Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

PÉTAIN (maréchal). 415AP.

Haut de page
Titre :
PÉTAIN (maréchal). 415AP.
Dates :
1913-1973
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Général en août 1914, Philippe Pétain (1856-1951) participa aux batailles de la Marne (septembre 1914), d’Artois (mai 1915) et de Champagne (septembre 1915), avant d’être appelé à la défense de Verdun (25 février 1916). Après l’échec du chemin des Dames, il remplaça Nivelle comme commandant en chef des armées (15 mai 1917), poste qu’il conserva jusqu’à la fin de la guerre, même lorsqu’il fut soumis à Foch, commandant interallié. Il fut créé maréchal de France en novembre 1918. Après la guerre, il fut chargé de rétablir la situation dans le Rif (1925), puis après le 6 février 1934, devint ministre de la Guerre. Ambassadeur en Espagne en 1939, il fut rappelé par Paul Reynaud pour être vice-président du Conseil (mai 1940). Devenu président du Conseil à Bordeaux dans la nuit du 16 au 17 juin 1940, il demanda l’armistice. Le 1er juillet, il installa le gouvernement à Vichy, le 10, les Assemblées lui remirent tous les pouvoirs et, le lendemain, un acte constitutionnel fit de lui le chef de l’État français. Il exerça également la présidence du Conseil, jusqu’au moment où les Allemands exigèrent qu’il y nomme Pierre Laval. Il engagea avec l’Allemagne une politique de collaboration active (entrevue avec Hitler à Montoire le 24 octobre 1940). En novembre 1942, lors du débarquement allié en Afrique du Nord, il refusa de quitter la France où l’invasion de la zone libre par les Allemands ne lui laissa que l’ombre du pouvoir. Il accepta les lois raciales, la création de la Milice, les exécutions d’otages et les déportations de Juifs. Le 20 août 1944, il fut enlevé par les Allemands et emmené à Belfort puis à Sigmaringen, où il refusa de cautionner un simulacre de gouvernement français. Il réussit à gagner la Suisse et se présenta en France pour être jugé (25 avril 1945). La Haute Cour le condamna à mort (août 1945), mais cette peine fut commuée en détention perpétuelle au fort du Portalet (vallée d’Aspe), puis à l’île d’Yeu.

Modalités d'entrée

  • 415AP/1-2 (523 Mi/1-3) : prêt pour microfilmage, 1981.
  • 415AP/3-16 : achats et dons, 1967-2011.

Description

523Mi/1-3 [415AP/1-2]. Lettres adressées par le général, puis maréchal Pétain, à Eugénie dite Annie Hardon (en premières noces Mme François de Hérain), avant et après leur mariage, 1913-1949 ; notes prises en avril-mai 1940 par la maréchale Pétain ; lettre adressée par le maréchal Pétain à Me Isorni, 1945. 1913-1949.

415AP/3, dossier 1 : Les silences du maréchal, manuscrit autographe de Me Isorni, vers 1948.

514Mi [415AP/3, dossier 2]. Documents relatifs à Sigmaringen, au procès de Pétain, à sa détention. 1921-1973.

415AP/4. Documents produits ou reçus par le Cabinet civil du maréchal Pétain. Juin 1940-août 1944.

415AP/5. Correspondance, documents divers. 1916-1938.

415AP/6-15. Lettres adressées à Pétain classées dans l’ordre alphabétique : lettres adressées par des militaires ou des personnalités, lettres personnelles et familiales ; lettres anonymes et lettres dont la signature est illisible. 1916-1938.

415AP/16. Photographies, correspondance de Pétain avec des généraux ou des personnalités, notes manuscrites ou imprimées 1915-1920 et s.d.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Les documents cotés 415AP/1 et 415AP/2 sont consultables uniquement sur microfilms (523 Mi/1 à 3).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Voir également la série 2AG, notamment 2AG/1 à 2AG/14 (papiers personnels du maréchal Pétain).

Bibliographie

Mourre (Michel), Dictionnaire encyclopédique d’histoire, Paris, Bordas, 1996, tome 4, lettres N-R, pages 4277-4281.

Challéat (Violaine), Pénicaut (Emmanuel), "Pétain en taille-douce. Portrait d’un homme par ses correspondants (1914-1921)", dans Vingtième siècle, n°90, avril-juin 2006, pp. 187-196.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici