Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

NOAILLES, BEAUMONT et GROSSOLLES-FLAMARENS (familles de). 111AP.

Haut de page
Titre :
NOAILLES, BEAUMONT et GROSSOLLES-FLAMARENS (familles de). 111AP.
Dates :
1247-1913
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Originaire du petit bourg de Noailles près de Brive, la famille de Noailles est connue depuis le XIe siècle. Ses principaux membres furent Antoine de Noailles (1504-1562), maître d’hôtel de François Ier, grand chambellan des Enfants de France, gouverneur et maire de Bordeaux, amiral de Guyenne, son frère François (1519-1585), évêque d’Aix (1555), ambassadeur à Venise (1557-1569) puis à Constantinople (1572), Anne-Jules, duc de Noailles (1650-1708), maréchal de France en 1693, et son fils Adrien-Maurice (1678-1766), maréchal de France en 1734 et ambassadeur extraordinaire en Espagne en 1746.

Les ducs de Noailles descendent du premier fils d’Adrien-Maurice, Louis (1713-1793), duc d’Ayen puis duc et maréchal de Noailles. Les ducs de Mouchy sont issus du deuxième fils d’Adrien-Maurice, Philippe (1715-1794), maréchal de France en 1755. Second fils de Philippe, duc de Mouchy et beau-frère de Lafayette, Louis-Marie, vicomte de Noailles (1756-1804), fit la campagne d’Amérique sous les ordres de l’amiral d’Estaing et périt à Saint-Domingue sous le Consulat. Son fils, Louis Joseph Alexis (1783-1835) prit une part très active aux intrigues des royalistes contre Napoléon Ier, fut arrêté puis relâché, passa à l’étranger et alla offrir ses services à Louis XVIII. Député en 1815, il se rallia à Louis-Philippe après 1830. En 1852, le fils d’Alexis, Alfred, épousa Marie de Beaumont du Repaire, issue d’une famille du Périgord. La famille de Noailles était également alliée aux Grossolles-Flamarens, originaires de Guyenne.

Modalités d'entrée

Achats, 1956-1988.

Description

111AP/1-26. Les Noailles, entre autres Antoine et François de Noailles, Anne-Jules, duc de Noailles, Louis-Antoine de Noailles, archevêque de Paris, Adrien-Maurice, duc de Noailles, Alexis de Noailles, son fils Alfred ; procès ; familles alliées ; les biens, notamment en Limousin, Périgord et Quercy ; divers. XIIIe-XXe siècles.

111AP/27-51. Famille de Beaumont : papiers personnels ; familles alliées ; seigneuries en Périgord, Agenais, Quercy ; divers. XIVe-XIXe siècles.

111AP/52-72. Famille de Grossolles-Flamarens et familles alliées ; leurs terres en Lot-et-Garonne, Gers, Tarn-et-Garonne ; divers. XIIIe-XIXe siècles.

111AP/73-77. Terres de Noailles, XVIIIe siècle ; correspondance du marquis Eliacin de Beaumont, 1840-1888.

111AP/78. Journal de Philippine de Noailles, duchesse de Duras, sur les prisons de Chantilly, de Beauvais, du Plessis et du Luxembourg, sous la Révolution, suivi des relations de mort de la duchesse de Noailles, de la duchesse d’Ayen et de la vicomtesse de Noailles. Cimetière de Picpus.

111AP/79. Actes, reconnaissances féodales, documents concernant la châtellenie de Saint-Céré et le fief de Palmiac.XVe-XVIIIe siècles

111AP/80. Correspondance d’affaires.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent des titres généalogiques (M/490 à M/492 ), des papiers relatifs aux terres et seigneuries des Noailles en Corrèze, dans le Lot, en Dordogne, dans le Cantal et en Eure-et-Loir (T/193/1 à T/193/76 et T/*/193/1 à T/*/193/10), autour de Paris (T/194/1 à T/194/5 et T/*/194), et des documents concernant la principauté de Poix (T/195/1 à T/195/2 et T/*/195).

Les Archives départementales des Yvelines conservent des papiers de Louis de Noailles, duc d’Ayen, maréchal de France, sous les cotes E 2654-2675.

Les Archives départementales d’Eure-et-Loir conservent des documents concernant le marquisat de Maintenon et les seigneuries de Grogneul et d’Yermenonville, sous les cotes E 1410-1422.

Les archives départementales de la Corrèze conservent le fonds des comtes de Lacroix-Laval, de Noailles et de Beaumont sous la cote 81 J.

La Bibliothèque nationale de France conserve de la correspondance Noailles, avec notamment des lettres intéressant la gestion des biens en Limousin au XVIe siècle (ms. fr. 6908, 6917 et 6918 ).

Bibliographie

La Chesnaye-Desbois (François Alexandre Aubert de), Dictionnaire de la noblesse de la France, Paris, 1980, 19 tomes en 10 volumes, reproduction en fac-similé de la 3e édition de Paris, 1863-1876, tome IX, pages 920-932, tome XIV, page 967.

Martin (Georges), Histoire et généalogie de la maison de Noailles, s.l., 1993, 246 p.

Notice dans Huit siècles de France. Nouvelles acquisitions des Archives nationales (1950-1956), Paris, 1957, page 88.

Paris (Louis), Les papiers de Noailles de la bibliothèque du Louvre..., Paris, 1875, 176 p.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici