Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

GRADIS (maison). 181AQ.

Haut de page
Titre :
GRADIS (maison). 181AQ.
Dates :
1551-2014
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La famille Gradis, d’origine portugaise et espagnole, s’établit à Bordeaux (Gironde), sans doute vers 1495. En 1685, Diego Gradis fonde la maison de négociants armateurs David Gradis et fils. En 1921, elle prend le nom de Société française pour le commerce avec les colonies et l’étranger (SFCCE), puis, en 1957, celui de Société française pour le commerce avec l’outre-mer (SFCO).

La Société établit ses relations commerciales avec le Canada, Saint-Domingue et, surtout, la Martinique, où la famille Gradis (propriétaire d’une habitation à Basse-Pointe), se livre à la culture et à l’exploitation du sucre de canne.

La longévité de la maison Gradis repose en partie sur la succession de ses chefs de famille. Citons Moïse Gradis (1737-1825), Benjamin Gradis (1789-1858), Henri Gradis (1823-1905), qui fut également homme de lettres et historien, Raoul Gradis (1861-1943), Gaston Gradis (1889-1968), polytechnicien et grand voyageur (en particulier, au Maroc, aux côtés du maréchal Lyautey), Jean Schwob d’Héricourt (1900-1980), combattant dans les Forces françaises libres (FFL) et Henri II Gradis (né en 1920), auquel succède son fils Diégo II Gradis (né en 1955).

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Dépôt, août 2015.

Description

- Papiers de famille (1551-2014) :

  • 181AQ/45-181AQ/56. Comptabilité familiale et comptes de domaines. 1821-1902.
  • 181AQ/67. Correspondance avec le ministre de la Marine. 1748-1766.
  • 181AQ/73-181AQ/141. Dossiers familiaux et d’affaires, dont : Benjamin II Gradis, Benjamin III Gradis, Henri I Gradis, Gaston et Raoul Gradis, Henri Lémant. 1551-1918.
  • 181AQ/143-181AQ/147 et 181AQ/149-181AQ/156. Dossiers familiaux et d’affaires, dont : Jean Schwob d’Héricourt. 1763-1975.
  • 181AQ/157-181AQ/168. Supplément : famille Gradis et apparentés. 1806-1978.

- Papiers commerciaux (1724-2005) :

  • 181AQ/1-181AQ/44. Comptabilité commerciale. 1724-1921.
  • 181AQ/57-181AQ/66. Correspondance commerciale (Europe, Amérique). 1755-1895.
  • 181AQ/68-181AQ/70. Registres de comptabilité de la SFCCE et ouvrages grands formats. 1905-1985.
  • 181AQ/72 et 181AQ/142. Inventaire ancien ms. et affaire Artau. 1780-XXe siècle.
  • 181AQ/169-181AQ/194. Supplément : sociétés commerciales fondées ou dirigées par les Gradis et alliés. 1747-2005.

Les articles 181AQ/1-181AQ156 ont fait l’objet d’un inventaire imprimé par Christine Nougaret, Archives et histoire de la Maison Gradis (1551-1980), 181 AQ 1*-156. Répertoire numérique détaillé et édition de texte , Paris, Archives nationales, 2011, 277 p.

Existence et lieu de conservation des documents originaux

Les déposants ont conservé les documents suivants :

  • Répertoire des archives de la famille Gradis (XXe siècle), 181AQ/71.
  • Carte de la plantation Gradis à Basse-Pointe (Martinique, 1776), 181AQ/148.

Conditions d'accès

Consultation soumise à l’autorisation des ayants-droit, sauf recherche universitaire.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Maupassant (Jean de), Abraham Gradis, 1699-1780, Bordeaux, 1917.

Roman d’Amat (Jean Charles) et Prévost (Michel), dir., Dictionnaire de biographie française, Paris, Letouzey et Ané, 1985, tome XVI, col. 888-890.

Schwob d’Héricourt (Jean), La Maison Gradis de Bordeaux et ses chefs, Argenteuil, 1975.

Seillan (Aude), « David II Gradis (1742-1811) et son entourage : écritures. Édition critique et commentaire », Positions de thèse de l’École des chartes, 2014. http://theses.enc.sorbonne.fr/2014/seillan

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici