Your request is in progress
Archival group

AE/VI - Objets historiques

Top of page
Title:
AE/VI - Objets historiques
Level of description:

Administrative history/biographical note

Le musée des Archives ouvre en 1867 dans les salons de l’Hôtel de Soubise. Conçu par Léon de Laborde, directeur général des Archives de l’Empire, il propose à la curiosité du public un choix de 1 800 documents, produits par des institutions ou des personnalités françaises, concernant exclusivement le territoire national. Le programme du musée répond à un double objectif : offrir aux visiteurs, selon les mots de Laborde, « un abrégé des preuves de l’histoire de France » à travers les « monuments écrits de la Patrie » et rendre sensible l’évolution de l’écriture, des supports et des conventions diplomatiques. Ce « Musée français » inauguré le 19 juillet 1867, est complété par un « Musée étranger » en 1878. Parallèlement aux documents « papier », le musée conserve des objets historiques très divers qui constituent plusieurs collections (mobilier, clefs de villes, monnaies, médailles, matrices de sceau, etc.). Afin de les inventorier, on décide en 1885 de leur attribuer la cote AE/VI et de la subdiviser en sous-séries (de « a » à « m » à l’origine).

Mode of entry

L’origine de cette sous-série est triple. Certains objets ont été déposés directement aux Archives de la nation à titre de monuments historiques (maquette de la Bastille, étalons des poids et mesures, clefs des villes prises à l’ennemi, mobilier des hôtels de Soubise et de Rohan, etc.). D’autres ont été donnés ou achetés dans le même esprit, comme le portefeuille du ministre Clarke ou la tapisserie de l’histoire d’Achille provenant de l’hôtel de Rohan. D’autres enfin étaient contenus dans les dossiers d’archives et en ont été retirés pour une meilleure conservation. Signalons enfin que toutes les peintures appartenant au décor des hôtels de Soubise et de Rohan (dessus-de-porte notamment) ont reçu une cote en AE/VI.

Les objets historiques sont répartis dans 18 sous-séries :

Classification method

  • AE/VIa/1 à 400 : Objets historiques (XIIIe siècle à nos jours)
  • AE/VIb/1 à 649 : Médailles (1688 à nos jours)
  • AE/VIc/1 à 45 : Monnaies (XIIIe-XIXe siècles)
  • AE/VId/1 à 180 : Coins de monnaies et médailles (XIIe-XVIIIe siècles)
  • AE/VIe/1 à 197 : Matrices, timbres et cachets des administrations, assemblées et comités divers, depuis l’Ancien Régime jusqu’à la Monarchie de Juillet (1696-1870)
  • AE/VIf/1 à 63 : Matrices, timbres et cachets de l’administration des Archives (1792-1870)
  • AE/VIg/1 à 1347 : Poinçons d’orfèvres et autres (1684-XIXe siècle)
  • AE/VIh/1 à 157 : Marques de papier timbré de l’Ancien Régime : régie générale pour les octrois, tarifs, timbre extraordinaire ; régie générale pour les expéditions, etc.
  • AE/VIi/1 à 193 : Marques pour les cuirs, pour les droits du roi et marques diverses de l’Ancien Régime
  • AE/VIk/1 à 28 : Formes et poinçons pour le papier monnaie : mandats territoriaux et assignats
  • AE/VIl/1 à 24 : Planches de cuivre gravées (XVIIe-XIXe siècles)
  • AE/VIm/ 1 à 24 : Clefs de villes (1791-1815)
  • AE/VIn/1 à 33 : Étalons des poids et mesures (XVIIe-XVIIIe siècles)
  • AE/VIo : Matrices de sceaux (pour mémoire, subdivision supprimée)
  • AE/VIp/1 à 131 : Objets provenant de l’exposition universelle de Paris en 1867
  • AE/VIq/1 à 45 : Portraits et souvenirs du personnel des archives (XIXe siècle à nos jours)
  • AE/VIr/1 à 7 : Assignats (1791- An IV)
  • AE/VIs/1 à 84 : Carreaux de Drancy (1941-1944).

Language of documents

Français

New conditions for access to archives.