dès juillet. Après l’arrestation de ses principaux homologues, il devient responsable politique de la région Anjou-Poitou d’automne 1942 au printemps à mars [et non mai] 1943, est incorporé à la fin de cette année à l’état-major de Forces françaises de l’intérieur (F.F.I.) de la région P “ Condé ” et, à la suite d’une vague d’arrestations de ses membres, nommé en juin 1944 chef F.F.I. de la région P1 (Seine et départements limitrophes) sous le grade de “ colonel ” et le pseudonyme de “ Rol-Tanguy ”, en hommage à Théo Rol. Il participe activement à la Libération de Paris, signe la reddition de Von Choltitz le 25 août 1944 et il est reconnu comme compagnon de la Libération par le général de Gaulle le 18 juin 1945.

Affecté au 151e régiment d’infanterie en Allemagne, il est promu lieutenant-colonel en mars 1946 puis chef de corps du 27e régiment d’infanterie et, de mars à mai 1947, membre du cabinet du ministre communiste de la Défense nationale François Billoux. Après avoir fait partie de l’état-major de subdivision du Mans de 1948 à 1951, il est affecté au dépôt central des isolés de Versailles du 10 janvier 1952 à sa retraite en juin 1962.

Le patronyme de Tanguy est changé en Rol-Tanguy par décret du 21 octobre 1970. Il est membre de l’Amicale des anciens volontaires en Espagne républicaine (A.V.E.R.), de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (A.N.A.C.R.) dont il est président dès les années 1960, du comité central du Parti communiste de mai 1964 à décembre 1987, assurant le suivi de plusieurs fédérations de 1964 à 1979. Il décède le 8 septembre 2002.

Modalités d'entrée

Don, 2007.

Description

672AP/1-17. Papiers personnels. 1917-2007.

672AP/18. Henri Tanguy ouvrier. 1922-2002.

672AP/19-26. Le brigadiste international. 1936-2001.

672AP/27-41. Résistant et chef de l’état-major F.F.I. d’Île-de-France au moment de la Libération de Paris. 1942-2000.

672AP/42-71. Activités menées au titre de son action pendant la Seconde Guerre mondiale. 1940-2005.

672AP/72-77. Le militaire et l’homme d’armée. 1940-2002.

672AP/78-89. Le militant communiste. 1944-2001.

672AP/90-115. L’autodidacte et le compilateur. 1940-2001.

Conditions d'accès

  • 672AP/1-9, 22, 39-42, 59, 72, 76, 78-80 : communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.
  • 672AP/10-21, 23-38, 43-58, 60-71, 73-75, 77, 81-115 : communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

672AP/1-9, 22, 39-42, 59, 72, 76, 78-80 : reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.

672AP/10-21, 23-38, 43-58, 60-71, 73-75, 77, 81-115 : reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

On consultera avec profit :

- à la Grande Chancellerie de la Légion d’honneur, le dossier de Légion d’honneur d’Henri Rol-Tanguy entre 1947 et 1994 ;

- les archives de l’A.V.E.R., conservées au Musée de la résistance nationale à Champigny-sur-Marne) ;

- les archives de l’A.N.A.C.R., conservées par l’association à Paris ;

au Service historique de l’armée de terre, le dossier de carrière (SHD/DAT 8 YE 69-12163) du lieutenant-colonel Georges Tanguy et du “ bureau Résistance ” de Rol-Tanguy ;

- aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis, les archives du comité central du P.C.F., de l’Institut C.G.T. d’histoire sociale (I.H.S.-C.G.T.), du Comité 89 en 93 et le fonds Sylvie Zaidman et Joël Clesse (40 AJ8 4).

Bibliographie

Bouderon (Roger) , Rol-Tanguy, Paris, 2004.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici