Traitement en cours
Fonds d'archives

WALLON (famille). 722AP.

Haut de page
Titre :
WALLON (famille). 722AP.
Dates :
XIXe-XXe siècle
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Henri Alexandre Wallon (1812-1904) est connu comme historien et homme politique français. Catholique fervent, de tendance libérale (il s’opposa à l’esclavagisme et défendit la liberté de l’enseignement), il est célèbre pour avoir été à l’origine de l’amendement qui a fait entrer le mot « République » dans les projets de lois constitutionnelles de 1875, ce qui a été considéré comme le fondement de la IIIe République.

Né à Valenciennes, il devient en 1840 professeur à l’École normale supérieure et succède à Guizot en 1846 comme professeur d’histoire à la Sorbonne. Ses travaux sur l’esclavage dans les colonies françaises (1847) et sur l’esclavage dans l’Antiquité (1848), le font entrer après la Révolution de 1848 dans une commission pour la réglementation du travail dans les possessions coloniales françaises et, en novembre 1849, il est élu représentant de la Guadeloupe à l’Assemblée législative, où il demande à être représenté par un ancien esclave, Louisy Mathieu. Il démissionne en 1850 et ne revient à la vie politique qu’après la chute de l’Empire. Élu député du Nord (1871-1875), sénateur inamovible à partir de 1875, il préside les séances d’ouverture du Sénat comme doyen d’âge jusqu’en 1903. Il est aussi ministre de l’Instruction publique, des Cultes et des Beaux-Arts en 1875-1876.

En dehors de son mandat parlementaire, il est membre de l’Intitut, secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, président du conseil d’administration de l’Institut Pasteur, président de la Société anti-esclavagiste, doyen de la Faculté des lettres de Paris. Il publie de nombreux ouvrages tant religieux (La Bible résumée dans son histoire, 1854-1859 ; De la croyance due à l’Évangile, La Vie de Notre Seigneur Jésus, 1865) qu’historiques (Histoire de l’esclavage dans l’Antiquité, 1847 ; Richard II, épisode de la rivalité de la France et en Angleterre, 1864 ; Jeanne d’Arc, 1860 ; Saint Louis et son temps, 1871 ; La Terreur, 1873 ; Histoire du tribunal révolutionnaire de Paris, 1880-1882).

De son premier mariage avec Hortense Dupire (1814-1851), Henri Wallon a sept enfants (Marie, Adèle épouse Guibert, Henri, Paul, Amélie, Jeanne épouse Petit, Valentine épouse Deltombe), et de son second mariage avec Pauline Boulan (1820-1878), trois enfants (Étienne, Marguerite épouse Rabut ; Geneviève épouse Rivière).

Historique de la conservation

Les archives sont restées entre les mains des différents descendants d’Henri Wallon, qui en confient une partie en dépôt aux Archives départementales du Jura en 2004 (fonds 85J). L’Association familiale Henri-Wallon décide en 2014 d’en faire don aux Archives nationales. Le fonds est alors coté 722AP et s’accoît régulièrement d’apports de plusieurs provenances.

Modalités d'entrée

Dons de l’Association des descendants et amis de l’historien et homme politique Henri Alexandre Wallon, 2014-2018.

Description

Famille Wallon et alliées : tableaux généalogiques ; travaux et recherches généalogiques effectués par Jean-Marie Joseph Petit, Henri Guibert, Didier Dastarac, Rose-Anne Aussedat.

Ascendance d’Henri Alexandre Wallon. – Les grands-parents : Pierre Joseph Wallon. Les parents : Alexandre Martin Wallon et Fébronie Caffiaux.

Henri Alexandre Wallon (1812-1904). – L’homme politique, le ministre, le secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. L’écrivain. Correspondance familiale ; correspondance reçue d’amis et de personnalités. Décès, obsèques, notices nécrologiques. Travaux sur Henri Alexandre Wallon. commémorations.

Hortense Dupire (1814-1851), première épouse, et Pauline Boulan (1820-1878), seconde épouse d’Henri Alexandre Wallon.

Descendance d’Henri Alexandre Wallon.

  • Branche Étienne Wallon : Étienne Wallon (1855-1924), professeur à la Faculté ; Jean Wallon ; Dominique Wallon.
  • Marie Wallon (1840-1904), religieuse.
  • Branche Paul Wallon : Paul Wallon, architecte (1845-1914) ; Charles Wallon (1875-1958), architecte ; Simone Wallon (1918-2001).
  • Branche Wallon-Deltombe : Valentine Wallon (1849-1929), épouse de Célestin Deltombe ; Henri Deltombe (1875-1941) ; Marie Deltombe (1877-1925) ; Marie-Louise Deltombe (1885-1889) ; Madeleine Deltombe (1872-1924).
  • Branche Wallon-Guibert.
  • Branche Wallon-Petit : Jeanne Wallon (1848-1923), épouse de Pierre Petit ; général Pierre Petit (1840-1906) ; Joseph Petit et Marie-Louise Puiseux ; Bertrand Petit (1919-1997).
  • Branche Wallon-Rabut : Marguerite Wallon (1881-1936), épouse de Charles Rabut.
  • Branche Wallon-Rivière : Henriette Rivière (1895- ).

Familles alliées.

  • Famille Caffiaux.
  • Famille Jannet : Louis Jannet (1795-1861) ; Sophie Wallon (1811-1892), épouse Jannet.
  • Famille Puiseux : François Léon Puiseux (1815-1889) ; Victor Alexandre Puiseux (1820-1883) ; Pierre Henri Puiseux (1885-1928), astronome ; André Puiseux (1858-1931) ; Victor Puiseux (1887- ).

Association familiale Henri-Wallon.

En cours de classement. Pour toute information, contacter le département des archives privées (dap.an@culture.gouv.fr).

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Archives nationales, 360 AP : fonds Henri Wallon (1879-1962), médecin psychologue, petit-fils d’Henri Alexandre Wallon.

Bibliographie

  • Campagne (Pierre), Henri Wallon, père de la Constitution républicaine, 1812-1904 : exposition organisée pour le centenaire des lois constitutionnelles de 1875, Valenciennes, Bibliothèque municipale, 1975.
  • Dastarac (Didier), Un correspondant d’Henri-Alexandre Wallon : l’abbé François-Alexis Rara (1834-1877), mémoire de maîtrise dactyl., juin 1974.
  • Lantenay (Maurice), Henri Wallon, historien et homme politique (1812-1904), Paris, 1907.
  • Lasteyrie (Robert de), Cinquantenaire de M. Henri Wallon [discours de MM. Robert de Lasteyrie et Henri Wallon], Académie des inscriptions et belles-lettres, séance du 23 novembre 1900, Mâcon, 1900 [extrait des Comptes rendus de l’Académie des inscriptions, nov-déc. 1900].
  • Nicolet (Claude), « Henri Wallon : de l’esclavage antique à l’esclavage moderne », in Académie des sciences morales et politiques, Paris, Académie des sciences morales et politiques, 2004, en ligne : https://www.asmp.fr/travaux/exceptionnelles/nicolet_wallon.pdf.
  • Perrot (Georges), « Notice historique sur la vie et les travaux de M. Henri-Alexandre Wallon », par M. Georges Perrot... lue dans la séance publique annuelle du vendredi 17 novembre 1905, Paris, Institut de France. Académie des inscriptions et belles lettres, 1905.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici