Traitement en cours
Fonds d'archives

OBERKAMPF DE DABRUN (famille). 676AP.

Haut de page
Titre :
OBERKAMPF DE DABRUN (famille). 676AP.
Dates :
1672-1924
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La famille Oberkampf a des racines très anciennes. Dès le xvie siècle, on trouve des Oberkampf à Mayence. La Réforme amena l’émigration vers des centres protestants de deux membres de cette famille. L’un, Conrad, alla en 1517 à Zurich où prêchait déjà Zwingli. L’autre, Heinrich, alla à Vernigerode. C’est de lui que descendent les branches protestantes de Halberstadt, de Copenhague, de Jouy et de Dabrun.

L’un des descendants d’Heinrich épousa en 1605 Marie de Kitscher, qui lui apporta la terre de Dabrun, près de Wittemberg. La famille Oberkampf de Dabrun compta aux xviie et xviiie siècles plusieurs officiers au service de l’Électeur de Saxe , ainsi que des receveurs des finances. L’un d’eux, Frédéric Christian Charles (1797-1847) vint en France et y épousa Louise Henriette Le Cointe, fille de Georges Le Cointe et de Catherine Étiennette Larguier. Il obtint en 1897 l’autorisation d’ajouter à son nom le nom de “ Dabrun ”.

Frédéric Christian Charles Oberkampf et Louise Henriette Le Cointe eurent quatre enfants dont Émile Georges Charles, né à Lyon en 1834, qui épousa à Agen, en 1862 Julie Zélia Guizot, fille de Jacques Ernest Guizot, receveur général du département de Lot-et-Garonne.

Émile Georges Charles Oberkampf était, comme son beau-père, receveur général à Alais (Gard). Il entreprit des recherches généalogiques et a laissé un ouvrage sur l’histoire de sa famille, son origine, la modification du nom et ses différentes branches, d’où sont tirées ces quelques indications généalogiques.

Sa fille aînée, Henriette Ernestine, née à Agen en 1862, épousa à Alais le 14 décembre 1880 Jacques Édouard Delpech, fils d’Adolphe Delpech, ancien maire de Clairac et de Clémence de Suriray de La Rue.

La famille Le Cointe, originaire de Normandie, s’était expatriée à la révocation de l’Édit de Nantes et avait formé des branches en Angleterre, en Allemagne et à Genève. La famille Guizot était originaire de Toulouse, où elle eut quatre capitouls aux xve et xvie siècles. Famille noble de Normandie, les Suriray de La Rue s’étaient alliés en 1822 aux Denis, famille bourgeoise et protestante de Clairac. Les Denis étaient eux-mêmes alliés aux Fréron, notaires à Clairac.

Historique de la conservation

Le fonds Oberkampf de Dabrun provient de la famille Delpech qui en 2000 a donné aux Archives de France le fonds Oberkampf de Dabrun, déposé aux Archives départementales du Lot-et-Garonne (où il a été coté 117 J), et le fonds de la famille Faure, déposé aux Archives départementales de la Gironde. En 2008 la famille Delpech a donné aux Archives nationales un important fonds concernant la famille Delpech (coté 661 AP) et familles alliées et a demandé le retour du fonds Oberkampf de Dabrun aux Archives nationales.

Modalités d'entrée

Don de l’indivision Delpech, 2000.

Description

676AP/ 1-8. Famille Oberkampf de Dabrun. 1742-1924.

  • 676AP/1-3. Livres et recueils généalogiques sur la famille. 1795-1907.
  • 676AP/4. Productions historiques et littéraires des membres de la famille, comptes domestiques.1742-1909.
  • 676AP/ 5-8. Émile Georges Charles Oberkampf de Dabrun. 1860-1924.

676AP/ 9-10. Familles alliées aux Oberkampf : Larguier, Lecointe, Guizot. 1672-1894.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Voir aussi aux Archives nationales le fonds Delpech (661/AP).

Bibliographie

Oberkampf de Dabrun (Émile Charles), Notice sur la famille Oberkampf. Son origine. Modification du nom. Ses différentes branches. S. d.

Filiations protestantes. Volume 1. France. Tome 2, pp. 603-606.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici