Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

MONTLOSIER (comte de) et BARANTE (Prosper de). 480AP [652Mi].

Haut de page
Titre :
MONTLOSIER (comte de) et BARANTE (Prosper de). 480AP [652Mi].
Dates :
1801-1816
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

François-Dominique de Reynaud, comte de Montlosier (1755-1838) publia en 1789 un Essai sur les volcans d’Auvergne. Élu aux états généraux de 1789, il y défendit les privilèges de la noblesse. Il émigra à Coblence, puis à Londres. Sous le Consulat, Bonaparte le chargea d’écrire, dans le Bulletin de Paris, quelques articles contre les Anglais. La publication de son Histoire de la monarchie française fut interdite à cause de ses tendances royalistes. Inquiet des progrès du parti “ prêtre ”, il publia contre les jésuites un Mémoire à consulter, qui fit grand bruit. Conseiller général du Puy-de-Dôme (1830), plus tard pair de France, il se rallia à la monarchie de Juillet. A sa mort, le clergé lui refusa les sacrements. Il a laissé des Mémoires.

Claude-Ignace Brugière, chevalier de Barante (1755-1814) était avocat quand il entra dans l’administration comme préfet de l’Aude en l’an VIII (4 avril 1800). Il passa ensuite à la préfecture de Genève, quitta l’administration pour se livrer aux lettres et publia un grand nombre d’ouvrages.

Son fils, Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante (1782-1866) fut nommé en mars 1806 auditeur au Conseil d’État, le 9 août suivant, envoyé extraordinaire en Espagne et le 8 novembre, nommé intendant à Dantzig. Le 8 juillet 1807, il devint sous-préfet de Bressuire, le 1er février 1809 préfet de la Vendée, passa ensuite, en mars 1813 à la préfecture de Loire-Inférieure et donna sa démission le 20 mars 1815. Sous la Restauration, fut conseiller d’État, ministre de l’Intérieur par intérim et directeur des contributions indirectes. Le 22 août 1815, il fut élu député par le collège du Puy-de-Dôme. Pair de France en 1819, il occupa le poste d’ambassadeur à Turin en 1830 et à Saint-Pétersbourg en 1835.

Modalités d'entrée

Prêt pour microfilmage, 1986.

Description

652Mi/1 [480AP/1]. Lettres du comte de Montlosier à Prosper de Barante, sous-préfet de Bressuire, puis préfet de la Vendée, de la Loire-Inférieure, ministre de l’intérieur, conseiller d’État et directeur général des contributions indirectes (1801-1816) ; lettres du comte de Montlosier à Claude de Barante, préfet de Genève. 1801-1814.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait uniquement sur microfilm (652Mi/1).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Tulard (Jean), dir., Dictionnaire Napoléon, Paris, Fayard, 1999, t. 1, pages 164-166 et t. 2, page 341.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici