Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

GUILBERT-MARTIN (Établissements). 166AQ.

Haut de page
Titre :
GUILBERT-MARTIN (Établissements). 166AQ.
Dates :
1807-1973
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La maison Dumas et Raisin a été fondée en 1807 à Sèvres par MM. Dumas et Raisin, originaires de Suisse ; elle fut la première fabrique d’émaux créée en France : on y fabriquait des « émaux blancs » pour les cadrans de montres et des « émaux fins » pour les verroteries, bijouteries, tabatières et bonbonnières. En 1840, l’établissement fut transféré à Grenelle et devint la propriété de Gineston : ce dernier ajouta la fabrication de tubes de verre et de cristal.

Associé à son gendre, Auguste Martin, à partir de 1850, Honoré Guilbert acheta la maison à Gineston : il développa les activités de l’établissement en découvrant un procédé pour émailler la tôle et la fonte. En 1867, la maison fut transférée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) au 275, avenue de Paris. Auguste Martin, de retour d’un voyage en Italie, ajouta les mosaïques aux produits des établissements Guilbert-Martin. En 1887, ceux-ci s’installèrent à Saint-Denis, au 20, rue Genin.

Par ailleurs, Auguste Martin participa au Syndicat du bassin du Tchad, spécialisé dans la confection de perles de verre pour chapelets.

Après le décès d’Auguste Martin, en 1900, son petit-fils René (1876-1921) prit la tête de la fabrique et fit breveter des tubes à haute résistance et des pierres synthétiques ; il fabriqua les mosaïques de la basilique de Fourvière (Lyon), du Sacré-Cœur (Paris) et du Grand Palais (Paris).

À la mort accidentelle de René Martin, en 1921, la société fut mise en liquidation et fit place à la Société anonyme des anciens établissements Guilbert-Martin, qui devint une société à responsabilité limitée en 1929.

En 1960, la société prononça sa dissolution et vendit ses bâtiments et son terrain à la société Casino.

Modalités d'entrée

Dépôt, 1981.

Description

166AQ/1. Carrière d’Auguste et de René Martin. 1846-1921.

166AQ/1 (suite). Usines : achat de terrain (1887-1923), comptes (1862-1922), papiers et cartes à en-tête (s.d.). 1862-1923.

166AQ/1 (suite)-2. Mosaïques. 1884-1923.

166AQ/1. Correspondance reçue. 1890-1923.

166AQ/2. Catalogues et articles. 1884-1918.

166AQ/2 (suite). Dissolution. 1921-1960.

166AQ/2 (suite). Syndicat du bassin du Tchad. 1894-1901.

166AQ/3-5. Formules de fabrication Dumas et Raisin (1815-1858), formules italiennes (1855-1873), formules des Guilbert-Martin (1878-1921). 1815-1921.

166AQ/6. Comptabilité. 1807-1906.

166AQ/6 (suite). Photographies. 1887-1973.

Conditions d'accès

Communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Langue des documents

Français

Bibliographie

  • Introduction du répertoire numérique, p. 1-2.
  • Hildesheimer (Françoise) et Joly (Bertrand), État sommaire des archives d’entreprises, tome III, Paris, 1996, p. 415.
  • Giraud-Dejoux (Mélusine), L’Atelier de mosaïques Guilbert-Martin à Saint-Denis, Paris, 2002, 190 p. (Mémoire de maîtrise, Paris I).
  • Lacousse (Magali), État sommaire des fonds d’archives d’entreprises, de presse et d’associations conservés aux Archives nationales, Paris, 2007, p. 37-38.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici