Traitement en cours
Fonds d'archives

Société psychanalytique de Paris (SPP). 101AS.

Haut de page
Titre :
Société psychanalytique de Paris (SPP). 101AS.
Dates :
1950-1995
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La Société psychanalytique de Paris (S.P.P.) fut créée le 4 novembre 1926, afin de pratiquer la méthode thérapeutique freudienne ; ses statuts furent déposés le 25 octobre 1927. Parmi les membres fondateurs, se trouvaient Marie Bonaparte, Rudolph Loewenstein et René Laforgue. La Société psychanalytique de Paris lança la Revue française de psychanalyse en 1927, organisa des conférences et des congrès et assura la traduction des œuvres de Freud.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, la Société psychanalytique de Paris fut fermée et ses membres dispersés, mais, dès la Libération, elle se réorganisa.

Cependant, la Société psychanalytique de Paris fut confrontée à des courants de pensée divergents, qui aboutirent parfois à des scissions : ainsi, Jacques Lacan, Françoise Dolto et Daniel Lagache démissionnèrent le 16 juin 1953 et fondèrent la Société française de psychanalyse (S.F.P.). La Société psychanalytique de Paris subit également la concurrence de l’Institut de psychanalyse, créé en 1953 et orienté vers la formation des analystes : la rivalité cessa avec la fusion des deux organismes.

D’autre part, la Société psychanalytique de Paris encouragea les groupes de province : groupe lyonnais (1958), groupe toulousain (1980), groupe de travail méditerranéen (1984), etc.

L’Institut de psychanalyse (I.P.) fut créé le 24 mars 1953 et inauguré le 1er juin 1954 au 187, rue Saint-Jacques, Paris-Ve. L’Institut de psychanalyse était destiné à assurer la formation des analystes : à ce titre, la commission de l’enseignement jouait un rôle essentiel ; de plus, l’Institut de psychanalyse développa les réflexions sur la psychanalyse en organisant des cycles de conférences, colloques ou journées d’études et en créant le Prix Nacht (1956), qui récompensait les travaux les plus remarquables. De même, l’Institut de psychanalyse était particulièrement attentif à entretenir des relations avec ses homologues étrangers, en particulier avec l’Association psychanalytique internationale (A.P.I.), garante de l’orthodoxie de la pensée freudienne.

À partir de 1980, des projets de fusion furent avancés entre l’Institut de psychanalyse et la Société psychanalytique de Paris, les deux organismes ayant les mêmes missions et rassemblant les mêmes personnes : la fusion eut lieu le 3 juin 1986 et l’Institut de psychanalyse déclara sa dissolution en préfecture le 30 septembre 1986.

Modalités d'entrée

Dépôt, 2000.

Description

101AS/I/1-95. Société psychanalytique de Paris (S.P.P.). 1950-1995.

101AS/I/1-5. Création, organisation (1950-1986) ; comités et commissions de modification des statuts et des règlements intérieurs (1953-1986). 1950-1986.

101AS/I/6-11. Commission des candidatures (1955-1981) ; commission des transferts (1967-1972) ; membres (1950-1991) ; groupes régionaux (1980) ; commission des représentants régionaux (1988-1992). 1955-1992.

101AS/I/12-33. Administration. Assemblées générales (1952-1988) ; conseil d’administration (1963-1993) ; Bureau (1956-1994).1952-1994.

101AS/I/34-35. Comptabilité. 1952-1977.

101AS/I/36-67. Activités scientifiques. 1950-1995.

101AS/I/68-87. Relations avec les sociétés psychanalytiques. 1951-1994.

101AS/I/88-94. Relations avec d’autres organisations. 1958-1989.

101AS/I/95. Dossiers de presse. 1964-1984.

101AS/II/1-193. Institut de psychanalyse (I.P.). 1952-1989.

101AS/II/1-6. Création (1953-1967) ; inauguration (1954) ; statuts (1953-1984) ; commission de réforme des statuts (1974-1975) ; règlements intérieurs (1953-1984).

101AS/II/8-13. Composition. Membres (1955-1979) ; invités permanents (s. d.).

101AS/II/14-34. Administration. Assemblées générales ordinaires (1953-1986) ; assemblées générales extraordinaires (1955-1986) ; assemblées plénières (1954-1960) ; conseil d’administration (1953-1983) ; commission administrative (1976-1978) ; comité de direction (1952-1989) ; Conseil des représentants (1979-1982). 1952-1989.

101AS/II/35-39. Comptabilité. 1952-1986.

101AS/II/40-82, 88. Enseignement. Commissions spécialisées (1953-1985) ; scolarité (1953-1973) ; contenu de l’enseignement : séminaires de perfectionnement, autres séminaires, centre de consultation et de traitement (1955-1989).1953-1989.

101AS/II/83-87, 101AS/II/89-101. Activités scientifiques. Études et recherches (1953-1972) ; bibliothèque (1955-1985) ; prix Nacht (1956-1957) ; représentation théâtrale “ Œdipe roi ” (1962) ; commémorations (1956-1974) ; centenaire de Freud (1956-1958) ; vingtième anniversaire de l’I.P. (1966-1974). 1953-1985.

101AS/II/102-130. Relations avec les sociétés psychanalytiques. 1952-1977.

101AS/II/131-193. Relations avec d’autres organisations. 1952-1982.

101AS/II/7. Dissolution. 1986.

Conditions d'accès

Communication soumise à l’autorisation de la SPP.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation de la SPP.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Site de la Société psychanalytique de Paris (S.P.P.) : www.SPP.asso.fr.

Bibliographie

Mijolla (Alain de), Dictionnaire international de la psychanalyse, tome II, Paris, 2002, p. 1596-1603.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici