Traitement en cours
Fonds d'archives

BERNIS (cardinal de). 164AP.

Haut de page
Titre :
BERNIS (cardinal de). 164AP.
Dates :
1719-1796
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

D’une famille noble mais pauvre, François Joachim de Pierre de Bernis (1715-1794) entra à l’Académie française en 1744. Ses relations d’amitié avec Madame de Pompadour lui valurent une pension du roi et un logement au Louvre. Le 31 décembre 1751, Bernis fut nommé ambassadeur à Venise. Il y reçut le sous-diaconat du patriarche de Venise. De retour à Versailles, il fut récompensé de son activité par l’octroi de l’abbaye de Saint-Arnoult de Metz. Désigné pour l’ambassade d’Espagne, il ne rejoignit jamais Madrid. Il fut en effet chargé des négociations secrètes qui aboutirent aux traités de Versailles de 1756 et de 1757. Déjà conseiller d’État d’Église, Bernis fut nommé, le 28 juin 1757, ministre des Affaires étrangères. Cardinal le 2 octobre 1758, il cessa ses fonctions peu après et se retira à Vic-sur-Aisne dépendant de l’abbaye de Saint-Médard de Soissons, abbaye qu’il avait échangée en 1756 contre Saint-Arnould de Metz. Il y fut ordonné prêtre, en 1759. En 1764, il fut à nouveau reçu à Versailles et nommé archevêque d’Albi. Il joua un grand rôle dans le conclave qui élut le pape Clément XIV, en 1766. En 1769, Choiseul lui proposa la légation de Rome, où il demeura jusqu’en 1791. Rappelé à Paris en mars 1791, il ne quitta pas Rome et y mourut.

Historique de la conservation

A l’époque où Frédéric Masson publia les mémoires du cardinal de Bernis (1878), les archives du cardinal étaient en la possession d’un de ses descendants, le général vicomte de Bernis. Quant aux archives familiales, elles ont été dispersées et ce sont quelques épaves seulement qui constituent ce fonds.

Modalités d'entrée

Achats, 1955-1957.

Description

MIC/164AP/1 [164AP/1]. Epaves des archives du cardinal de Bernis, ambassadeur à Venise, en Espagne et à Rome, et ministre des Affaires étrangères. 1719-1796.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait sur microfilm (MIC/164AP/1).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction du répertoire numérique détaillé de G. Gille.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici