Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

RAMPON (général) et SAINT-MARTIN. 139AP.

Haut de page
Titre :
RAMPON (général) et SAINT-MARTIN. 139AP.
Dates :
1772-1847
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Le général Antoine-Guillaume Rampon (1759-1842) servit à l’armée d’Italie, en Suisse et en Egypte, de 1796 à 1801. Il commanda la garde nationale des départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de la Lys, assumant aussi la défense des côtes, avec la responsabilité du camp de Boulogne en mars 1809, et la défense de Gorkum en 1812-1813. Diverses missions lui furent confiées : administration de la sénatorerie de Rouen en 1805, présidence du collège électoral de l’Ardèche en 1803 et 1808, installation de la cour impériale à Rouen en 1811, organisation de la garde nationale de la 10e division militaire (Toulouse) en 1812, inspection dans la 4e division militaire aux Cent-Jours.

Il était le gendre du conventionnel Saint-Martin (1744-1814), avocat toulousain élu de l’Ardèche.

Modalités d'entrée

Don de madame Frisson, 1959, complété par un achat, 2002.

Description

139AP/1-7. Le général Rampon : campagnes de 1796 à 1801, commandement de la garde nationale dans les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de la Lys, 1805-1808, du camp de Boulogne en 1809 et de la défense de Gorkum en 1813-1814 ; son épouse, la comtesse Rampon, 1811-1847 ; son beau-père, Saint-Martin (1744-1814), député de l’Ardèche à la Convention : journal, 1772-1803, et correspondance. 1772-1847.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’inventaire semi-analytique.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici