Traitement en cours
Fonds d'archives

ANDRÉOSSY (général). 169AP.

Haut de page
Titre :
ANDRÉOSSY (général). 169AP.
Dates :
1809-1813
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Le général comte Antoine François Andréossy (1761-1828) appartenait à une famille noble de Lucques (Italie) dont une branche vint se fixer en France sous Louis XIII. Sorti premier de l’école d’artillerie de Metz, en 1781, capitaine en 1788, Antoine François Andréossy hésita à émigrer au début de la Révolution. Il se fit apprécier de Bonaparte à l’armée d’Italie. Chargé d’une inspection sur les côtes de l’océan, il fit partie de l’expédition d’Egypte. Nommé général de division peu après son retour en France avec Bonaparte, il fut ambassadeur en Angleterre après la paix d’Amiens. Inspecteur général de l’artillerie (1803), Andréossy fit la campagne d’Allemagne jusqu’à la prise de Vienne, où il resta comme ambassadeur. Nommé grand aigle de la Légion d’honneur le 14 août 1809, il se vit confier par Napoléon la charge de grand chancelier de l’ordre des Trois Toisons, qui devait absorber en l’annulant l’ordre de la Toison d’or d’Autriche. Le mariage de Napoléon et de Marie-Louise fit renoncer à l’établissement de cet ordre.

Modalités d'entrée

Achats, 1955-1970.

Description

169AP/1. Organisation de l’Ordre des Trois Toisons par le grand chancelier, le général Andréossy ; mines d’Idria (en Illyrie), affectées à la dotation de l’ordre. 1809-1813.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire de G. Gille.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.