Traitement en cours
Fonds d'archives

DEPREUX (Édouard). 456AP.

Haut de page
Titre :
DEPREUX (Édouard). 456AP.
Dates :
1910-1980
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Avocat, puis chef de cabinet de Vincent Auriol, ministre de la Justice (1937-1938), Édouard Depreux (1898-1981) avait été nommé en 1941 président du conseil départemental de la Seine, poste qu’il refusa. Son engagement dans la Résistance lui valut d’être arrêté peu après. Il s’évada sans tarder. Député aux deux Assemblées constituantes (1945-1946), député du 4e secteur de la Seine (1946, 1951 et 1956-1958), l’un des piliers de la SFIO au gouvernement, il dénonça comme ministre de l’Intérieur un assez confus “ Plan bleu ” de la droite et de l’extrême droite françaises, visant à extirper le bolchevisme d’Occident (1947), ce qui lui permit surtout de compromettre le RPF. C’est également lui qui fut à l’origine du statut de l’Algérie de septembre 1947. Ministre de l’Education nationale du 12 février au 26 juillet 1948, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, il fut toutefois conduit à quitter la SFIO en 1958 pour fonder avec d’autres le Parti socialiste autonome puis le Parti socialiste unifié à la suite d’un désaccord sur la politique algérienne. Maire (1944-1959) puis conseiller municipal (1959-1965) de Sceaux, ancien président de la Haute-Cour de justice, Édouard Depreux laissa plusieurs œuvres : Renouvellement du socialisme (1960), Souvenirs d’un militant (1972), Servitude et grandeur du P.S.U. (1974).

Modalités d'entrée

Dons de Madame Édouard Depreux, 1982 et du Centre d’histoire sociale, 2004.

Description

456AP/1. Diplômes. Livret et papiers militaires. Conseiller municipal et conseiller général de Sceaux. 1915-1952.

456AP/2. Commissaire de la République. Médaille de la Résistance. Maire de Sceaux et député de la Seine. 1943-1973.

456AP/3. Ministre de l’Intérieur et de l’Education nationale. 1946-1948.

456AP/4. Dossiers constitués sur Auriol, Blum et De Gaulle. 1938-1981.

456AP/5. Papiers politiques : SFIO, PSA et PSU. 1935-1980.

456AP/6. Militants socialistes.

456AP/7. Voyages et étranger. 1954-1956

456AP/8. Dossiers historiques et littéraires.

456AP/9-10. La ville de Sceaux.

456AP/11. Localités de la région parisienne.

456AP/12-13. Livres d’Édouard Depreux, coupures de presse et correspondance. 1932-1979.

454AP/14-17. Correspondance reçue par Édouard Depreux, député, des électeurs de sa circonscription électorale, et de correspondants hors de sa circonscription. 1950- 1963.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent le fonds du PSU (581AP).

L’enregistrement d’une émission radiodiffusée sur le lycée Lakanal, avec le régisseur Albert, Christian Boussus, Pierre Cour, Édouard Depreux, Jacques Deval, Maurice Genevoix, Frédéric Joliot-Curie, Louis Joxe et Maurice Toesca (R.T.F.) du 8 février 1953 est conservé aux Archives nationales sous les cotes 5AV/56 à 5AV/64.

Bibliographie

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, page 784.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.