Your request is in progress
Archival group

S//6102-6180 : Hospices et congrégations hospitalières

Top of page
Title:
S//6102-6180 : Hospices et congrégations hospitalières
Dates:
1188-1802
Level of description:
otherlevel

Mode of entry

Saisies révolutionnaires

Description

Titres de propriété, principalement de maisons situées à Paris, hommages et aveux, censives, baux et déclarations de biens, contrats de rentes et fondations.

S//6102 à 6107. Hôpitaux de la Charité, rues des Saints-Pères, du Bac et Vieille-du-Temple. 1324-an III.

S//6108 à 6113. Hôpital Sainte-Catherine, rue Saint-Denis. 1188-1790.

S//6114. Hôpital du Saint-Nom-de-Jésus, rue du Faubourg-Saint-Martin. 1618-1783.

S//6115. Hôtel-Dieu, à Saint-Denis, 1203-1551 ; hôpital de la Trinité, rue Saint-Denis, et à Coeuilly (Val-de-Marne). 1328-1562.

S//6116 et 6117. Hôpital Saint-Joseph de la Grave, à Toulouse. 1563-1780.

S//6118 à 6141. Hospitalières de Saint-Anastase ou de Saint-Gervais, rue Vieille-du-Temple. 1231-an X.

S//6142 à 6144. Hospitalières de la Providence, rue de l’Arbalète. 1639-1790.

S//6145 à 6147. Hospitalières de la Miséricorde-de-Jésus, rue Mouffetard. 1576-1792.

S//6148. Hospitalières de la Charité-Notre-Dame, place Royale (place des Vosges). 1606-1791.

S//6149 et 6150. Hospitalières de la Charité-de-Saint-Joseph, rue de la Roquette. 1578-1791.

S//6151 à 6154. Hospitalières de la Charité-de-Saint-Michel, ou de Notre-Dame de la Charité, rue des Postes (rue Lhomond). 1662-1791.

S//6155. Filles de la Charité de la paroisse Sainte-Marguerite, ou de Notre-Dame-des-Vertus, rue Saint-Bernard. 1719-1790.

S//6156. Filles de la Charité de la paroisse Saint-André-des-Arts. 1722-1794.

S//6157 à 6180/2. Filles de la Charité de la rue du Faubourg-Saint-Denis, vis-à-vis Saint-Lazare :

  • S//6157 à 6160/1, S//6180/2. Renseignements généraux, titres d’acquisition divers ; fondations à Paris. 1542-an II.
  • S//6160/2 à 6180/1. Fondations en province et à l’étranger (classement par ordre alphabétique des localités). XVIIe-XVIIIe s.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.