Traitement en cours
Fonds d'archives

RAUZAN (Père), missionnaires de France et congrégation de la Miséricorde. 413AP [536Mi].

Haut de page
Titre :
RAUZAN (Père), missionnaires de France et congrégation de la Miséricorde. 413AP [536Mi].
Dates :
1713-1970
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Jean-Baptiste Rauzan, né à Bordeaux en 1757, était fils d’un notaire. Après des études au collège des Jésuites et à la faculté de Droit de sa ville natale, il suivit les cours du séminaire et de la faculté de théologie et fut nommé à l’âge de 25 ans, vicaire de la paroisse Saint-Jacques. Refusant le serment constitutionnel, l’abbé Rauzan émigra, passa en Belgique puis à Berlin, où il exerçait son ministère auprès des catholiques allemands et français en 1797. Rentré en France après le 18 Brumaire, il se forma à la prédication et s’attacha au cardinal Fesch qui forma, en 1808, le projet de constituer dans l’ancien couvent des Chartreux de Lyon une congrégation de prêtres consacrés à l’étude et à la prédication des missions intérieures. Compagnon du cardinal Fesch lors du Concile de 1811, il infléchit ses décisions en faveur des libertés de l’Église. La dispersion des premiers Missionnaires de France prononcée par Napoléon en même temps que celle des Trappistes à la suite de l’échec du Concile, la disgrâce de Fesch et les revers subis par les armées napoléoniennes rapprochèrent le Père Rauzan de l’opposition royaliste. Dès le retour de Louis XVIII, le 26 décembre 1814, le Père Rauzan se vit nommer chapelain du roi et doté d’une pension. Moins d’un mois plus tard, il sollicita l’approbation de la compagnie des Missionnaires de France de l’archevêque de Paris et obtint sa reconnaissance officielle par le ministre de l’Intérieur.

En 1816, ses missionnaires se virent confier le service de l’ancien pèlerinage du Mont-Valérien, à charge d’en entretenir les bâtiments abandonnés depuis 1814. En 1825, les Pères s’installèrent rue des Fossés-Saint-Jacques, puis dans l’ancien hôtel de Montmorency-Laval, rue de Varenne, où la Révolution de juillet les dispersa. De Rome, où il s’était réfugié de 1831 à 1833, le Père Rauzan reforma sa congrégation sous le nom de Pères de la Miséricorde et la dota de nouveaux statuts.

Uniquement orientés vers les missions intérieures et possédant des maisons à Bordeaux, Orléans et Paris, les Pères de la Miséricorde, indemnisés de leur expulsion du Calvaire par Louis-Philippe, ne se remirent jamais de la suppression légale du 25 décembre 1830 et des lois sur les congrégations de la IIIe République. Peu nombreux et éprouvant des difficultés de recrutement, ils fondèrent cependant une chapelle française à New-York (1839-1946) et créèrent une province d’Amérique.

Le Père Rauzan mourut en 1847, âgé et malade après que ses disciples eurent obtenu sa quasi-démission en lui choisissant un coadjuteur.

Modalités d'entrée

Prêt pour microfilmage, 1973.

Description

536Mi/1 [413AP/1]. Le Père Jean-Baptiste Rauzan (1757-1847). Papiers personnels, textes de sermons, notes manuscrites et coupures de presse, notices biographiques et nécrologies, sépulture à Bordeaux. 1791-1912.

536Mi/2 [413AP/2]. Les Missionnaires de France : statuts, déroulement des missions, œuvres des missionnaires, temporel, sermons et plans de sermons. 1814-1831.

536Mi/3-10 [413AP/3-7]. Les Pères de la Miséricorde : règlements de la congrégation, chapitres et assemblées générales, supérieurs généraux, gestion du temporel, authentiques de reliques, noviciat, maisons de Bordeaux et d’Orléans. 1833-1929.

536Mi/11 [413AP/8]. Province d’Amérique. 1839-1928.

536Mi/12 [413AP/9]. Œuvres dirigées par les Pères de la Miséricorde. Registre des délibérations des Missionnaires de France, puis des Pères de la Miséricorde. Histoire de la Société et chronologie de la vie du Père Rauzan. Divers. Publication du livre d’E. Sevrin sur Les Missions en France sous la Restauration. XIXe-XXe s.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait uniquement sur microfilms (536Mi/1-12).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire semi-analytique de M. Guillot.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici