Traitement en cours
Fonds d'archives

BERTHIER (maréchal). 173AP.

Haut de page
Titre :
BERTHIER (maréchal). 173AP.
Dates :
XIXe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Lieutenant dès 1770, Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) prit part à la campagne d’Amérique. Commandant en second de la garde nationale en 1789, il protégea la famille royale jusqu’aux journées d’octobre. Adjudant général en 1791, il était général de brigade en 1792. Il fit ensuite campagne en Vendée, puis, après le 9 Thermidor, passa dans l’armée de Kellermann. Distingué par Bonaparte qui le nomma chef d’état-major de l’armée d’Italie en 1796, il s’empara de Rome en 1798 et il y organisa l’administration républicaine. Sur ordre du Directoire, il procéda à l’arrestation et à la déportation du pape Pie VI. Il reprit, auprès de Bonaparte, dans la campagne d’Egypte, son grade de chef d’état-major. Ministre de la Guerre de 1800 à 1807, Berthier fut promu maréchal en 1804, puis il fut major général de la Grande Armée de 1805 à 1814. Collaborateur immédiat de Napoléon, il fut créé prince souverain de Neufchâtel en 1806 et prince de Wagram en 1809. Il s’opposa à la campagne de Russie, mais il fit preuve d’un grand courage pendant toute la retraite. En 1814, il se rallia à Louis XVIII qui le nomma pair de France. Réfugié pendant les Cent-Jours à Bamberg, dans les États de son beau-père, le duc Guillaume de Bavière-Birkenfeld, il mourut dans des circonstances mystérieuses.

Modalités d'entrée

Dons du prince de La Tour d’Auvergne, 1962, et de monsieur Menant, 1969, complétés par des achats, 1955-2001.

Description

173AP/1-2. Activités militaires et politiques du maréchal Alexandre Berthier : chef d’état-major de Bonaparte à l’armée d’Orient (1799), ministre de la Guerre (1800-1805), major général de la Grande Armée (septembre 1805, 1810-1812). 1799-1813.

173AP/bis/1-450. Fortune et biens du maréchal Berthier et de ses descendants.

  • 173AP/bis/1. Contrat de mariage [ en déficit].
  • 173AP/bis/2-89. Majorats : principauté de Wagram, dotations de Schoenlanke, de Westphalie et de Hanovre, rente attachée au titre de grand veneur, principauté de Neufchâtel. 1807-1816.
  • 173AP/bis/90-131. Fortune personnelle : propriétés situées à Paris, domaine de Grosbois, propriété des Moulineaux, Hôtel de Fontainebleau, transactions avec Mme Visconti, paiement des dettes du général César Berthier. XVIIIe-XIXe siècles.
  • 173AP/bis/132-417 , 439-448. Succession et comptabilité générale de la maison de Berthier. 1815-1934.
  • 173AP/bis/418-438. Famille du maréchal : son père Jean-Baptiste (1721-1804), son épouse, Élisabeth Berthier (1784-1849), Napoléon, second prince de Wagram (1810-1887), époux de Zénaïde Clary (décédée en 1884), Joachim IV Murat (1834-1901), mari de Malcy de Wagram (1832-1884), Alexandre Berthier (1836-1911), troisième prince de Wagram, et la princesse de La Tour d’Auvergne, née Élisabeth de Wagram.
  • 173AP/bis/449. Ouvrages, publications, dessins, diplômes, photographies et gravures.
  • 173AP/bis/450. Notice sur les anciennes prérogatives de la charge de porte-arquebuse, manuscrit signé par Alexandre Berthier, maréchal d’Empire et Grand Veneur, 1805, 4 pages. Lettre de Macdonald, Lérida, 27 janvier 1811.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Un microfilm de l’inventaire ancien des titres, terres et seigneuries dépendant du château de Grosbois a été réalisé par les Archives nationales (196Mi/1).

Le Service historique de l'armée de terre conserve sous la cote 1 K 3 des papiers du maréchal Berthier.

La Bibliothèque de l’université de Princeton, New Jersey, USA, conserve des papiers de Louis-Alexandre Berthier concernant la guerre d’Indépendance américaine, ainsi que le journal du voyage en Prusse que le futur maréchal Berthier fit à son retour de la guerre d’Amérique. Ces documents, qui proviennent de descendants du maréchal, ont été microfilmés sous les cotes 605Mi/1 et 606Mi/1.

Les Archives nationales conservent le fonds du général Louis-César-Gabriel Berthier, frère du maréchal, sous la cote 33AP.

Bibliographie

Berthier de Grandry (Frédéric), Une famille de la noblesse d’épée, les Berthier. Histoire et descendances en Bourgogne et Nivernais, chez l’auteur, 1999, 634 pages.

Lalliard (F.), "La fortune du maréchal Berthier, prince de Wagram et de Neufchâtel", dans Revue d'Histoire moderne et contemporaine, juillet-septembre 1995, pp. 454-480.

Tulard (Jean), dir., Dictionnaire Napoléon, Paris, 1990, tome I, pages 211-213.

Valynseele (Joseph), Les maréchaux du Premier Empire. Leur famille et leur descendance, 1957, pp. 19-32.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.