Your request is in progress
Archival group

AE/III - Musée des documents étrangers

Top of page
Title:
AE/III - Musée des documents étrangers
Level of description:

Administrative history/biographical note

Le musée des Archives ouvre en 1867 dans les salons de l’Hôtel de Soubise. Conçu par Léon de Laborde, directeur général des Archives de l’Empire, il propose à la curiosité du public un choix de 1.800 documents, produits par des institutions ou des personnalités françaises, concernant exclusivement le territoire national. Le programme du musée répond à un double objectif : offrir aux visiteurs, selon les mots de Laborde, « un abrégé des preuves de l’histoire de France » à travers les « monuments écrits de la Patrie » et rendre sensible l’évolution de l’écriture, des supports et des conventions diplomatiques. Ce « Musée français » est inauguré le 19 juillet 1867.

Dès 1867, Laborde charge des diplomatistes de réunir les principaux traités conclus à diverses époques entre la France et les nations étrangères, des bulles papales, diplômes et chartes provenant de pays de l’Europe ainsi que des autographes d’étrangers célèbres. Par manque de temps et de moyens, le projet d’ouverture de ce « Musée étranger » est reporté. Pour des raisons de santé, Laborde est contraint de démissionner de son poste en 1868. Son successeur, Alfred Maury, reprend le projet et l’inaugure le 28 juillet 1878, année de la troisième Exposition Universelle.

Description

Cette sous-série contient les traités et documents diplomatiques intéressant les relations de la France et des puissances étrangères. On y trouve par exemple la ratification par Henri VIII, roi d’Angleterre, du traité d’Ardres signé avec François Ier en 1546 ou la lettre de Fath-Ali Shah, roi de Perse, à Napoléon Ier en 1806.

New conditions for access to archives.