Traitement en cours
Fonds d'archives

COQUEBERT de MONTBRET (Charles-Étienne). 183AP.

Haut de page
Titre :
COQUEBERT de MONTBRET (Charles-Étienne). 183AP.
Dates :
1800-1811
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Fils d’un correcteur à la Chambre des comptes de Paris, Charles-Étienne Coquebert de Montbret (1755-1831) commença sa carrière au bureau des consulats, à Versailles, en 1773. En 1774, il partit pour Hambourg comme commissaire de la marine. En 1777, il fut nommé consul général auprès des villes hanséatiques. A son retour à Paris, en 1786, il succéda à son père à la Chambre des comptes. En 1789, il fut nommé consul à Dublin. La guerre de 1792 entre la France et l’Angleterre interrompit ses activités. Professeur à l’École des Mines, il assuma la rédaction du journal de cet établissement de septembre 1793 à avril 1795. En 1800, il repassa dans les consulats. D’abord consul général à Amsterdam, il fut nommé agent général des relations commerciales à Londres en 1802. En 1803, il négocia avec l’Allemagne un traité sur la navigation du Rhin. Il fut nommé directeur de la statistique au ministère de l’Intérieur en 1806, et maître des requêtes au Conseil d’État en 1808. En 1809, il fut fait baron. En novembre 1810, il partit pour la Hollande pour y organiser la douane. En 1812, il fut nommé secrétaire général du ministère du Commerce. Il prit sa retraite en 1814.

Modalités d'entrée

Achat, 1958.

Description

183AP/1-2. Charles-Étienne Coquebert de Montbret commissaire général des relations commerciales à Amsterdam, puis à Londres. 1800-octobre 1803.

183AP/3. Négociateur avec l’archichancelier de l’empire d’Allemagne relativement à la navigation du Rhin.novembre 1803-1805.

183AP/4. Administrateur de la douane en Hollande. 1811.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire semi-analytique.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici