Traitement en cours
Fonds d'archives

DARIEN (Georges). 15AR.

Haut de page
Titre :
DARIEN (Georges). 15AR.
Dates :
1889-1933
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Issu d’une famille de commerçants protestants, Georges Hippolyte Adrien, dit Darien, naît à Paris le 6 avril 1862. Après des études au lycée Charlemagne, il devance l’appel en 1881 et s’engage dans l’armée, qu’il ne quittera qu’en 1886, après avoir passé près de trois ans en Tunisie, dans les bataillons d’Afrique, alors considérés comme des bagnes militaires. Il évoque les souvenirs de cette expérience dans son premier roman, Biribi (1890).

La défaite de 1870 et l’écrasement de la Commune lui inspirent Bas les cœurs : en collaboration avec Lucien Descaves, il en tire une pièce de théâtre, Les Chapons, qui provoque un scandale. Antimilitariste et anarchiste, Darien dénonce les travers de la société : Les Pharisiens (1891), Le Voleur (1897), La Belle France (1900), L’Épaulette, Souvenirs d’un officier (1905), L’Ami de l’ordre (1906).

Outre ses talents d’écrivain, Georges Darien s’essaye aussi au journalisme : il crée L’Escarmouche, puis la Revue de l’impôt unique et L’Ennemi du Peuple ; cependant, ces revues ne rencontrent pas un très grand succès.

Il est également président de l’Union syndicale des artistes dramatiques.

Georges Darien meurt à Paris le 19 septembre 1921.

Modalités d'entrée

Achat, avril 1993.

Description

15AR/1. C orrespondance : lettres de Georges Darien à Lucien Descaves (1889-1905), correspondance relative à la critique des œuvres de Georges Darien (1930-1933), lettre de Suzanne Latuile, belle-fille de Georges Darien (1930), lettre de A. Barcelone, admirateur de Georges Darien (1930). Georges Darien, L’Ami de l’ordre, drame en un acte, Paris, Stock, 1898, 36 p.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici