Traitement en cours
Fonds d'archives

LA TOUR DU PIN (famille de). 744AP.

Haut de page
Titre :
LA TOUR DU PIN (famille de). 744AP.
Dates :
XIIIe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La maison de La Tour du Pin est originaire du Dauphiné, où une commune porte ce nom aujourd’hui (département de l’Isère). Le premier membre de ce lignage cité dans les sources est Girold, ou Girard de La Tour (Xe siècle). Plusieurs branches en descendent : la branche des dauphins de Viennois ; la branche de Vinay ; la branche de Clesses ; la branche de Gouvernet ; la branche de Montauban ; la branche de Verclause ; la branche de La Charce de Chambly.

Albert II (1176-1226), sire de La Tour du Pin, participa à la troisième croisade ; son nom et ses armes figurent dans la première salle des croisades du château de Versailles. Au XIIIe siècle, Humbert de La Tour du Pin (v. 1240-1307) devient dauphin de Viennois en 1282, par son mariage avec Anne de Bourgogne. Les La Tour du Pin gouvernèrent le Dauphiné jusqu’en 1349, date du transport de cette province à la France. La branche aînée des dauphins de Viennois s’éteignit en 1355 avec la mort d’Humbert II de La Tour du Pin.

La maison de La Tour du Pin s’est continuée dans la branche de Vinay, descendante de Berlion I, fils d’Albert de La Tour, seigneur de Vinay († 1249). À la fin du XIVe siècle, Girard II de La Tour du Pin, fils de Girard Ier, alla s’établir dans son fief de Clelles, d’où la branche de Clelles.

Girard II eut pour fils Guigues II, qui épousa Antoinette de Theys, fille du seigneur de Clelles, dont il eut Guigues III. Guigues III eut plusieurs enfants, dont deux ont fait branche : Hugues, qui continua la branche de Clelles, qui s’éteignit au XVIe siècle ; Pierre qui épousa en 1510 Madeleine de Silve, dame de Gouvernet, d’où la branche des La Tour du Pin Gouvernet.

À la fin du XVIe siècle, Guigues IV de La Tour du Pin Gouvernet laissa deux enfants qui firent eux aussi lignage : René (1543-1619), seigneur de Gouvernet, qui épousa en 1573 Isabeau de Montauban, dame de La Charce ; et Jacques, seigneur de Verclause. De René de La Tour du Pin Gouvernet sont venues les branches de Gouvernet et Paulin, de La Charce, Chambly et Mallerargues ; de Montauban et de la Chaux. De Jacques de La Tour du Pin Verclause sont issues les branches de Verclause, Taillade et Verfeuil.

René de La Tour du Pin Gouvernet (1543-1619) eut notamment pour fils : Charles de La Tour du Pin, marquis de Gouvernet (1576-1643) ; César de La Tour du Pin, marquis de La Charce (1583-1645), Hector de La Tour du Pin, baron de Montauban (1585-1629).

La branche aînée des La Tour du Pin Gouvernet s’éteignit en 1775 ; la seconde branche, dite de Paulin, étant devenue l’ainée de la maison, reprit le nom de Gouvernet.

La branche La Tour du Pin de La Charce porta à partir de la deuxième moitié du XVIIIe siècle le nom accolé de Chambly, à la suite du mariage en 1741 de René François de La Tour du Pin (1715-1778), vicomte de La Charce avec Jacqueline de Chambly, unique héritière du comte de Chambly. En sont issues de nombreuses personnalités au XIXe et au XXe siècles, dont René de La Tour du Pin (1834-1924), royaliste, sympathisant de l’Action française, catholique proche de la pensée sociale d’Albert de Mun, auteur en 1907 de l’ouvrage : Vers un ordre social chrétien ; Patrice de La Tour du Pin (1911-1975), poète mystique catholique.

Historique de la conservation

Les archives ont été conservées par la famille jusqu’à leur dépôt aux Archives nationales.

Modalités d'entrée

Dépôt, 2015.

Description

Fonds non classé.

Chartrier de la famille de La Tour du Pin (XIIIe-XVIIIe siècles).

Généalogies (XIXe siècle).

Papiers de la famille de La Tour du Pin de Chambly de La Charce (XIXe-XXe siècles).

Conditions d'accès

Fonds non classé, non communicable.

Conditions d'utilisation

Fonds non classé, non communicable.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Maison de la Tour-du-Pin [Généalogie], Paris, 1844.

Barthélemy (Édouard), Note historique sur la maison de La Tour Du Pin, d’après des documents inédits, Paris, 1861.

La Tour du Pin Chambly de La Charce (René), Une famille dauphinoise, La-Tour-du-Pin, Valence, 1912 [Extrait du "Bulletin de la Société d’archéologie de la Drôme", T. XLVI, 1912].

Martin (Georges), Histoire et généalogie de la maison de La Tour du Pin, Lyon, 1985.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici