Traitement en cours
Fonds d'archives

Institut des techniques d’administration publique (ITAP). [33AS] 19860606.

Haut de page
Titre :
Institut des techniques d’administration publique (ITAP). [33AS] 19860606.
Dates :
1945-1976
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

L’ITAP est fondé en juillet 1947 sous la forme d’une association sans but lucratif, de type loi de 1901, en accord avec le secrétariat général du gouvernement, par un groupe de fonctionnaires déjà engagés dans une action de recherche de meilleures méthodes de travail dans les administrations publiques, réunis autour de M. Jules Didier Chautant, chef de l’inspection générale des PTT et de M. Jean Milhaud (1898-1991), seul non fonctionnaire du groupe, fondateur de la COGOS (Commission générale d’organisation scientifique du travail fondée en 1926) et ancien chargé de mission par le gouvernement français pour la réforme de l’administration du protectorat français du Maroc (1929-1935).

Association reconnue d’utilité publique en 1964, l’ITAP ne reçoit pour autant aucune subvention officielle ; elle assure seule son financement et les recettes se composent du versement des frais d’études effectués par les administrations qui délèguent des collaborateurs aux sessions, stage, etc… et des cotisations des membres individuels et collectifs.

Conçu à l’origine comme un simple centre d’étude permanent des techniques administratives, l’Institut voit progressivement sa mission s’élargir du fait de la confiance que les milieux parlementaires, les administrations centrales, ainsi que de nombreuses associations de fonctionnaires, et les organismes français et étrangers s’occupant de la fonction publique, placent en lui ; il devient une sorte d’université de complément vouée à l’information et au perfectionnement de toutes les catégories de personnes liées à la fonction publique. Il assure ainsi en France, une fonction en général exercée dans les autres pays par des services officiels.

Pour assumer le travail de recherche, l’ITAP crée des groupes permanents de travail relatifs aux techniques administratives, formés principalement de délégués des administrations et de représentants des entreprises nationalisées : groupe A (finances), groupe B (personnel), groupe C (mécanographie et matériel), groupe E (contacts avec le public), groupe F (documentation), groupe préfectures et groupe collectivités locales.

La formation et le perfectionnement des collaborateurs des administrations et des entreprises publiques sont réalisés par des sessions et des stages ouverts à toutes les administrations ou réservés à celles qui demandent un effort particulier. Ainsi, sont organisés :

- des journées d’études favorisant une large information à l’égard de certains problèmes communs à toutes les administrations ou à certains services ayant des affinités.

- des sessions de perfectionnement, permettant aux fonctionnaires de services spécialisés (personnel, matériel, comptabilité, etc…) de se perfectionner dans leur domaine propre.

- des stages, s’étendant sur une période plus longue, ayant pour but de donner aux intéressés une formation technique de nature à leur permettre d’occuper des postes de responsabilités dans les services d’organisation et méthodes.

- des conférences d’information et d’études spécialisés organisées à la demande des administrations pour son personnel.

Des « semaines de l’administré » sont créées, selon une idée lancée par M. Milhaud en 1964, afin d’améliorer les relations entre administrations et administrés. Du point de vue international, l’ITAP ne cesse pas d’échanger des informations avec des organismes ou des instituts étrangers et il joue un rôle de conseil auprès de certaines administrations en Algérie, en Espagne et au Maroc.

En 1975, il restreint son activité pour tenir compte des diminutions des budgets des administrations ; il concentre son action de formation sur celle dite « sur mesure », résultant de contrats conclus notamment avec l’administration pénitentiaire et le ministère des finances. Un stage est organisé en juin 1976 avec la Direction des archives de France.

Les Cahiers de l’ITAP, publiés à partir de 1950 donnent des informations sur les activités de cet organisme et en particulier sur les travaux de ses groupes d’études. De même que les autres publications de l’ITAP, ils n’ont pu, en raison de leur volume, être joints au fonds que sous forme d’échantillons.

Ces archives présentent un intérêt certain pour l’histoire de l’administration française et de ses méthodes de fonctionnement.

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Dépôt, 1975.

Description

19860606/1-19860606/6. Administration et direction. 1946-1974.

19860606/7-19860606/13. Dossiers des groupes de travail thématiques. 1945-1968.

19860606/14-19860606/56. Organisation des sessions, journées d’études et colloques. 1948-1976.

19860606/57-19860606/66. Activités internationales : participation a des colloques internationaux, participation aux congres de l’institut international des sciences administratives, relations avec les instituts étrangers. 1947-1969.

19860606/67-19860606/70. Correspondance. 1954-1971.

19860606/71-19860606/72. Documentation. 1966-1972.

19860606/73. Publications de l’ITAP : collections (avec lacunes) et dossiers préparatoires. 1950-1974.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

  • Siwek-Pouydesseau (Jeanne), « L’institut technique des administrations publiques, entrepreneur militant de la productivité administrative (1947-1968) », Revue française d’administration publique, n° 120, 2006/4, p. 711-719.
  • Weexsteen (Antoine), Le conseil aux entreprises et à l’État en France : le rôle de Jean Milhaud (1898-1991) dans la CEGOS et l’ITAP, thèse de doctorat d’histoire, Paris, EHESS, 1999.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici