Traitement en cours
Fonds d'archives

MARIE (André). 445AP.

Haut de page
Titre :
MARIE (André). 445AP.
Dates :
1938-1955
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Avocat et député radical à 31 ans, André Marie (1897-1974) entre au gouvernement comme sous-secrétaire d’État auprès d’Albert Sarraut qui le charge particulièrement des affaires d’Alsace-Lorraine. Il n’occupe que quelques mois ce poste et retrouve un portefeuille semblable, pendant quelques jours, auprès du président Daladier, avant de devenir le représentant de la France à la Société des Nations. Déporté à Buchenwald à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est ensuite membre des deux Assemblées constituantes. Sous la IVe République, il est d’abord garde des Sceaux et a la responsabilité des derniers procès en Haute Cour des collaborateurs. Auriol l’appelle au gouvernement en remplacement de Schuman, le 27 juillet 1948, mais il est obligé de démissionner le 27 août suivant. Il accepte la vice-présidence du cabinet Queuille et est ensuite nommé à la Justice où il refuse de poursuivre les communistes à la suite des grèves minières de 1948, puis à l’Education nationale, d’août 1951 à juin 1954. André Marie fut également député de la Seine-Maritime de 1946 à 1962 et maire de Barentin (Seine-Maritime) de 1945 à 1974.

Modalités d'entrée

Don de madame Claude Papeloux, 1982-1983.

Description

445AP/1-36. Ministère de la Justice. 23 janvier 1947-19 juillet 1948 et 12 septembre 1948-13 février 1949.

445AP/37. Présidence du Conseil. 27 juillet-28 août 1948.

445AP/38. Légion d’honneur : dossiers de propositions. 1948-1949.

445AP/39. Divers. Conférences et discours d’André Marie. Photographies. 1948-1955.

Conditions d'accès

Communication libre, selon le règlement de la salle de lecture des Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

La correspondance parlementaire d’André Marie ainsi que les dossiers relatifs à son mandat de député de Seine-Maritime sont conservés aux Archives départementales de Seine-Maritime sous la cote 79 J.

Bibliographie

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, pages 535 et 818.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici