Traitement en cours
Fonds d'archives

AJOT et FRÉMOND de LA MERVEILLÈRE (familles d’). 125AP.

Haut de page
Titre :
AJOT et FRÉMOND de LA MERVEILLÈRE (familles d’). 125AP.
Dates :
1760-1846
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Louis-Lazare Dajot ou d’Ajot (1717-1786) servit pendant 6 ans dans le régiment d’infanterie de la Fère puis entra dans l’armée du génie. Il reçut son diplôme d’ingénieur en 1734. Ingénieur chef en 1755, il obtint la direction des fortifications de Flandres en 1768. Parallèlement, il fut promu capitaine (1744), puis lieutenant-colonel (1763). La même année, il fut envoyé à Vienne pour servir l’impératrice Marie-Thérèse, dans sa bataille contre le roi de Prusse. Rentré en France, il fut promu maréchal de camp en 1780.

Son gendre, Pierre-Antoine-Jérome Frémond de La Merveillère (1737- ?) entra à l’École d’artillerie et du génie de la Fère, comme sous-lieutenant, en 1758, puis passa à l’École de Mézières. De 1760 à 1769, il fut ingénieur du roi, servit en Corse au moment de l’annexion de l’île par la France et fut commissionné capitaine. Après des inspections dans le Dauphiné, le Languedoc et la Bretagne, il devint major de la brigade d’artillerie de la Rochelle. En janvier 1789, nommé lieutenant-colonel, directeur général des fortifications des Iles-du-Vent, il débarqua à Port-au-Prince. Il s’occupa de la fixation de la frontière entre la partie française et la partie espagnole. Il quitta le Cap, le 4 juillet 1792, après avoir assisté au début de la révolte. Il se retira alors sur sa terre de la Merveillère (commune de Thuré, Vienne).

Modalités d'entrée

Achats, 1955-1966.

Description

125AP/1-6.

Mémoires et plans (certains rédigés par d’Ajot et Frémond) concernant des places fortes françaises et flamandes (XVIIe-XIXe siècles), des écluses et des canaux (XVIIIe siècle), des forteresses de Bohême (1763-1765) et des fortifications et constructions à Saint-Domingue (1773-1793).

Registre de copie de lettres expédiées du Cap-Français, de Boston, de Philadelphie, de Georgetown et adressées pour la plupart à un Bordelais (l’une d’elles est envoyée par Toussaint Louverture). 1799-1802.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Dictionnaire de biographie française, Paris, Letouzey et Ané, 1933-, t. 9, 1961, col. 1511, et t. 14, 1979, col. 1192-1193.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici