Traitement en cours
Fonds d'archives

DALADIER (Édouard). 496AP.

Haut de page
Titre :
DALADIER (Édouard). 496AP.
Dates :
1903-1975
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Édouard Daladier (1884-1970) est né à Carpentras en 1884. Agrégé d’histoire, député radical-socialiste (1919-1940), il est plusieurs fois ministre à partir de 1924. Président du Conseil de janvier à octobre 1933, il tente de faire face à la crise financière. Rappelé au pouvoir en janvier 1934, pour lutter contre le développement des ligues d’extrême droite après l’affaire Stavisky, il exige la démission du préfet de police, Chiappe (3 février 1934), mais doit se retirer après la manifestation du 6 février 1934. Il est l’un des instigateurs du Front populaire, et est nommé ministre de la Défense nationale (1936-1937), puis appelé, après la chute du second cabinet Blum, à former le gouvernement (avril 1938-mars 1940). Il signe les accords de Munich (septembre 1938), essaye d’enrayer la crise financière et d’organiser la Défense nationale et prend des mesures rigoureuses contre les communistes après la signature du pacte germano-soviétique (1939). Lorsque l’Allemagne envahit la Pologne, son gouvernement déclare la guerre à l’Allemagne, le 3 septembre 1939. Ministre de la Guerre et des Affaires étrangères dans le cabinet de Paul Reynaud, il est arrêté par le gouvernement de Vichy (après juin 1940) et comparait au procès de Riom (1942). Déporté en Allemagne (1943-1945), il est réélu député radical après la Libération (1946-1958). Il prend position contre la continuation de la guerre en Indochine, la constitution de la Communauté européenne de défense et la Constitution de 1958. Édouard Daladier a été aussi député du Vaucluse de 1919 à 1942 et de 1946 à 1958. Il meurt à Paris en 1970.

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Dépôt de la Fondation nationale des Sciences Politiques, 1989.

Don, juillet 2015.

Description

496AP/1-7. L’entre-deux-guerres. 1919-1938.

  • 496AP/1-3. Documents généraux, activités d’Édouard Daladier, problèmes économiques de 1920 à 1933 et gouvernement de Daladier en 1933.
  • 496AP/4-7. Le 6 février 1934, de 1934 au Front populaire, le premier gouvernement Léon Blum, la fin du Front populaire, avril 1938.

496AP/8-15. Vers la guerre. Avril 1938-septembre 1939.

  • 496AP/8-10. Munich : situation générale, les étapes de la crise, réactions (presse et opinion).
  • 496AP/11-13. Relations diplomatiques : politique intérieure et extérieure (Pologne, Balkans, Espagne, Italie, Angleterre, URSS).
  • 496AP/14-15. Du pacte germano-soviétique à la déclaration de guerre.

496AP/16-27. La guerre. 1939-1940.

  • 496AP/16-19. Politique de la France, l’action commune des alliés, les pays envahis, situation et relations internationales avec les autres pays. Septembre-décembre 1939.
  • 496AP/20-22. Les relations internationales, la politique de la France, la Scandinavie. Janvier-mai 1940.
  • 496AP/23-25. La défaite, l’armistice. Mai-juin 1940.
  • 496AP/26-27. Parti communiste, répression, résistance des communistes.

496AP/28-48. La préparation de la France à la guerre et les responsabilités de la défaite. 1919-1943.

  • 496AP/28-36. La politique de Défense nationale : aménagement et politique militaire, matériel et rapports de force.
  • 496AP/36-48. Le procès de Riom : déroulement, dépositions, accusés (Léon Blum, Édouard Daladier, le général Gamelin, le contrôleur général Jacomet, Guy La Chambre).

496AP/49-66. L’après-guerre.

  • 496AP/49-50. Les suites immédiates de la guerre : procès et accusations (Pétain...).
  • 496AP/50-59. La France de 1945 à 1958 : la vie politique, la vie économique et sociale, la Défense nationale, les problèmes de l’Union Française.
  • 496AP/60-65. La politique internationale. 1945-1958.
  • 496AP/65-66. Daladier député du Vaucluse, 1953-1957 ; documentation, coupures de presse postérieures à 1960.

496AP/67. Actes du colloque Daladier. 1975.



SUPPLÉMENT

496AP/68. Papiers personnels d’Édouard Daladier et de sa famille. 1903-1970.

496AP/69-71. Arrestation, procès et captivité d’Édouard Daladier. 1940-1945.

496AP/72. Les écrits d’Édouard Daladier après la guerre. Sans date.

Conditions d'accès

Communication sur autorisation des ayants-droit.

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction sur autorisation des ayants-droit.

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

BRACHER (Julia), Riom 1942, le procès : témoignages et documents, Paris, Omnibus, 2013.

DAUMAS (Armelle), " La politique du gouvernement Daladier à l’égard des États-Unis (1938-1940) ", École nationale des chartes. Positions des thèses soutenues par les élèves de la promotion de 1988 pour obtenir le diplôme d’archiviste paléographe, 1988, p. 63-69.

MICHEL (Henri), Le procès de Riom, Paris, Albin Michel, 1979.

YVERT (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, p. 421-423.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.