Traitement en cours
Fonds d'archives

BONNEMAISON (Antoine). 720AP.

Haut de page
Titre :
BONNEMAISON (Antoine). 720AP.
Dates :
1926-1981
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Antoine Bonnemaison est un officier de carrière français, il est l’un des principaux spécialistes et théoriciens français de « l’action psychologique ».

Durant la Seconde guerre mondiale, il intégre le mouvement des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et devient un cadre de l’organisation de la résistance armée (responsable du 2e bureau du Corps Franc Pommiès dans le Sud-Ouest).

Par la suite, il devient officier du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE) puis responsable d’organisations privées de lutte anti-communiste.

Docteur en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Institut des hautes études internationales, il se révèle une des figures clés de l’anticommunisme français et européen durant la guerre froide de 1948 (date de son recrutement au SDECE) jusqu’à sa mort en 1982.

Historique de la conservation

Les papiers d’Antoine Bonnemaison ont été conservés après son décès dans sa maison familiale à Versailles.

Modalités d'entrée

Don, décembre 2013.

Description

720AP/1-2. Papiers personnels. 1926-1980.

720AP/3-7. Correspondance. 1951-1981.

720AP/8-57. Antoine Bonnemaison, conférencier. 1934-1981.

720AP/58. Antoine Bonnemaison, membre de l’International institute for strategic studies (IISS). 1969-1981.

720AP/59-72. Antoine Bonnemaison, secrétaire général de l’Institut de psychologie sociale appliquée (IPSA), du Centre de recherche du bien politique (CRBP) et du Centre d’Observation du mouvement des idées (COMI). 1954-1981.

720AP/73-75. Albums photos et pellicules de projection concernant le Corps Franc Pommiès. 1944-1945.

Conditions d'accès

Communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Conditions d'utilisation

La reproduction, l’exploitation ou la publication des documents sont soumises à autorisation.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Archives nationales :

• 72AJ/528. Haute-Garonne, L’ORA, Le Corps Franc Pommiès.

• 72AJ/1915. Dossiers du secrétariat de l’État-Major (1940-1941).

• 72AJ/2320. Archives de Claude Bouchinet-Serreulles, résistant et diplomate.

• 457AP. Fonds Georges Bidault.

• 538AP. Fonds Eugène Claudius-Petit.

Service historique de la défense :

• 1 K 304. Fonds Oudot de Dainville.

• 3 K 27. Fonds du Général Georges Buis.

• 13 P 86. Section détudes générales sur la Résistance : Corps Franc Pommiès.

• 13 P 92-02. Groupement de Segonzac.

• 50 PM 48. Deuxième Guerre Mondiale : agents de renseignement allemands, espionnage en Algérie.

• Sous-Série GR 1 S. Archives du Bureau psychologique.

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/contenu/functions/dc/attached/FRSHD_PUB_00000274_dc/FRS

HD_PUB_00000274_dc_att-FRSHD_PUB_00000274.pdf, consulté le 15 mai 2014.

Bibliothèque nationale de France :

• NAF 28060. Archives de Raymond Aron.

Archives départementales des Haute-Garonne :

• Série R. Matricule militaire d’Antoine Bonnemaison en 1930.

Institut d’histoire sociale :

• Association créée par Boris Souvarine en 1935 contenant un important fonds documentaire sur l’histoire du

communisme. Le fonds a été légué aux archives départementales des Hauts-de-Seine, mais reste géré par l’Institut

d’histoire sociale.

The national Archives in the Hague:

• Papers of C.C. Van den Heuvel : correspondance entre Antoine Bonnemaison et Louis Einthoven.

Hoover Institute de Stanford

• Archives de Georges Albertini à la , plusieurs fiches concernent Antoine Bonnemaison.

http://findingaids.stanford.edu/xtf/view?docId=ead/hoover/albertini.xml;query=;brand=default, consulté le 15 mai 2014.

Nederlands Instituut voor Militaire Historie :

• Archives de Louis Einthoven.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici