Traitement en cours
Fonds d'archives

PICHOT (Henri). 43AS.

Haut de page
Titre :
PICHOT (Henri). 43AS.
Dates :
1905-1945
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Petit-fils d’agriculteurs nivernais, fils d’instituteurs, Henri PICHOT (1884-1945) est né le 27 juin 1884 à Decize (Nièvre). Instituteur puis professeur de lettres à l’école primaire supérieure d’Orléans, Henri Pichot devait demeurer toute sa vie fidèle aux notions de patrie et de démocratie, dans la tradition des instituteurs de la IIIe République, qui lui avait été léguées par sa famille et par l’École normale.

La guerre de 1914 et la blessure qu’il reçut le 31 août 1914 à Fossé (Ardennes) décide de sa carrière publique. Rentré chez lui après 13 mois de captivité, il retrouve à Orléans d’autres blessés et mutilés. Il crée alors, en 1916, l’Association des mutilés du Loiret. Cette association adhéra en 1918 à l’Union fédérale des anciens combattants où Henri PICHOT devait jouer un rôle de premier plan puisqu’il en fut plusieurs fois président et que les nombreux discours qu’il prononcera les articles qu’il publia (principalement dans les cahiers de l’union fédérale qu’il crée en 1931 et dirige jusqu’en 1939) en firent un des principaux porte-parole. Il fut également cofondateur de la GIAMAC dont il fut élu président en 1930.

Le redressement national, la défense de la démocratie, la formation de la jeunesse (où l’on retrouve le souci du pédagogue) sont les principaux thèmes de ses écrits et discours. Il faut mentionner à part ses efforts en faveur d’un rapprochement franco-allemand dans le but d’assurer la permanence de la paix. Il fut ainsi l’initiateur de rencontres avec les anciens combattants allemands, et fut membre du Comité France-Allemagne. Sous son impulsion, l’Union fédérale fit également partie du comité d’action pour la S. D. N. Henri PICHOT avait séjourné en Allemagne avant 1914 et y avait noué des amitiés ; il fit de nombreux voyages dans ce pays entre les deux guerres, et notamment rendit visite à Hitler à Berchstesgaden.

En 1940, Henri PICHOT voit arriver au pouvoir en la personne du maréchal PETAIN, un ancien de la guerre de 1914-1918, celui relèvera la nation en restaurant les vertus dont les anciens combattants avaient si souvent déploré l’abaissement. Il collabore donc activement à la création de la Légion française des combattants, et démissionne de ses fonctions de président de l’Union Fédérale ; toutefois, en raison de l’hostilité à son égard des autorités allemandes, il n’occupera jamais de responsabilités importantes au sein de la Légion, se contentant du titre de président de la Légion du Loiret sans en exercer jamais effectivement les fonctions, faute de pouvoir retourner en zone occupée. Pendant cette période, l’Union fédérale continue de fonctionner en zone occupée et engage une campagne acerbe contre la Légion et contre Henri PICHOT.

Après la Libération Henri PICHOT ne reprendra jamais de fonctions officielles. Il meurt à Orléans le 13 janvier 1945.

Modalités d'entrée

Don de Pierre Pichot, entré le 22 octobre 1979 (n° 2850).

Description

43AS/1, 43AS/3-4. Correspondance. 1914-1944.

43AS/1 (suite). Décorations reçues. 1919-1922.

43AS/1 (suite). Notes sur l’enseignement en France. 1905-1925.

43AS/1 (suite)- 3 (suite), 6. Union fédérale des anciens combattants. 1918-1942.

43AS/3 (suite). Légion française des combattants. 1940-1944.

43AS/4. Association des mutilés du Loiret. 1944-1945.

43AS/4 (suite). Photographies. [1930-1939].

43AS/4 (suite) -9. Documentation : coupures de presse, manuscrits, revues, publications. 1917-1954.

Conditions d'accès

Communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Éléments contenus dans le répertoire numérique et dans le fonds 43 AS.

Moreau-Trichet (Claire), Henri Pichot et l’Allemagne de 1930 à 1945, Bruxelles, Peter Lang, 2004, in-8°, XXI-407 p. (Convergences).

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici