Traitement en cours
Fonds d'archives

BRANLY (Édouard). 522AP.

Haut de page
Titre :
BRANLY (Édouard). 522AP.
Dates :
XXe siècle
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Élève de l’École normale supérieure, Édouard Branly (1844-1940) fut ensuite professeur au lycée de Bourges (1868), puis directeur adjoint du laboratoire de physique de la Sorbonne (1874-1875). Il avait obtenu le grade de docteur ès sciences en 1873. En 1875, il démissionna de l’Université pour rejoindre la nouvelle Université catholique de Paris, où il fit toute sa carrière. En 1882, il passa sa thèse en doctorat de médecine. Il se fit connaître par ses recherches sur la décharge électrique par les rayons violets, par les gaz et les corps incandescents. On lui doit surtout l’invention d’un radioconducteur ou “ cohéreur ” à la limaille (1890), organe principal des appareils de réception de la télégraphie sans fil.

En 1903, Édouard Branly obtint, avec Curie, le prix Osiris. En 1905, faisant une application de sa découverte sur le radioconducteur, il donna une solution générale au problème de la télémécanique. Outre des mémoires publiés dans des revues scientifiques, Édouard Branly a laissé un Traité élémentaire d’électricité, un Traité élémentaire de physique et un Cours élémentaire de physique (1895). Il fut élu membre de l’Académie des sciences en 1911.

Modalités d'entrée

Donation des héritiers Branly, 1993-1994.

Description

522AP/1-2. Correspondance reçue.

522AP/3. Activités scientifiques de Branly.

522AP/4-5. Activités scientifiques de Branly, dont carnets et agendas de recherches.

522AP/6-8. Revues sur Édouard Branly. Documentation sur la vie de Branly.

522AP/9. Institut catholique.

522AP/10-11. Défense de Branly (contestation de ses découvertes).

522AP/12. Branly et la médecine. Expositions et musées. Lycées portant le nom de Branly, plaques commémoratives, etc.

522AP/13. Saint-Quentin. Édouard-Joseph Branly et Edgar Branly, père et frère d’Édouard Branly.

522AP/14. Cours de Branly. Famille Lagarde (famille maternelle de Branly).

522AP/15-16. Famille Lagarde.

522AP/17-21. Coupures de presse sur Branly.

522AP/22. Revues et tirés à part sur Branly. Diplômes et titres de Branly. Echantillon du papier peint de la chambre mortuaire de Branly.

522AP/23. Livre de comptes. Pelurier, 1901-1902. Faire-part de décès et signatures pour les funérailles officielles de Branly, le 30 mars 1940.

522AP/24. Diplômes, nominations à diverses académies scientifiques. Conférences, notes de travaux scientifiques. Notice d’emploi du poste de T.S.F. n° 52 Branly. Brevets d’invention. J.O. de l’Exposition de 1900. Faire-part de décès et papiers personnels.

522AP/25-26. Cahiers de cours ou de notes.

Supplément : 1 grand portefeuille non coté.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Des appareils scientifiques d’Édouard Branly sont conservés au Musée de l’histoire de France, sous les cotes AE/VIa/292/1 à AE/VIa/292/12, et au Musée Branly. Des archives d’Édouard Branly sont également conservées à l’Académie des sciences et à l’Institut catholique.

Bibliographie

Pelletier (Gabriel) et Quinet (Jean), Édouard Branly et la T.S.F., Paris, Seghers, 1962.

Monod-Broca (Philippe), Branly (1844-1940), au temps des ondes et des limailles, Paris, Belin, 1990, 415 p.

Catalogue du Musée Branly, Musée Branly. Appareils et matériaux d’expériences, Paris, Association des amis d’Édouard Branly, 1997, 262 p.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.