Traitement en cours
Fonds d'archives

CACAUD (Henri). 485AP.

Haut de page
Titre :
CACAUD (Henri). 485AP.
Dates :
1919-1940
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né à Loudun le 18 septembre 1875, Henri Cacaud suivit avant 1914 les grandes étapes d’une carrière préfectorale. Il fut successivement chef de cabinet des préfets du Pas-de-Calais et du Rhône (1900), conseiller de préfecture du Rhône (1902), secrétaire général du Rhône pour la police (1905) et préfet des Ardennes (1911). Directeur administratif des travaux de Paris depuis le 16 janvier 1912, Henri Cacaud démissionna de ce poste en 1918, se refusant à avaliser un projet de rachat des transports en commun de la capitale. Trésorier-payeur général de la Côte d’Or le 1er janvier 1919, il fut nommé secrétaire général du Commissariat de la République à Strasbourg en 1920, mais il en démissionna en 1924 pour protester contre la politique du Cartel des Gauches en Alsace. Il devint alors le collaborateur de l’industriel Ernest Mercier. Secrétaire général du Redressement français de 1919 à 1940, maire de la Chaize-le-Vicomte (Vendée) de 1939 à fin 1950, Henri Cacaud était aussi membre du parti radical et radical-socialiste et président de la fédération départementale du Centre républicain. Il mourut le 4 septembre 1961 à la Chaize-le-Vicomte.

Modalités d'entrée

Dépôt, 1988, transformé en don, 2002.

Description

485AP/1. Henri Cacaud, secrétaire général du Redressement français. 1919-1940.

485AP/2-21. Henri Cacaud, secrétaire général du Commissariat général de la République à Strasbourg et haut-commissaire de France en Alsace-Lorraine. 1920-1924.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Bargeton (René), Dictionnaire biographique des préfets 1870-1982, Paris, Archives nationales, 1994, page 129.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici