Traitement en cours
Fonds d'archives

GUYOMARC’H (Jacques). 208AS(I).

Haut de page
Titre :
GUYOMARC’H (Jacques). 208AS(I).
Dates :
1934-1998
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Natif des Côtes d’Armor, Jacques Guyomarc’h (1917-2006) passe sa jeunesse à Paris, puis il devient membre actif de la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC) et étudiant en lettres à la Sorbonne au début de la seconde Guerre mondiale.

Démobilisé à Cahors (Lot) en août 1940, il rentre sur Paris et participe à la formation des cadres des Centres de jeunesse d’abord au Vésinet en septembre 1940, puis à Sillery.

Jacques Guyomarc’h est nommé en août 1941 au Centre des cadres de la jeunesse de Bretagne près de Rennes durant 18 mois, et ensuite nommé par le Ministère de la Santé, secrétaire général administratif de la Fédération bretonne de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence le 15 avril 1944.

Après la Libération, Jacques Guyomarc’h, prend en charge la création d’un centre d’observation pour la jeunesse délinquante à Rennes. Centre transféré peu après sur le domaine de l’ancien château de la Prévalaye, qu’il dirige jusqu’en 1963.

Le 15 juillet 1944, l’Association nationale des éducateurs de jeunes inadaptés (ANEJI) est fondée, il en sera le premier secrétaire général, puis le président de 1963 à 1971.

Co-fondateur du Conservatoire national des archives et de l’histoire de l’éducation spécialisée (CNAHES) en 1994, et membre de son conseil d’administration jusqu’à sa disparition en 2006, il laisse un témoignage majeur de son activité d’éducateur et de militant associatif à travers le fonds d’archives qu’il a constitué tout au long de sa vie.

Historique de la conservation

Ce fonds a d’abord été déposé par le CNAHES à la bibliothèque universitaire d’Angers, puis aux Archives nationales du Monde du Travail (ANMT) à Roubaix en 2002, transféré ensuite sur le site des Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine fin 2014.

Modalités d'entrée

Dépôt du CNAHES, 2014.

Description

AS/208(I)/1. Éléments biographiques. 1972-1991.

AS/208(I)/1 (suite)-10. Mouvements de jeunesse. 1934-1972.

AS/208(I)/11-28. Centre d’observation de la Prévalaye. 1944-1982.

AS/208(I)/29-34. Fédération bretonne de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (FBSEA). 1944-1982.

AS/208(I)/34 (suite)-41. Établissements annexes de la FBSEA. 1942-1994.

AS/208(I)/42-139. Association nationale des éducateurs de jeunes inadaptés. 1943-1981.

AS/208(I)/140-168. Association internationale des éducateurs de jeunes inadaptés. 1948-1994.

AS/208(I)/168 (suite)-183. Union des associations régionales de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence. 1951-1973.

AS/208(I)/184-189. Association française de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence. 1978-1993.

AS/208(I)/190-198. Henri JOUBREL. 1943-1987.

AS/208(I)/199-204. Centre régional pour l’Enfance et l’Adolescence inadaptée. 1966-1998.

AS/208(I)/205-208. Centre technique national pour l’enfance et l’adolescence inadaptées (CTNEA), devenu en 1975 le Centre technique national d’études et de recherche sur les handicaps et les inadaptations (CTNERHI). 1957-1982.

AS/208(I)/209-216. Association pour l’action éducative et sociale en Ille-et-Villaine. 1973-1995.

AS/208(I)/217-223. Centre d’aide par le travail (CAT) ; Association gestionnaire "Le Domaine". 1986-1997.

AS/208(I)/223 (suite)-224. Amitiés sociales. Foyer de Jeunes travailleurs. 1951-1980.

AS/208(I)/224 (suite)-226. Collaboration avec les organismes officiels. 1977-1984.

AS/208(I)/226 (suite)-228. Enquêtes. 1956-1969.

AS/208(I)/229. Dossiers annexes. 1954-1998.

AS/208(I)/230. École régionale de cadres de jeunesse de Bretagne. 1941-1942.

AS/208(I)/230 (suite). Centre d’observation de la Prévalaye. 1944-1994.

AS/208(I)/231. Union nationale des Associations régionales de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence. 1954.

AS/208(I)/232. Divers. S. d.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français