Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série 66AJ : École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Haut de page
Titre :
sous-série 66AJ : École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Dates :
1939-2005
Niveau de description :
series

Histoire administrative/notice biographique

L'École pratique des hautes études (EPHE) a été créée par décret du 31 juillet 1868 à Paris, sous l'impulsion de Victor Duruy, ministre de l'instruction publique. Elle était divisée en quatre sections : 1° mathématiques ; 2° physique et chimie ; 3° histoire naturelle et psychologie et 4° sciences historiques et philologiques. L'année suivante, un décret du 30 janvier 1869 instituait à l'EPHE une cinquième section sous le titre de sciences économiques. En réalité, cette section ne s'est constituée réellement qu'en 1947 par le décret du 3 novembre qui lui donne la dénomination de section des sciences économiques et sociales. Elle devient ainsi la VIe section de l'EPHE après la création d'une section des sciences religieuses en 1886. Le premier conseil de la section a lieu le 17 mars 1948, sous la direction de Lucien Febvre.

C’est en 1948 que les premiers centres de recherches se créent au sein de la VIe section : création des premiers centres de recherche : « Recherches historiques », « Coordination des études économiques », « Études des civilisations », « Études sociologiques », « Politique étrangère ». En 1955  sont également créés au sein de la VIe section les centres de recherches sur les aires culturelles : Chine, Inde, Russie, Afrique, Islam.

L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), créée par le décret 75-43 du 23 janvier 1975, succède à l'ancienne VIe section de l'EPHE et en conserve les centres de recherche. Elle est dotée du statut d'établissement public national à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Elle a été constituée en grand établissement par l'article 37 de la loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée.

Notices des producteurs d'archives

Historique de la conservation

C’est à l’occasion du premier déménagement de l’établissement en 1975-1976 qu’a été mis sur pied le service d’archives de l’École des hautes études en sciences sociales. La mise en place de ce service a permis très tôt le versement d’archives aux Archives nationales.

Les documents transférés furent cotés initialement selon le cadre de classement traditionnel des Archives nationales, dans la sous-série 66AJ. Conservés au Centre des archives contemporaines de Fontainebleau, ils y ont également été référencés selon le principe de la cotation en continu (année de versement suivie du n° séquentiel de versement sur 8 chiffres). C’est ce système de cotation en continu qui est utilisé aujourd'hui pour le référencement de ces documents et leur communication en salle de lecture des Archives nationales.

Modalités d'entrée

versements et dépôts d'archives privées

Description

Archives des présidents et des instances de gouvernance

Archives des services administratifs

1. Archives du service du personnel (Dossiers individuels de personnels enseignants ou administratifs)

2. Comptabilité

3. Dossiers de candidature à des postes de directeur d'études et de maître de conférences

4. Dossiers du service de la scolarité (dossiers individuels d'étudiants)

Archives des centres de recherche

1. Archives du Centre d'ethnologie sociale et de psychosociologie (CESP) fondé et dirigé par Paul Henri Chombart de Lauwe

2. Archives du Centre de recherches historiques (CRH)

3. Archives du Centre d’études arctiques

4. Laboratoire de cartographie de Jacques Bertin

5. Centre d’études et de recherches des Dysfonctions de l’Adaptation

6. Centre d’études maghrébines

7. Centre de documentation et de recherche sur l’Asie du Sud-Est le monde insulindien

Autres fonds entrés aux Archives nationales par le biais du service d’archives de l’EHESS

1. Archives de l'association de recherche cooperative internationale (ARCIi)

2. Manuscrits soumis au comité de rédaction de la revue Annales et dont la publication a été refusée.

Conditions d'accès

Communicable selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et, pour les archives privées sur autorisation de l'EHESS, et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

site internet du service d'archives de l'EHESS

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici