Traitement en cours
Fonds d'archives

DESCHANEL (Émile et Paul). 151AP.

Haut de page
Titre :
DESCHANEL (Émile et Paul). 151AP.
Dates :
1833-1994
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Ancien élève de l’École normale, devenu maître de conférences à la Sorbonne, Émile Auguste Étienne Deschanel (1819-1904) est destitué de ses fonctions après la publication de son Catholicisme et socialisme (1850). Dès lors, il collabore activement à plusieurs journaux. Après le 2 décembre, il est emprisonné puis banni. Réfugié à Bruxelles, il y ouvre des conférences politiques. Rentré en France après l’amnistie de 1859, il devient rédacteur au Journal des débats et au National. Député de la Seine en 1876, il devient professeur de littérature moderne au Collège de France en 1881, et est cette même année élu sénateur inamovible. Il laisse de nombreux ouvrages : Les courtisanes grecques ; Le mal qu’on a dit des femmes ; L’histoire de la conversation (1857), La Vie des comédiens (1859), Études sur Aristophane (1867) ; Benjamin Franklin (1882).

Licencié ès lettres et en droit (1874), son fils, Paul Eugène Louis Deschanel (1855-1922) entre dans l’administration préfectorale et est successivement sous-préfet de Dreux, de Brest et de Meaux. En 1885, il est élu député républicain d’Eure-et-Loir, et par la suite, il est constamment réélu. Vice-président de la Chambre des députés (1896-1898), il en devient président de 1898 à 1902 et de 1912 à 1920, date à laquelle il est élu président de la République. Son état de santé l’oblige à se démettre au bout de quelques mois (21 septembre 1920). Membre de l’Académie française (1899) et de l’Académie des sciences morales (1918), il est élu sénateur d’Eure-et-Loir en 1921. Paul Deschanel laisse : La Question du Tonkin (1883) ; Les Intérêts français dans l’océan Pacifique (1887) ; Figures de femmes (1889) ; Figures littéraires (1889).

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Dépôts, 1959-1995.

Description

151AP/1- 37, 40-41, 48. Émile Deschanel, professeur de littérature moderne au collège de France et travaux divers ; correspondance privée et professionnelle ; député de la Seine (1876-1881) et sénateur à partir de 1881. 1838-1904.

151AP/35-36, 38-39, 42-47. Paul Deschanel : sous-préfet, député d’Eure-Loir (1885), sénateur du même département (1921-1922), vice-président (1896-1898) puis président de la Chambre des députés (1898-1902 et 1912-1920), président de la République (1920), membre de l’Académie française : correspondances et papiers divers sur son enfance et sa scolarité ; carrière politique : discours, élections, affiches ; correspondance politique. 1860-1922.

151AP/48-51. Famille Deschanel. Documents iconographiques et coupures de presse : photographies, dessins, croquis d’audience, affiches, revues illustrées, gravures. 1833-1945.

151AP/52. Ouvrages écrits sur Paul Deschanel. 1986.

151AP/53-58. Divers dont documents iconographiques et documents sonores. 1921-1969.

151AP/59-62. Famille Deschanel. papiers personnels; documentation. 1921-1994.

Conditions d'accès

Communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Robert (Adolphe) et Cougny (Gaston), « Deschanel Émile » et « Deschanel, Paul », in Dictionnaire des parlementaires français (1789-1889), Paris, 1890, t. II, p. 350-351.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici