Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

NAEGELEN (Marcel-Edmond). 518AP.

Haut de page
Titre :
NAEGELEN (Marcel-Edmond). 518AP.
Dates :
1939-1966
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Normalien, Marcel-Edmond Naegelen (1892-1978) enseigna à l’école normale de Strasbourg. Il s’engagea dans la Résistance au sein du réseau Combat. A la Libération, il fut président de la Haute-Cour de justice. Élu à la SFIO, il fut appelé au gouvernement de 1946 à 1948 comme ministre de l’Education nationale pour épurer et réorganiser le système scolaire français.

En 1948, il devint gouverneur général de l’Algérie en remplacement d’Yves Chataigneau, jugé sur place trop libéral. Il pratiqua d’abord une politique d’intégration et d’apaisement, retouchant le statut de 1947, réformant la filière scolaire cloisonnée entre musulmans et européens. Ce fut un échec, les concessions irritant la population pied-noir et ne satisfaisant pas les revendications des nationalistes ; Marcel-Edmond Naegelen fut rappelé en 1951. Il fut élu député des Basses-Alpes la même année. En 1953, il fut candidat à la présidence de la République et réunit 328 voix (contre 477 à René Coty), dont celles du PC. En 1954, il refusa le poste de résident général au Maroc et prit par la suite des positions favorables à l’Algérie française.

Membre de l’Académie des sciences coloniales, Marcel-Edmond Naegelen fut l’auteur de très nombreux ouvrages historiques.

Modalités d'entrée

Don de madame Turluer, 1991.

Description

518AP/1. Papiers personnels.

518AP/2-4. Publications de Naegelen. 1956-1966.

518AP/5. Gouverneur général de l’Algérie. Février 1948-avril 1951.

518AP/6.

  • Mission pour l’installation en Dordogne de la population de Strasbourg évacuée. 1939.
  • Voyage en Algérie comme ministre de l’Education nationale. Mars 1947.
  • Député et conseiller général des Basses-Alpes. 1951-1958.
  • Candidat à la présidence de la République. 23 décembre 1953.
  • Membre de l’Académie des sciences coloniales. Décembre 1952.
  • Zones géopolitiques et pays divers : Europe, Allemagne, Indochine, Maroc, Pologne, Sahara, URSS, Yougoslavie.

518AP/7. Dossiers thématiques.

518AP/8-11. Algérie.

518AP/12-14. Photographies.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, page 827.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici