Your request is in progress
Archival group

M - Ordres militaires et hospitaliers, universités et collèges, titres nobiliaires, mélanges (cartons)

Top of page
Title:
M - Ordres militaires et hospitaliers, universités et collèges, titres nobiliaires, mélanges (cartons)
Dates:
1101-1800
Level of description:
fonds

Conservation history

I. ORDRES MILITAIRES ET HOSPITALIERSCette partie est constituée par deux grands fonds : celui du Grand Prieuré de France de l'Ordre de Malte (M//1 à 29 et MM//1 à 192) et celui de l'Ordre de Saint-Lazare (M//30 à 60 et MM//193 à 237). L'Ordre de Malte, héritier de celui de Saint-Jean-de-Jérusalem, lui-même héritier de celui du Temple, auquel fut réuni en 1778 l'ordre de Saint-Antoine-de-Viennois, avait, pour son Grand Prieuré de France, de magnifiques archives remontant au XIe siècle, tenues à jour et conservées jusqu'en 1792 à la tour du Temple de Paris. Elles furent partagées entre M et H/5, L, S ; en 1857 encore on leur enleva les dossiers relatifs aux justices locales placés en Z/2. Les recherches doivent être faites également, pour le XVIIIe siècle, dans le beau fonds de l'ambassade de Malte en France versé par le Ministère des Affaires étrangères en 1914 et 1930 (M//895 à 1003 à 1048). L'ordre de Saint-Lazare, auquel fut rattaché celui du Saint-Esprit de Montpellier conservait, depuis la fin du XVIIe siècle, les titres de nombreux hôpitaux provenant du greffe de la Chambre de réformation des hôpitaux. Avec ses compléments en L, H/5 et S, ce fonds est important pour l'histoire hospitalière et charitable, particulièrement aux XVIIe et XVIIIe siècles.

II. UNIVERSITÉS ET COLLÈGES

D'une très grande richesse pour l'histoire religieuse, intellectuelle et pédagogique, cette partie comprend (toujours avec complément en H3, L et S) les fonds de l'Université de Paris (M//65/A à M//73 et MM//241 à MM//267), des collèges parisiens (M//74 à M//198 et MM//268 à MM//470), des séminaires et congrégations enseignantes et missionnaires (M//199 à M//250 et MM//471 à MM//655) et de l'École militaire (M//251 à M//257 et MM//656 à MM//683).

Partagé à la Révolution entre les Archives nationales, le ministère de l'Instruction publique, les bibliothèques des Écoles de droit et de médecine, le fonds de l'Université de Paris reste encore dispersé.

Passionnantes pour l'histoire de l'expansion culturelle française en Amérique, Afrique et Asie, les archives des congrégations saisies à la Révolution furent complétées au XIXe siècle par des dons ou legs, notamment ceux d'anciens oratoriens (Carrichon, Rondeau et Grelet). Les papiers de spirituels comme Bérulle (fonds de l'Oratoire) sont également d'un grand intérêt pour l'histoire religieuse, ainsi que les archives des séminaires. Le fonds de l'École militaire est, lui, assez homogène et complet.

III. TITRES NOBILIAIRES

Le noyau de cette collection de documents d'état civil, notes historiques et titres divers destinés à fonder des généalogies est constitué par une partie du cabinet d'Ambroise d'Hozier, dernier juge d'armes royal. Saisies à la Révolution, les archives de ce dernier furent restituées à sa famille en 1816. En 1841, après accord avec celle-ci, revinrent aux Archives les documents jadis communiqués au juge d'armes par les familles pour prouver leur noblesse. La partie du cabinet d'Hozier conservée par la famille fut achetée en 1851 par la Bibliothèque nationale.

A ce noyau s'ajoutèrent les papiers saisis chez d'autres généalogistes comme Du Bouchet, les Pères Ange de Sainte-Rosalie et Simplicien, les achats faits au XIXe siècle à certains généalogistes et collectionneurs comme Monteil et des parties de bibliothèques de quelques communautés religieuses (Augustins, Oratoriens d'Aubervilliers, collection de Dom Pernot à Saint-Martin-des-Champs, etc.).

Enfin entrèrent dans cette collection des titres confisqués à la Révolution sur des émigrés et condamnés, qui ne furent ni restitués aux familles à la Restauration ni placés dans les séries R et T, et des papiers provenant de successions en déshérence antérieures à MM//1795.

Ces documents du XIIe au Xe siècle, d'importance très inégale puisqu'ils vont de la pièce isolée au véritable fonds privé (fonds Simiane : M//546 à M//580 et MM//763 à MM//806), sont utiles à l'histoire familiale et féodale ainsi qu'à l'étude sociale de la bourgeoise et de la noblesse, à l'héraldique et au cérémonial.

IV. MÉLANGES

Sauf pour les versements du ministère des Affaires étrangères et de la Bibliothèque de la Faculté de Droit de Paris, qui sont de véritables fonds d'archives complétant les fonds du Grand Prieuré de France et de l'Université de Paris, cette partie peut être comparée à un terrain formé de couches sédimentaires superposées.

Pendant les tris révolutionnaires furent déposés dans cette série de “Mélanges” des documents, d'ordre privé ou d'intérêt public, saisis à Versailles ou aux Tuileries sur des familiers de la Cour et des papiers de successions vacantes, véritables petits fonds privés, ainsi que des parties de bibliothèques de communautés religieuses et des papiers politiques et administratifs trouvés dans les bureaux des ministères, dont certains présentent un réel intérêt historique. Il y a là une source d'histoire de la Révolution à ne pas négliger.

On continua pendant l'Empire à classer dans M des documents analogues et, lors du retour dans leurs pays respectifs des archives européennes rassemblées à Paris par Napoléon, c'est en M, entre autres, que restèrent quelques épaves de ces archives, notamment de celles du Vatican que celui-ci ne souhaitait pas rapatrier. Les documents notes laissés à leur mort par les archivistes Pavillet et Tourlet, ainsi que les pièces isolées acquises par les Archives s'y ajoutèrent, de même que le très important versement fait par la Bibliothèque Mazarine en 1834 de dossiers, d'inventaires d'archives et de bibliothèques et de manuscrits religieux, historiques et littéraires.

Ces manuscrits, malheureusement dispersés lors du classement, constituent des fonds d'érudits de grande valeur saisis à la Révolution, le plus souvent dans des bibliothèques de couvents ce sont les notes de travail, la documentation, parfois les minutes d'ouvrages inédits des Pères Léonard, Combefis, Échard, Truchet, Fortet, Fontaine, etc., et du marquis de Mirabeau. Si les manuscrits de ce dernier sont connus, les travaux des autres savants sur l'histoire, le droit, la littérature, la théologie, la patrologie, la spiritualité, les sciences, mériteraient des études qui éclaireraient certainement l'histoire des idées, des sciences et des techniques au XVIIe siècle.

Sous le Second Empire, furent classés en M certains documents de la première moitié du XIXe siècle trouvés aux Tuileries en 1848 par contre l'accord d'échange du 19 avril 1862 avec la Bibliothèque nationale fit partir certains registres de la quatrième partie de MM alors que, très illogiquement, bien des papiers non reliés d'érudits restèrent en place dans la quatrième partie de M.

On continua, au début du XXe siècle, à classer dans M des pièces entrées par voies extraordinaires et des documents extraits de diverses séries des Archives nationales selon des critères de “forme” (gravures, rouleaux) ou de “fond”. Les séries F/40, F/50 et F/600, supprimées en 1934, fournirent encore un important lot de documents sur la Guerre, la Marine et les Affaires étrangères aux XVIIe et XVIIIe siècles (M//1004 à M//1036 et MM//1194 à MM//1201).

Les pièces isolées qui entrent aujourd'hui aux Archives nationales sont normalement classées dans la série AB/XIX.

Mode of entry

Révolution à nos jours.

Description

I. Ordres militaires et hospitaliers. 1. Ordres du Temple et de l'Hôpital de Saint-Jean-de-Jérusalem, puis de Malte

M//1 à 9. Bulles, privilèges impériaux et royaux, exemptions, statuts, titres relatifs à ces ordres successifs. XII-XVIIIe s. Pièces concernant la suppression de l'ordre du Temple et la réunion de ses biens à ceux de l'Hôpital, la défense de Rhodes par les hospitaliers, l'incorporation à l'Hôpital de l'ordre du Saint-Sépulcre, les luttes de l'ordre de Malte contre les Turcs. XIVe-XVIIIe s.

M//10 à 15. Titres de propriété, seigneuries, justices, pièces de procédure de commanderies : les Barres (13), Boncourt (10), la Brake (13), Bretteville-le-Rabet (10), Chauffour-lès-Étréchy, Chevru, Choisy-le-Temple, la Croix-en-Brie (13), Éterpigny (10), la Ferté-Gaucher, Fieffes (13), Haute-Avesnes (10), Ivry-le-Temple, Joigny, Louviers et Vaumion, Meaux (13), Montezorgues (10), Orléans (13), Paris (10 et 14), Reims, Renneville (10), Saint-Jean-en-l'Isle (11 et 12), Savigny-le-Temple (12), Senlis (13), Sommereux, Sours et Arville (14), Villedieu-lès-Bailleul et Villedieu-en-Drouais (15). XIe-XVIIIe s.

M//16 à 19. Bulles pontificales, bulles, brefs et règlements des grands maîtres, décrets des chapitres généraux, actes de conciles, statuts, lettres patentes, arrêts, privilèges, exemptions, levées d'impositions, procédures, ventes, baux, devis de travaux, testaments en faveur de l'ordre, pièces relatives à la défense de Rhodes contre les Turcs et à la captivité de Zizim, frère de Bajazet II. XIVe-XVIIIe s.

M//20. Comptes de diverses commanderies. 1333-1788.

M//21 et 22. Comptes rendus d'assemblées capitulaires. 1760-1790.

M//23 à 25. Mémoires et copies d'édits sur l'ordre, correspondance des grands maîtres, délibérations du Grand Prieuré de France, états de revenus et d'impositions, terriers, procédures, anciens inventaires, pièces sur le renvoi des Jésuites de l'île de Malte. XVIIe-XVIIIe s.

M//26 et 27. Notes et brouillons d'un Traité de l'ordre de Malte. 1758.

M//28. Serments de fidélité, réceptions de chevaliers, lettres patentes, arrêts, mémoires. XVIIe-XVIIIe s.

M//29. Titres, listes de prieurés, états de revenus : pièces détériorées. XVe-XVIIIe s.

2. Ordre de Saint-Lazare et ordres réunis : Saint-Esprit de Montpellier et Notre-Dame du Mont-Carmel

M//30 à 32. Titres de propriété, exemptions, privilèges, jugements de la Chambre royale pour la réformation des hôpitaux, édits, lettres patentes et arrêts relatifs à l'union des biens des hôpitaux et de l'ordre du Mont-Carmel à l'ordre de Saint-Lazare. XIIe-XVIIe s.

M//33 et 34. États et titres de rentes sur l'État et l'Hôtel de Ville de Paris. Enregistrements de privilèges de l'ordre. XVIIe-XVIIIe s.

M//35 et 36. Fondations de commanderies et titres de rentes. 1705-1726. Bulles sur les ordres militaires. 1607-1608.

M//37 et 38. Comptes et fondations. 1595-1664. Comptes du trésorier général de l'ordre. 1759-1781.

M//39 et 40. États des biens de l'ordre, listes d'hôpitaux, extraits d'actes tirés de la Tour de Londres, inventaires de titres. XVIIe XVIIIe s.

M//41 et 42. Mémoires imprimés et manuscrits, gravures sur l'histoire et le cérémonial de l'ordre, privilèges, correspondance et pièces diverses. XVIIe-XVIIIe s.

M//43 à 46. Ordre du Saint-Esprit de Montpellier : règle et statuts, mémoires historiques, portraits des grands maîtres, imprimés et copies de bulles, actes royaux, privilèges et titres depuis le XIe siècle, comptes de quelques commanderies, inventaires, pièces relatives à l'union de l'ordre à celui de Saint-Lazare. XVIe-XVIIIe s.

3. Titres rassemblés lors de la réunion des hôpitaux et maladreries à l'ordre de Saint-Lazare

M//47 à 49. Comptes et titres des maladreries : Arpajon (48), Autrèches, Beaugency (47), Beautheil, Bellême (48), Boiscommun (47), Brasseuse, Bray-sur-Seine, Châtillon-sur-Loing, Choisy-au-Bac, Cohan, Gouy-l'Hôpital, Guebwiller, Haverskerque, Lorris (48), Paris (hôpital Saint-Jacques-aux-Pélerins), Pontarchet, Presles, Roucy, Saint-Pol-sur-Ternoise (49). XVe- XVIIIe s.

M//50 et 51. Baux, titres (copies d'actes du XIIIe s.), comptes, pièces de procédure des hôpitaux et maladreries : Argentan, Bapaume, Beaugency, Béthisy, Boigny-sur-Bionne, Bressuire, Breteuil, Buzançais, Cartigny, Chambly, Château-Landon, le Châtelet-en-brie, Châtillon-sur-Loing, Condé-sur-Aisne, Corbigny, Doullens, Dreux (50), Épernay (51), la Ferté-Beauharnais, la Ferté-Chevresis, Franconville, Gisors, Houdain, Lagnicourt, Lamotte-en-Santerre, Laneuvilleroy, Lille, Luzarches, Lyon, Martigny, Mello, Milly-la-Fôret, Montlhéry, Montmorillon, Moreuil, Moulins, Nogent-sur-Seine, Pargny et Morchain, Paris (Saint-Lazare et Saint-Sépulcre), Pomponne, Presles, Renansart, Rouen, Saint-Chéron, Soissons, Sommieres, Surgères, Survilliers, Vassens, Verberie, le Vigan et Villepinte (50). XVe-XVIIIe s.

M//52 à 56. Fondations, règlements, titres, comptes des hôpitaux et Hôtels-Dieu : Auxerre (56), Beaugency (55), Bordeaux (Saint-Julien : 52), Bray-sur-Seine, la Chapelle-d'Angillon, le Châtelet-en-Brie, Creil (55), Joinville (54), Ligny-le-Châtel, Marle (55), Marseille (Saint-Jacques-des-Épées : 56), Maule (55), Montbéliard (56), Montfort-l'Amaury (55), Niort, Palaiseau (56), Paris (Saint-Nom-de-Jésus : 53, Haudriettes : 56), Pont-Sainte-Maxence (55), Verdun (56). XIIIe-XVIIIe s.

M//57 à 60. Écoles et hôpitaux tenus par des religieuses. XIIIe-XVIIIe s. 57. Écoles des Sœurs de Charité. Maisons d'Enfants-Trouvés. XVIIe-XVIIIe s. 58. Paris. Hospitalières de Saint-Gervais : titres, vêtures. XVIIe-XVIIIe s. Hospitalières de Sainte-Catherine, rue Saint-Denis : bulles, privilèges, titres. XIIIe-XVIIe s. 59. Paris. Hospitalières de la Miséricorde de Jésus, rue Mouffetard : établissement, titres, professions, fondations de lits, travaux. XVIIe-XVIIIe s. 60. Paris. Filles de la Pronce, rue de l'Arbalète : titres, dots. XVIIe-XVIIIe s.

4. Ordres divers

M//61 et 62. Ordre de Saint-Antoine-de-Viennois : bulles, privilèges, états des commanderie et de leurs biens, mémoires historiques, pièces relatives à la réunion de l'ordre à celui de Malte. XVe-XVIIIe s.

M//63. Ordre de la Toison d'Or : statuts, privilèges, mémoires historiques, cérémonial. XVe-XVIIIe s. Ordre du Mont-Carmel, réuni à Saint-Lazare : statuts, bulles, privilèges, listes de chevaliers et de commanderies. XVIIe-XVIIIe s.

M//64. Ordre de Saint-Michel : statuts, règlements, assemblées capitulaires, privilèges, listes de chevaliers, correspondance. [XVe-XVIe s. en copies] XVIIe-XVIIIe s. Ordre du Saint-Esprit : statuts, cérémonial, mémoires historiques, inventaires de bibliothèque. XVIIIe s. Ordres de Saint-Louis, de Saint-Georges, de la Jarretière, du Lion de Limbourg, des Chevaliers Teutoniques : statuts, mémoires historiques, listes de chevaliers. XVIIe-XVIIIe s.

II. Universités et collèges. 1. Université de Paris

M//65/A et 65/B. Statuts, organisation de l'Université, correspondance avec les papes, les conciles, les rois, divers prélats et seigneurs, des universités et communautés religieuses. 1248-XVe s.

M//66/A et 66/B. Privilèges pontificaux et royaux, appels, exemptions, rémissions. 1200-1624.

M//67/A. Fondations de chapelles, collations de bénéfices, titres de propriété, procédures, relations avec l'abbaye Saint-Germain-des-Prés. XIIIe-XVIIIe s.

M//67/B. Censures, excommunications, pièces concernant le Grand Schisme. XIIIe- XVe s.

M//68. Statuts, réceptions et cautions de libraires-jurés de l'Université. 1275-1448. Statuts, édits, arrêts et règlements concernant les parcheminiers, enlumineurs, imprimeurs, libraires et messagers, XVe-XVIIIe s.

M//69/A, 69B, 71, 72. Faculté de Théologie. XIIIe-XVIIIe s. 69A. Statuts, élections. XIIIe-XVIIe s. Comptes. 1549-1584. 69B. Censures de livres, condamnations de thèses, autorisations d'imprimer, dossier sur la bulle Unigenitus. XVIe-XVIIIe s. 71 et 72. Consultations doctrinales, censures, correspondance avec les rois et les princes. XVe-XVIIIe s. M 70. Facultés des Arts, de Droit, de Médecine et de Théologie, nations de France, de Normandie et de Picardie : statuts, privilèges, censures, mémoires. XIVe-XVIIIe s.

M//73. Nations d'Allemagne, France et Picardie : titres de maisons à Paris, états de revenus, inventaires. XIIIe-XVIIIe s.

2. Collèges parisiens

Les archives de ces collèges ont été partagées ; la série S accueillit surtout les titres de propriété, la série H/3 les pièces comptables. Ont été placés dans la série M des documents jugés plus liés à la vie intellectuelle et religieuse et à l'administration de ces établissements : actes de fondation, bulles, privilèges royaux, règlements, procès-verbaux de délibérations, nécrologes, dons, legs, fondations de bourses, de messes, de chapelles, d'obits, nominations de maîtres et principaux, états de boursiers, mémoires historiques, quelques titres de propriété et de rentes, plans, pièces de procédure, pièces relatives à la suppression ou la réunion de collèges. On retrouvera ces types de documents dans toutes les cotes qui suivent, aussi n'a-t-il pas été jugé utile de détailler chaque rubrique. Mais le classement d'origine n'ayant pas été fait de façon rigoureuse, lorsqu'un carton contient des documents n'appartenant pas à ces catégories (comptes, mémoires de travaux, inventaires de bibliothèques, censiers, cartulaires, etc.) ou constituant un ensemble particulièrement important, un bref signalement en est donné.

M//74 à 76. Sorbonne. 1256-XVIIIe s. Élections de proviseurs ; comptes, 1645-1646 (74). Fondations de chaires, assemblées, casuistique et censures, pièces relatives à la bibliothèque (75). Collège de Corbeil : fondation, statuts, comptes, 1656-1784 (76).

M//77 à 78. Divers collèges : lettres patentes et arrêts concernant leurs biens, leurs translations et unions, notamment pour le collège Louis-le-Grand, 1643-1777 (77). Déclarations de revenus et charges des collèges situés dans le ressort du Parlement de Paris, 1764 (78).

M//79. Collège d'Arras. [1327] XVIIIe s.

M//80 à 86. Collège d'Autun. 1341-XVIIIe s. Registre des délibérations, 1684-1705 (81). Acquisitions de livres (80). Comptes et fragments de comptes : 1325-1331 (82), 1397, 1406-1456, 1490-1508, 1534-1545, 1556 (83), 1528, 1531, 1534, 1535, 1543, 1546-1550, 1560, 1573, 1574, 1595 (84), 1619, 1620, 1623-1625, 1639, 1645, 1647, 1648, 1651, 1656, 1657, 1673, 1674, 1698, 1723 (85). Inventaires de meubles, mémoires de travaux (86).

M//87. Collège de Bayeux. 1551-1781. Comptes. 1637-1699.

M//88 à 101. Collège de Beauvais ou de Dormans. XIVe-XVIIIe s. Censier des maisons de Paris, XVIe s. (90). Provisions de bourses, 1520-1763 (91 à 93). Comptes : 1464-1527 (94A à 96), 1551,1557, 1621-1627 (97).

M//102 à 104. Collège de Boissy. XIVe-XVIIIe s. : Généalogies de la famille des fondateurs (103).

M//105 et 106. : Collège des Bons-Enfants. XIIIe-XVIIIe s. : Mémoires de travaux. Comptes, 1732-1789. Divers comptes originaux du collège des Bons-Enfants de Saint-Quentin, 1292-1496 (106).

M//107 et 108. : Collège de Bourgogne. XIVe-XVIIIe s. : Délibérations, 1622-1626 et 1710-1727. Comptes, 1417, 1656, 1769, 1787 (107).

M//109 et 110. : Collège de Cambrai. XIVe-XVIIIe s. : Comptes, 1390-1770 (110).

M//111 à 115B. : Collège des Cholets. XIVe-XVIIIe s.

M//116 et 117. : Collège de Cornouailles. 1292-1789. : Comptes, 1729-1770 (117).

M//118 à 120. : Collège de Dainville. XIVe-XVIIIe s. : Comptes et fragments de comptes : 1394-1426, 1505-1510, 1582, 1769-1770 (120).

M//121 et 122. : Collège des Dix-Huit. 1180-1791. : Copie de cartulaire, 1180-1568 (121). Comptes : 1721-1723, 1743-1764 (122).

M//123 à 131. : Collège de Fortet. XIVe-XVIIIe s. : Comptes (130). M 132. : Collège des Grassins. 1544-1787.

M//133 et 134. : Collège d'Harcourt. 1311-XVIIIe s.

M//135 et 136. : Collège de Hubant ou de l'Ave-Maria. XVIe-XVIIIe s. : Comptes (136). Mémoires de travaux (135).

M//137 à 139B. : Collège de Justice. 1348-XVIIIe s.

M//140 à 144B. : Collège de Laon. 1313-XVIIIe s. : Collations de bourses, 1701-1763 (143). Mémoires de travaux (144A). : Comptes (144B).

M//145. : Collège du Cardinal-Lemoine. 1302-XVIIIe s.

M//146. : Collège de Lisieux. XVe-XVIIIe s.

M//147. : Collège des Lombards ou des Irlandais. 1526-1734. : Bourses d'écoliers italiens et irlandais.

M//148 à 162. : Collège Louis-le-Grand, anciennement collège de Clermont, devenu en 1798 le Prytanée français. XVe s.-1804. : Unions au collège de Clermont des abbayes de la Couronne et Saint-Martin-aux-Bois et de divers prieurés : titres, XIVe-XVIIIe s. (149 à 152). Lettres patentes, arrêts, mémoires, comptes sur la réunion des collèges de non-plein exercice à partir de 1763 (153 et 157). Correspondance relative à l'école des "enfants de langue" établie dans le collège, XVIIe-XVIIIe s. (155). Prytannée français : création, délibérations du conseil d'administration, bourses, listes d'élèves, inventaires, lycées et collèges de Paris et de province en dépendant, 1798-1804 (157 à 162).

M//163 à 169. : Collège de Maître-Gervais. 1359-1790. : Catalogues de livres, XIVe s. (167). Nominations aux bourses, 1763-1790 (168). Comptes et mémoires de travaux (169).

M//170. : Collège du Mans. 1521-1789.

M//171 à 173. : Collège de la Marche. 1304-1733.

M//174 à 176. : Collège Mazarin. [1264] 1631-XVIIIe s. : Titres d'abbayes unies : Saint-Michel-en-l'Herm, Saint-Géraud-d'Aurillac, Saint-Philibert de Tournus, etc. (175). Plans (176).

M//177. : Collège Mignon ou de Grandmont. 1353-1788.

M//178. : Collège de Montaigu. 1407-1791. : Mémoires de travaux, 1790-1791.

M//179. : Collège de Narbonne ; 1343-1789.

M//180 et 181. : Collège de Navarre. 1304-1752. : Élections de professeurs, 1646-1661 (181).

M//182 à 184. : Collège du Plessis. [1266] 1327-1791. : Union à la Sorbonne en 1646 ; quelques titres des collèges des Grassins, de Sorbonne et du Cardinal-Lemoine, 1266-1634 (182 et 183). Bourses : fondations, 1636-1791 ; nominations, 1647-1769 (184). M//185 et 186. : Collège de Presles. 1310-1788. : Comptes, 1770-1788 (185). Mémoires de travaux, 1549-1551 (186).

M//187. : Collège de Reims. 1409-1789.

M//188. : Collège Saint-Michel. 1402-1789. : Comptes, 1769-1789.

M//188 à 190. : Collège Sainte-Barbe. 1556-XVIIIe s. : Comptes, XVIIe-XVIIIe s. Inventaire de la chapelle, 1721 (190).

M//191. : Collège de Séez. XVIe-XVIIIe s.

M//192. : Collège de Tours. XVe-XVIIIe s.

M//193. : Collège de Tréguier. 1301-1789.

M//194 et 195. : Collège du Trésorier. 1284-1789. : Catalogue de la bibliothèque (194). Mémoires de travaux, comptes, 1611-1788 (195).

M//198. : Pièces imprimées relatives à la confiscation des maisons des Jésuites, à la réunion des collèges parisiens de non-plein exercice et à l'administration du collège Louis-le-Grand. XVIIIe s.

3. Universités et collèges de province

M//196. : Université de Caen, collège du Mont, à Caen : mémoires, règlements, administration, chaires scientifiques. XVIIe-XVIIIe s.

M//197. : Universités de Dijon, Douai, Louvain, Poitiers, collèges de Perpignan et de Strasbourg : règlements, décisions, correspondance, mémoires historiques, censures, procédures. XVIe-XVIIIe s.

4. Séminaires

M//199. : Saint-Nicolas-du-Chardonnet : statuts, fondations, privilèges. XVIIe-XVIIIe s.

M//200. : Saint-Esprit : règlements, délibérations, registres d'associés, correspondance, pièces relatives aux missions de Cayenne et des colonies. XVIIIe s.

M//201. : Saint-Magloire : règlements, fondations, titres, union à l'Oratoire. : XVIe-XVIIIe s.

M//202. : Saint-Louis : règlements, fondations. XVIIIe s.

M//203 à 205. : Missions étrangères : règlements, fondations, bourses, correspondance, pièces relatives aux missions au Canada, au Siam, au Tonkin et en Cochinchine. XVIIe-XVIIIe s.

M//206 et 207. : Saint-Sulpice : statuts, fondations, privilèges, titres, union du prieuré de Reuilly, bâtiments de l'église Saint-Sulpice à Paris. XVIIe-XVIIIe s.

M//208. : Trente-Trois ou la Sainte-Famille : titres, mémoires, correspondance chiffrée. XVIIe-XVIIIe s.

5. Congrégations

M//209 à 214. : Prêtres de la Mission ou Lazaristes. [XIIe-XIVe s.] : XVIIe-XVIIIe s. : 209 à 213. Création de la congrégation, privilèges, fondations, unions de bénéfices, établissement de séminaires et missions, titres, dont certains de la léproserie de Saint-Lazare de Paris, procédures. [XIIe-XIVe s.] XVIIe-XVIIIe s. : 214. Mémoires et correspondance sur les missions en Inde, en Cochinchine, à l'île de France, à l'île Bourbon, etc. XVIIe-XVIIIe s.

M//215 à 237. Oratoriens. 1549-1793.

  • M//215. Statuts, règlements, mémoires historiques, états des membres, rapport à l'Assemblée nationale. 1612-1791.
  • M//216. Papiers du Cardinal de Bérulle ; contestations avec les Carmes au sujet de la supériorité et de la direction spirituelle des Carmélites introduites en France. 1549-1659.
  • M//217 et 218. Assemblées générales, discours, procès-verbaux manuscrits et imprimés, cérémonial. 1631-1788.
  • M//219. Portraits des supérieurs généraux et gravures sur la congrégation. XVIIe-XVIIIe s.
  • M//220. Biographies du cardinal de Bérulle et de divers pères de l'Oratoire. Mémoires historiques. XVIIe-XVIIIe s. : 221 à 225. États des revenus et administration des différents collèges (par ordre alphabétique d'établissements). XVIIe-XVIIIe s.
  • M//226 et 227. Règlements, coutumier, engagements des membres, construction et titres de la maison de Paris et de ses dépendances, pièces relatives à sa bibliothèque. XVIIe-XVIIIe s. : 228A et 228B. États de personnel et des églises, cures, séminaires dépendant de la congrégation. XVIIe-XVIIIe s.
  • M//229. Visites des maisons et collèges. 1654-1793.
  • M//230. Registres mortuaires. Établissement à Saint-Louis-des-Français, à Rome. Diverses affaires doctrinales de professeurs de l'Oratoire. Examens et thèses. 1618-1793.
  • M//231. Listes et correspondances d'écrivains de la congrégation. Mémoires théologiques. XVIIe-XVIIIe s.
  • M//232 à 234. Papiers du cardinal de Bérulle
  • M//correspondance diplomatique et religieuse, minutes d'œuvres. Témoignages et mémoires sur lui-même, Madame Acarie. Projet de canonisation. XVIIe s.-1735.
  • M//235. Correspondance adressée par Richelieu, le père de Condren, etc. Affaire de l'exil du père de Sainte-Marthe. Mémoires. 1597-1790.
  • M//236/A et 236/B. Pièces dramatiques, poésies, cantiques à l’usage des collèges de l’Oratoire. Diverses affaires et mémoires à l’Assemblée nationale. XVIIe-XVIIIe s.
  • M//237. Correspondance et pièces relatives à la bulle Unigenitus, à la congrégation des Eudistes, fondée par le père Jean Eudes, oratorien. XVIIe-XVIIIe s.

M//238 et 239. : Pères de la Doctrine chrétienne : établissement de la compagnie, résumés d’assemblées capitulaires, pièces relatives à la bibliothèque, aux maisons de Bercy, de Saint-Charles (Paris, rue des Fossés-Saint-Victor) et de Saint-Julien (Paris, rue des Petits-Champs-Saint-Martin). 1654-1792.

M//240 à 250. : Jésuites. [XVe s.] XVIIe-XVIIIe s. : 240 et 241. Constitutions, mémoires historiques, titres d’établissements parisiens. Affaires de Jean Châtel, de la Compagnie des Indes, du bannissement de la compagnie. XVIIe-XVIIIe s. : 242. Missions au Canada. Séminaire royal de la Marine à Brest. XVIIe-XVIIIe s. : 243. Recueil de pièces et mémoires sur les Jésuites de France constitué par le Père Léonard. 1702. : 244. Lettres patentes, arrêts, procédure concernant le bannissement de la compagnie. 1761-1764. : 245 à 249. États de biens, administration, mémoires, plans concernant les divers collèges (par ordre alphabétique d'établissements). [XVe s.] XVIIIe s. : 250. Doctrine, vœux, travaux d’histoire sacrée. Pièces relatives à divers collèges français et étrangers. XVIIe-XVIIIe s.

6. Écoles spéciales

M//251 à 257/A. : École militaire. XVIIIe s. : 251. États de situation de la caisse. 1777-1789. : 252 et 253. Inventaires de meubles. Pièces comptables. Loteries et régies d’impôts attribuées à l’École. XVIIIe s. : 254. Délibérations du Conseil. États de pensions sur les fonds de l’École. Mémoires de travaux. XVIIIe s. : 255. Dossiers d’élèves. XVIIIe s. : 256. Ordonnances, arrêts, règlements. Bâtiments : plans et travaux. XVIIIe s. : 257/A. Journal des ouvriers et employés. 1784-1788.

M//257/B. : École des Chartes : travaux des commissions de l’École, feuilles de présence. 1830-1839

III. TITRES NOBILIAIRES

Le noyau de cette collection de documents d'état civil, notes historiques et titres divers destinés à fonder des généalogies est constitué par une partie du cabinet d'Ambroise d'Hozier, dernier juge d'armes royal. Saisies à la Révolution, les archives de ce dernier furent restituées à sa famille en 1816. En 1841, après accord avec celle-ci, revinrent aux Archives les documents jadis communiqués au juge d'armes par les familles pour prouver leur noblesse. La partie du cabinet d'Hozier conservée par la famille fut achetée en 1851 par la Bibliothèque nationale.

A ce noyau s'ajoutèrent les papiers saisis chez d'autres généalogistes comme Du Bouchet, les Pères Ange de Sainte-Rosalie et Simplicien, les achats faits au XIXe siècle à certains généalogistes et collectionneurs comme Monteil et des parties de bibliothèques de quelques communautés religieuses (Augustins, Oratoriens d'Aubervilliers, collection de Dom Pernot à Saint-Martin-des-Champs, etc.).

Enfin entrèrent dans cette collection des titres confisqués à la Révolution sur des émigrés et condamnés, qui ne furent ni restitués aux familles à la Restauration ni placés dans les séries R et T, et des papiers provenant de successions en déshérence antérieures à M//1795.

Ces documents du XIIe au XVIIIe siècle, d'importance très inégale puisqu'ils vont de la pièce isolée au véritable fonds privé (fonds Simiane : M//546 à M//580 et MM//763 à MM//806), sont utiles à l'histoire familiale et féodale ainsi qu'à l'étude sociale de la bourgeoise et de la noblesse, à l'héraldique et au cérémonial.

 

M//258 à M//607. Titres généalogiques. [XIe-XIIe s.] XIIIe-XVIIIe s.

Ces cartons renferment, dans l'ordre alphabétique des noms de familles, des plaquettes de titres nobiliaires, documents féodaux, actes d'état civil, actes de droit privé et notices généalogiques, en originaux ou copies, provenant du démembrement de successions en déshérence, de fonds privés séquestrés à la Révolution et non restitués à la Restauration, de bibliothèques de communautés religieuses, de cabinets de généalogistes, d'aveux et déclarations censuelles. L'importance matérielle et l'intérêt de ces documents varient beaucoup d'une famille à l'autre, selon qu'il s'agit de véritables titres ou de notes d'érudits, parfois sujettes à caution, et nous ne signalons ci-dessous que les cotes correspondant à des ensembles et non à quelques pièces isolées.

M//264. Apchon. 1365-XVIIIe s.

M//274. Bellegarde. XVIIIe s.

M//285 à M//352. Cotes vacantes. Les titres de la maison de Bouillon ont été transférés dans la sous-série R2.

M//378. Courtenay. XVe-XVIIIe s.

M//382 à M//388. Croy. [XIIe s.]XIVe-XVIIIe s.

M//398. Espagne. 1333-XVIIe s.

M//403. Feloix. XVIe-XVIIe s.

M//416 et M//417. Gimel. 1314-XVIIe s.

M//422. Goussencourt. XVIIe s.

M//428. Guines. 1775-1782.

M//450. Langeac. XIVe-XVIIIe s.

M//456. Limoges. [1267] 1407-1674.

M//486. Nantouillet. 1597-1749.

M//490 à M//492. Noailles. [1107] 1295-1755.

M//513. Rajaud. XVIIe-XVIIIe s.

M//522 et M//523. Rohan. XIIe-XVIIIe s.

M//532. Sailly de Bouglainval. XVIIe-XVIIIe s.

M//537 et M//538. Salignac-Fénelon. [XIIIe s.] 1314-XVIIIe s.

M//542 et M//543. Saint-Nectaire ou Sennecterre. XIVe-XVIIIe s.

M//546 à M//580. Simiane et familles alliées : titres de famille et titres des domaines. 1242-XVIIIe s.

M//586. Terrail (Du). XVIe-XVIIIe s.

M//594. Trémoïlle (La). 1417-XVIIIe s.

M//608. Honneurs de la Cour : présentations, demandes, correspondance. Arrêts et règlements concernant la noblesse. 1577-1791.

M//609 à M//611, 613, 631. Travaux et tables généalogiques provenant de Clairambault (610), Du Bouchet (609 et M//611), d'Hozier (613) et du Père Léonard (631) et concernant la noblesse française et étrangère. XIVe-XVIIIe s.

M//612. Lettres de naturalité et de légitimation. 1600-1768.

M//614 à M//616. Preuves de Saint-Lazare (par ordre alphabétique des noms de familles). XVIIIe s.

M//617 à M//624-627. Preuves de Malte (par ordre alphabétique des noms de familles). XVIe-XVIIIe s.

M//628 à M//630. Mémoires historiques, listes de chevaliers, cérémonial des ordres royaux, notamment du Saint-Esprit (628) et de Saint-Michel (629). 1771-1830.

M//631. Voir plus haut M//609.

M//632 et M//633-637. Tables alphabétiques sur fiches de titres de familles et de divers nobiliaires (632 provient du cabinet d'Hozier). XVIIIe s.

IV. MÉLANGES

Sauf pour les versements du ministère des Affaires étrangères et de la Bibliothèque de la Faculté de Droit de Paris, qui sont de véritables fonds d'archives complétant les fonds du Grand Prieuré de France et de l'Université de Paris, cette partie peut être comparée à un terrain formé de couches sédimentaires superposées.

Pendant les tris révolutionnaires furent déposés dans cette série de “Mélanges” des documents, d'ordre privé ou d'intérêt public, saisis à Versailles ou aux Tuileries sur des familiers de la Cour et des papiers de successions vacantes, véritables petits fonds privés, ainsi que des parties de bibliothèques de communautés religieuses et des papiers politiques et administratifs trouvés dans les bureaux des ministères, dont certains présentent un réel intérêt historique. Il y a là une source d'histoire de la Révolution à ne pas négliger.

On continua pendant l'Empire à classer dans M des documents analogues et, lors du retour dans leurs pays respectifs des archives européennes rassemblées à Paris par Napoléon, c'est en M, entre autres, que restèrent quelques épaves de ces archives, notamment de celles du Vatican que celui-ci ne souhaitait pas rapatrier. Les documents notes laissés à leur mort par les archivistes Pavillet et Tourlet, ainsi que les pièces isolées acquises par les Archives s'y ajoutèrent, de même que le très important versement fait par la Bibliothèque Mazarine en 1834 de dossiers, d'inventaires d'archives et de bibliothèques et de manuscrits religieux, historiques et littéraires.

Ces manuscrits, malheureusement dispersés lors du classement, constituent des fonds d'érudits de grande valeur saisis à la Révolution, le plus souvent dans des bibliothèques de couvents ce sont les notes de travail, la documentation, parfois les minutes d'ouvrages inédits des Pères Léonard, Combefis, Échard, Truchet, Fortet, Fontaine, etc., et du marquis de Mirabeau. Si les manuscrits de ce dernier sont connus, les travaux des autres savants sur l'histoire, le droit, la littérature, la théologie, la patrologie, la spiritualité, les sciences, mériteraient des études qui éclaireraient certainement l'histoire des idées, des sciences et des techniques au XVIIe siècle.

Sous le Second Empire, furent classés en M certains documents de la première moitié du XIXe siècle trouvés aux Tuileries en 1848 par contre l'accord d'échange du 19 avril 1862 avec la Bibliothèque nationale fit partir certains registres de la quatrième partie de MM alors que, très illogiquement, bien des papiers non reliés d'érudits restèrent en place dans la quatrième partie de M.

On continua, au début du XXe siècle, à classer dans M des pièces entrées par voies extraordinaires et des documents extraits de diverses séries des Archives nationales selon des critères de “forme” (gravures, rouleaux) ou de “fond”. Les séries F/40, F/50 et F/600, supprimées en 1934, fournirent encore un important lot de documents sur la Guerre, la Marine et les Affaires étrangères auxXVIIe et XVIIIe siècles (M//1004 à M//1036 et MM//1194 à MM//1201).

Les pièces isolées qui entrent aujourd'hui aux Archives nationales sont normalement classées dans la série AB/XIX.

  • 1. Dossiers constitués sur l'armée, la marine, la Révolution française, les finances municipales et hospitalières
  • 2. Inventaires et travaux d'archives
  • 3. Manuscrits et papiers divers
  • 4. Archives de l'ambassade de Malte auprès du gouvernement français
  • Archives versées en 1914 par le ministère des Affaires étrangères (M//895 à M//925 : liasses censées concerner l'administration des biens de l'Ordre en France, à l'exclusion des papiers diplomatiques) puis en 1930 et M//1933 (M//953 à M//1003 et MM//1037 à M//1048 : documents réservés en 1914). À la suite de ces tris discutables le cadre de classement du fonds a éclaté. Restent au Quai d'Orsay un certain nombre de registres dans la série Mémoires et documents (Malte).
  • 5. Papiers provenant des séries F/40 I (Guerre), F/50 (Marine et Colonies) et F/60 (Affaires étrangères) supprimées
  • Ces sous-séries avaient créées vers 1832, dans le cadre d'une grande série F intitulée “Administration générale de la France”. Il s'agissait, non de versements des ministères concernés, mais d'ensembles artificiels constitués à partir des papiers versés par le ministère de l'Intérieur et classés selon des critères méthodiques. La constitution de véritables fonds d'archives anciennes des ministères de la Guerre, de la Marine et des Affaires étrangères obligea en 1934 les Archives nationales à supprimer ces sous-séries artificielles. Les documents qu'elles contenaient passèrent en majorité dans la série M, sauf F/40/I/19 à F/40/I/226, provenant d'un organisme révolutionnaire temporaire, la Direction générale de la Liquidation, qui alla en AJ/14, et quelques documents de F/50 provenant de la liquidation de la deuxième Compagnie des Indes, qui allèrent en AJ/1 puis en 8AQ.
  • 6. Pièces isolées classées depuis 1935

1. Dossiers constitués sur l'armée, la marine, la Révolution française, les finances municipales et hospitalières

M//638 à M//661. Affaires militaires. XVIe-XVIIIe s.

Collection dont l'inventaire fut fait par le ministère de la Guerre au XIXe s., tirée en partie des papiers du Père Léonard et de Tourlet, et contenant, sans classement logique : ordonnances, règlements, états et mémoires sur le recrutement, le paiement, l'armement, la discipline, l'intendance des armées, la stratégie et les diverses techniques militaires, ainsi que les inventions proposées en ce domaine récits de batailles, sièges et campagnes, journaux de marches et opérations copies de correspondance militaire (entre autres Louvois et Turenne) cartes, descriptions et pièces sur les fortifications et la défense des côtes et des frontières.

M//662 et M//663. Affaires maritimes. XVIIe-XVIIIe s.

Ordonnances, règlements, mémoires, correspondance, extraits d'ouvrages touchant l'administration de la Marine, les techniques de construction et d'armement des navires, le commerce maritime, la défense des côtes. États de vaisseaux, d'officiers, rôles d'équipages. Récits de campagnes et batailles navales.

M//664 à M//671. Révolution française. 1766-1814.

M//664. Papiers saisis aux Tuileries sur des courtisans et des officiers de la Maison de la Reine : réceptions au château, correspondance et pièces relatives à la convocation des États Généraux, aux débuts de la Révolution dans la région parisienne, à la fuite de Louis XVI à Varennes. 1785-1792.

M//665. Mémoires et correspondances provenant de saisies, sur la politique intérieure et extérieure, entre autres correspondance de Roland, ministre de l'Intérieur, funérailles de Marat, campagne du Palatinat, pièces sur Napoléon. 1766-1814.

M//666. Arrêtés, rapports, correspondance sur la suppression des armoiries et emblèmes monarchiques, féodaux et religieux figurant sur les édifices publics et privés de Paris. 1790-1795.

M//667. Correspondance et papiers saisis sur des particuliers, le plus souvent lors de leur arrestation (par ordre alphabétique de départements). 1783-1794 [1811].

M//668 et M//669. Décisions, mémoires et correspondance sur les troubles et insurrections en province (par ordre alphabétique de personnes). 1789-1799.

M//670 et M//671. Documents préparatoires et minutes de l'État général des départements, districts, cantons et communes de la République française, imprimé en l'an II.

M//672 à M//681. États des revenus et charges des municipalités et des hôpitaux, dressés en exécution de la déclaration du 11 février 1764. 1719-1766.

La plupart de ces documents, classés par généralités, sont des tableaux on y trouve exceptionnellement de la correspondance et des titres.

M//682 à M//701. Cotes vacantes.

 

2. Inventaires et travaux d'archives

M//702 à M//718. Archives des établissements parisiens supprimés à la Révolution : états de dépôts existant à la fin de l'Ancien Régime, procès-verbaux d'enlèvement d'archives, récépissés, inventaires, correspondance. XVIIe s.-1814.

Les documents sont classés par ordre alphabétique d'établissements à l'intérieur des catégories suivantes : archevêché et chapitres (M//702 et M//703), paroisses (M//704 et M//705), abbayes et prieurés d'hommes (M//706 et M//707), congrégations masculines (M//708 et M//709), abbayes de femmes (M//710), congrégations féminines (M//711 et M//712), ordres hospitaliers (M//713), établissements hospitaliers (M//714), établissements d'enseignement (M//715 et M//716), Tuileries et administrations publiques (M//717), familles et associations (M//718).

M//719 à M//720. Bordereaux de versements, récépissés, inventaires, états de travaux d'archives effectués auxXVIIe et XVIIIe s. au Trésor des Chartes et dans les archives royales, de 1790 à M//1814 au Bureau du triage des titres, aux Archives nationales, à la Bibliothèque nationale, au Louvre, à l'Institut, au Conservatoire des Arts et Métiers.

 

3. Manuscrits et papiers divers

M//721. Registre d'arrestations de prostituées dans le jardin des Tuileries. 1780-1789. Pièces relatives à la principauté de Montbéliard. 1739-1751.

M//722 à M//743. Matériaux préparatoires duDictionnaire historique des monastères bénédictins, par Dommages Jacques Fortet (1698-1770). XVIIIe s.

Notes, extraits de textes, minutes de notices définitives sur les monastères et les bénédictins célèbres, préparées par Dom Fortet, aidé d'autres bénédictins de Saint-Maur, pour l'impression de cet ouvrage qui ne fut jamais réalisée.

M//744 à M//746. Pièces originales, mémoires, notes sur l'histoire religieuse. XVIIe-XVIIIe s.

M//744. Ordres religieux. Confession pascale (tiré des papiers du Père léonard).

M//745. Spiritualité.

M//746. Dossier sur la bulle Unigenitus.

M//747. Papiers de Reth, organisateur de la Loterie nationale à Turin et auteur deVéritable clé de l'histoire de l'Homme au Masque de Fer(1802), identifié au comte Mattioli : correspondance, documents italiens, notes et minutes de son ouvrage. XVIIe s.-1803.

M//748. Minute autographe de l' Histoire politique et civile des révolutions françaises depuis Jules César jusqu'à Louis XVI, par Louis-Charles Manesse, homme de loi. Manuscrit inachevé (s'arrête en 1230), envoyé le 29 février 1792 à l'Assemblée nationale.

M//749 à M//751. Histoire de France : copies de documents, extraits d'ouvrages, mémoires divers. XVIIe-XVIIIe s.

M//752 à M//770. Portefeuilles du Père Léonard. XVIIe-XVIIIe s.

Originaux et copies de documents historiques, correspondance, extraits de livres, notes rassemblées par le Père Léonard de Sainte-Catherine-de-Sienne, augustin, de 1691 à M//1706 et touchant l'histoire de la France et de l'Europe du Moyen Âge au début du XVIIIe siècle (papiers saisis par ordre du Roi à la mort du Père Léonard en 1706, et dispersés ensuite entre diverses bibliothèques ; les portefeuilles conservés par les Archives nationales viennent d'un versement de la Bibliothèque Mazarine effectué en 1834). À noter particulièrement :

M//753 à M//755. Table chronologique pour servir à l'histoire de France (1226-1559), provenant des papiers de l'historien Antoine Aubery.

M//756. Autre table chronologique (633-1715).

M//758 à M//761. Recueil de notes historiques et critiques destinées par le Père Léonard à l'établissement d'un Recueil d'auteurs (classement par ordre alphabétique des auteurs).

M//762. Ecclésiastiques connus n'ayant rien publié.

M//763. Rois de France, de la Maison de Bourbon, spécialement Louis XIV et les hommes célèbres de son règne.

M//764 à M//765. Recueil d'extraits d'ouvrages anonymes, par ordre de matières.

M//766. Recueil de nouvelles tirées de lettres et de gazettes. 1702-1705.

M//767. Recueil de nouvelles journalières de la République des Lettres. 1698-1706.

M//771 à M//773. Mélanges historiques et archéologiques provenant des papiers du Père Léonard et du couvent des Augustins de Paris. XVIe-XVIIIe s.

Documents, correspondances, notes, récits de voyages, relevés d'épitaphes, inventaires de collections de manuscrits.

M//774 et M//775. Matériaux pour uneHistoire d'Italierassemblés par M. Trichet du Fresne vers 1660, donnés à la bibliothèque des Augustins, avec additions du Père Léonard et de divers religieux, XVIIe-XVIIIe s.

M//776. Mémoires, extraits d'ouvrages, notes philosophiques et scientifiques venant d'Italie correspondance italienne reçue par l'abbé Venini. XVIIIe s.

M//777. Copies de lettres des papes Cléments VI, Innocent VI, Urbain V. S. d.

M//778 à M//785. Correspondance, notes et manuscrits originaux d'histoire, philosophie et économie politique, du marquis Victor de Mirabeau, principalement en relation avec le physiocrate François Quesnay. XVIIIe s.

M//786. Recueil anonyme de censures prononcées par la Faculté de Théologie de Paris de 1204 à M//1714. XVIIIe s.

M//787 et M//829 à M//838. Papiers du Père François Combefis, dominicain, patrologue et historien de l'Église grecque (1605-1679)XVIIe s.

Correspondance, notices historiques, copies de textes grecs, traductions latines des Pères grecs.

M//788. Manuscrit autographe desMémoiresde François-Honoré de Beauvillier de Saint-Aignan, évêque de Beauvais. XVIIIe s. Correspondance reçue et envoyée par la comtesse de Gramont, dame du palais de la reine. 1754-1790.

M//789. Manuscrit incomplet, avec corrections autographes, desMémoiresde Madame d'Épinay, provenant de la saisie des papiers du baron de Grimm. XVIIIe s

M//790 à M//792. Copies de poésies et chansons, le plus souvent politiques et satiriques, mélanges littéraires provenant du Père Léonard, du marquis de Mirabeau et de divers. XVIIe-XVIIIe s.

M//793 à M//797. Notes bibliographiques de provenances diverses, inventaires d'archives (M//797 : chapitre de Notre-Dame de Paris), catalogues de bibliothèques publiques, religieuses et privées (M//795 et M//796 : Comité d'Instruction publique). XVIIe-XVIIIe s.

M//798 à M//800. Notices, traductions, copies de textes, traités de théologie et d'hagiographie provenant, pour la plupart, du Père Léonard. XVIIe-XVIIIe s.

M//801A et M//801B. Histoire des ordres religieux. XVIIe-XVIIIe s.

M//801A. Travaux faits par le Père Jacques Echard, dominicain, sur les manuscrits de diverses bibliothèques de Paris en vue des Scriptores ordinis Praedicatorum imprimés en 1719 et M//1721.

M//801B. Notices historiques sur divers ordres religieux, dont un dossier sur les Célestins par le Père Antoine Becquet et un sur les Augustins par le père Léonard.

M//802. Ordonnances, édits, lettres patentes et pièces concernant l'Imprimerie royale et divers métiers. XVIe-XVIIIe s.

M//803 et M//849 à M//851. Papiers scientifiques du Père Jean Truchet (1657-1729), carme. XVIIe-XVIIIe s. (voir M//855, dossier 11 : correspondance reçue).

M//803. Sur la navigation fluviale : cartes, mémoires, devis d'ouvrages, inventions techniques, correspondance avec le Secrétaire d'État à la Marine Pontchartrain.

M//849 à M//851. Notes, dessins, mémoires de mathématiques, physique, mécanique, optique, horlogerie, médecine.

M//804 à M//806. Mémoires sur les impôts, la comptabilité, le commerce et pièces comptables diverses provenant de saisies de particuliers et d'établissements religieux. XVIe-XVIIIe s.

M//807 et M//808. Monnaies et médailles : catalogues de collections, états, édits et arrêts, mémoires d'ouvrages gravés pour le roi. XVe-XVIIIe s.

M. 809 et M//810. Notes biographiques sur les peintres, graveurs, sculpteurs, cours d'architecture et de dessin. Pièces sur les élèves de l'Opéra. Textes des épitaphes et gravures des tombes de Notre-Dame de Paris. XVIIe-XVIIIe s.

M//811. Fragments d'inventaires et tables du Trésor des Chartes et de la Chambre des Comptes rassemblés en vue de l'impression des Ordonnances des rois de France. XVIIIe s.

M//812. Originaux et copies de pièces et notices réunies par le Père Léonard sur l'histoire des provinces et villes de France. XVIe-XVIIIe s.

M//813. Archives commerciales de Morand, marchand de bois à Versailles. 1770-1782.

M//814. Répertoire alphabétique (incomplet) des termes de blason. Notices généalogiques. XVIIIe s.

M//815 à M//818. Cotes vacantes les documents sont actuellement cotés MM//914 à M//920.

M//819 et M//820. Planches gravées, notamment pour le Tableau général de l'Empire ottoman d'Ignace Mouradja d'Ohsson, Paris, 1788-1791, in-8°.

M//821. Maison du roi et cérémonial de la cour : mémoires, nominations, relations de cérémonies, discours, poèmes, chansons. XVIIe-XVIIIe s.

M//822. Diplomatie : copies de traités, mémoires, lettres et discours d'ambassadeurs. XVIIe-XVIIIe s.

M//823 et M//824. Correspondance et travaux religieux, littéraires et médicaux du Père Fontaine (en religion Père Félix), augustin du couvent des Petits-Pères, notamment sur la poudre purgative du docteur Jean Ailhaud, réputée remède universel. 1725-1765.

M//825. Collection d'autographes classés par ordre alphabétique de signataires. XVIIe-XVIIIe s.

M//826. Correspondances adressées à divers particuliers, notamment aux ducs de Longueville. XVIe-XVIIIe s.

M//827. Placets, mémoires, biographies concernant, entre autres, Boileau, Malherbe, Ramus. Correspondance et notes de travail de l'abbé Lebeuf. XVIe-XVIIIe s.

M//828. Manuscrits allemands : traités de géographie, sciences naturelles, architecture.

M//829 à M//838. Voir plus haut M//787.

M//839 à M//843. Dictionnaire de droit canon en latin (classement dans l'ordre des cinq premières décrétales), XVIIIe s.

M//844 à M//847. Extraits de codes, formulaires, textes de jurisprudence, mémoires sur le droit romain (844), français (845 et M//846) et féodal (847). XVIIe-XVIIIe s.

M//848. Tables chronologiques et notes sur le comput. XVIIe-XVIIIe s.

M//849 à M//851. Voir plus haut M//803.

M//852 à M//854. Médecine et sciences naturelles : mémoires, consultations, recettes, thèses. XVIIe-XVIIIe s.

M//855 et M//856. Correspondances (certaines saisies aux Tuileries) de diverses personnes dont Sauger, valet de chambre de Louis XVI, M. de Chastellux, les Pères Lequien, dominicain, Truchet, Félix et Léonard, Louis Picques, bibliothécaire du collège Mazarin, le docteur Nicolas Lémery, etc. XVIIe-XVIIIe s.

M//857 à M//875. Documents originaux et copies, mémoires historiques, religieux, littéraires, scientifiques tirés en partie des papiers du Père Léonard, du Père Échard et de divers religieux. Pièces comptables et procédures provenant de diverses successions ou saisies révolutionnaires (certaines aux Tuileries). XVIe-XVIIIe s.

M//876. Correspondance, traductions, notes et brouillons d'ouvrages sur Pindare et l'empereur Julien par René Tourlet. XVIIIe-XIXe s.

M//877A et M//877B. Fragments de chartes et manuscrits provenant de reliures de registres de la section ancienne. XIe-XVIIIe s.

M//878. Imprimés divers : factums, prospectus fragments d'ouvrages. XVIe-XVIIIe s.

M//879 à M//884. Suppliques en cour de Rome provenant de diocèses de tous pays : minutes avec apostilles, notes et mentions de concession et d'enregistrement. [XVIe s.] XVIIe s.

M//885 à M//888. Édits, arrêts, traités, lettres, requêtes, mémoires, imprimés, pièces diverses concernant la Maison du roi, les secrétaires d'État, les parlementaires, les officiers royaux, les impôts (885), les provinces et les villes (886), l'histoire étrangère et la diplomatie (887), les affaires religieuses (888), etc. XVIe-XVIIIe s.

M//889 à M//894. Documents, fragments de documents, analyses de pièces provenant, en général, d'anciennes reliures ou de chemises, et concernant Paris (889), diverses provinces (890) et plusieurs établissements religieux, principalement de la région parisienne (891 à M//894). XIIIe-XVIIIe s.

4. Archives de l'ambassade de Malte auprès du gouvernement français

Archives versées en 1914 par le ministère des Affaires étrangères (M//895 à M//925 : liasses censées concerner l'administration des biens de l'Ordre en France, à l'exclusion des papiers diplomatiques) puis en 1930 et M//1933 (M//953 à M//1003 et MM//1037 à M//1048 : documents réservés en 1914). À la suite de ces tris discutables le cadre de classement du fonds a éclaté. Restent au Quai d'Orsay un certain nombre de registres dans la série Mémoires et documents (Malte).

M//895 à M//906. Privilèges de l'Ordre. [XIIe s.] XVIIe-XVIIIe s.

M//895 et M//896. Originaux et copies de brefs pontificaux, édits, lettres patentes, arrêts fixant les privilèges de l'Ordre. XIIe s.-1788.

M//897 à M//906. Dossiers de lettres patentes, arrêts, procédures, mémoires et correspondance reçue et envoyée sur les sauvegardes et l'évocation des affaires de l'Ordre au Grand Conseil (M//897), les exemptions d'impôts et de charges (M//898 à M//900), les exemptions de corvées, de logement des gens de guerre, de milice (M//901), les passeports pour l'exportation en franchise, les privilèges des chevaliers en service dans l'armée ou la marine, la naturalisation des Maltais (M//902 et M//903), les différends avec le clergé de France, notamment pour les nominations aux cures de l'Ordre, les décimes, les portions congrues, etc. (M//904 à M//906). [XVIIe s.] XVIIIe s.

M//907 à M//911. Gouvernement de l'Ordre. [XVIe s.] XVIIIe s.

M//907. Correspondance reçue par l'ambassadeur de divers dignitaires de l'Ordre. 1715-1791.

M//908. Brefs pontificaux, bulles du Grand Maître, mémoires, correspondance concernant l'attribution des Grands Prieurés de France, Castille, Capoue, Crato. [XVIe s.] XVIIIe s.

M//909. Mémoires et correspondance sur les conditions et le cérémonial d'admission dans l'Ordre. XVIIIe s.

M//910. Dossiers de plaintes contre des membres de l'Ordre et de demandes de grâce. XVIIIe s.

M//911. Correspondance, procédures, mémoires sur la police dans l'enclos de Saint-Jean-de-Latran à Paris. 1722-1775.

M//911 à M//917. Réunions à l'Ordre. 1768-1788.

Dossiers de bulles, lettres patentes, décisions, états de revenus, comptes, correspondance et mémoires sur les projets de réunion des ordres du Saint-Sépulcre et de Saint-Lazare (M//911), sur la réunion de la Maison-Dieu de Montmorillon (M//912), de l'ordre de Saint-Antoine-de-Viennois (M//913 à M//915) et l'établissement de chanoinesses de Malte au chef-lieu de ce dernier ordre (916 et M//917).

M//918. Lettres patentes, arrêts, correspondance concernant la prestation de foi et hommage et le serment de fidélité au roi. 1725-1789.

M//919 à M//940. Administration des forêts de l'Ordre. XVIIIe s.

M//919 à M//923. Décisions et correspondance du Grand Maître et des Grands Prieurs, appels des chapitres et commanderies, lettres patentes et arrêts, mémoires et pièces diverses sur les coupes générales décidées par l'Ordre. 1718-1779.

M//924 à M//940. Correspondance de l'ambassadeur et des receveurs de l'Ordre sur l'administration des bois et l'exécution des coupes, dossiers contentieux, états et plans de bois dépendant des commanderies, procès-verbaux de visite, d'arpentage, de récolement, de martelage et d'adjudication des bois dans les Grands Prieurés d'Aquitaine (M//924), d'Auvergne (M//925 à M//927), de Champagne (M//928 à M//930), de France (M//931 à M//936), de Saint-Gilles (M//937 à M//939) et de Toulouse (M//940). [1565] 1701-1788.

M//941 à M//950. Dossiers de correspondances et mémoires classés par affaires particulières. 1702-1792.

M//951 et M//952. Déclarations de biens et revenus et baux des dignités, commanderies et bénéfices des Grands Prieurés de Champagne, Saint-Gilles et Toulouse. 1762-1790.

M//953 à M//968. Séries chronologiques de correspondance de l'ambassade (souvent incomplètes ; voir de préférence les dossiers d'affaires à classement géographique et méthodique conservés sous les cotes M//969 à M//1000, dans lesquels ont été placées la plus grande partie des lettres reçues et des minutes de réponses). XVIIIe s.

M//953 à M//962. Lettres reçues de Malte, avec quelques minutes de réponses (classement par ordre chronologique). [1736-1740] 1741-1789.

M//963, M//965, M//966. Lettres reçues de la Cour et des ministres français, avec quelques minutes de réponses (classement par ordre chronologique). [1696-1714] 1715-1741 et M//1767-1792.

M//964. Minutes de lettres du bailli de Mesmes, ambassadeur. 1715-1741.

Copie-de-lettres au départ du bailli de Suffren, ambassadeur. 1786.

M//967. Correspondance avec les représentants diplomatiques de l'Ordre en Italie et à Madrid et divers agents et régisseurs en France. 1769-1792.

M//968. Correspondance du secrétaire d'ambassade Cibon avec Malte. 1785-1792. Lettres et décisions de l'Assemblée nationale. 1789-1791.

M//969 à M//989. Dossiers d'affaires classées par pays. [XVIe-XVIIe s.] XVIIIe s.

Correspondance reçue et envoyée par l'ambassade, actes des pouvoirs souverains, états et mémoires, dossiers de litiges concernant les intérêts de l'Ordre en Allemagne (M//969 à M//972), Angleterre (M//973 et M//974), Hollande (M//975) à Liège (M//976), en Lorraine (M//977), au royaume de Naples (M//978 à M//980), aux Pays-Bas Autrichiens (M//981 et M//982), en Pologne (M//983 et M//984), en Prusse (M//985), à Rome (M//986 à M//988), en Russie et à Venise (M//989).

M//990 à M//1000. Dossiers d'affaires classées par matières. [XVIIe s.] XVIIIe s.

Correspondance reçue et envoyée par l'ambassade, états, mémoires, dossiers de litiges concernant les consultas de Malte, principalement en France (M//990 et M//991), la neutralité de l'Ordre dans les conflits maritimes, les subsides qui lui sont accordés pour lutter contre les Barbaresques et les services rendus à la France (M//992), la conspiration du Pacha de Rhodes entre 1748 et 1752 (M//993), les affaires militaires et maritimes (994), la défense de l'île de Malte (M//995 et M//996), la course et le commerce maritime (M//997), le cérémonial observé par les dignitaires de l'Ordre en France (M//998 à M//1000).

M//1001 à M//1003. Résidus.

 

5. Papiers provenant des séries F/40/I (Guerre), F/50 (Marine et Colonies) et F/60 (Affaires étrangères) supprimées

Ces sous-séries avaient créées vers 1832, dans le cadre d'une grande série F intitulée "Administration générale de la France". Il s'agissait, non de versements des ministères concernés, mais d'ensembles artificiels constitués à partir des papiers versés par le ministère de l'Intérieur et classés selon des critères méthodiques. La constitution de véritables fonds d'archives anciennes des ministères de la Guerre, de la Marine et des Affaires étrangères obligea en 1934 les Archives nationales à supprimer ces sous-séries artificielles. Les documents qu'elles contenaient passèrent en majorité dans la série M, sauf F/40 I 19 à M//226, provenant d'un organisme révolutionnaire temporaire, la Direction générale de la Liquidation, qui alla en AJ/14, et quelques documents de F50 provenant de la liquidation de la deuxième Compagnie des Indes, qui allèrent en AJ/1 puis en 8 AQ.

M//1004 à M//1020. Guerre. XVIIe-XVIIIe s.

M//1004 à M//1011. Minutes des lettres écrites par le Grand Maître de l'Artillerie. 1703-1755.

M//1012 à M//1016. Lettres reçues par le Grand Maître de l'Artillerie : du roi et des intendants (M//1012) et des secrétaires d'État à la Guerre (M//1013 à M//1016). 1703-1756.

M//1017. États et mémoires sur l'artillerie 1694-1781.

M//1018. Papiers de M. de Boissieux, lieutenant général en Corse. 1737-1738.

M//1019 et M//1020. Correspondance du ministre de la guerre, Narbonne. 1791. Notes et mémoires sur des opérations et sur l'administration militaire. 1660-XVIIIe s.

M//1021 à M//1031. Marine et Colonies. XVIIe-XVIIIe s.

M//1021. Mémoires sur l'Inde, Saint-Domingue, les îles de France et de Bourbon journaux de navigation correspondance adressée au comte du Chastellux pendant la guerre d'Indépendance. 1750-1782.

M//1022. Mémoires et plans sur divers ports français. 1727-1782.

M//1023. Plans et cartes de ports et de côtes de France, d'Afrique, du Brésil. Mémoires sur la pêche et le droit maritime. 1636-1784.

M//1024. Mémoires sur le commerce en Afrique, Amérique du Nord, Chine et Inde. XVIIIe s.

M//1025 à M//1027. Correspondance, mémoires, documents divers sur les îles de France et de Bourbon, l'Inde et la Compagnie des Indes. 1718-1781.

M//1028 et M//1029. Administration française de l'île de Minorque : mémoires, documents, correspondance de M. de Causan, commissaire des guerres, faisant fonction d'intendant de l'île. 1756-1763.

M//1030 et M//1031. Mémoires sur la marine, la pêche. Documents divers sur Saint-Domingue, la Martinique, Madagascar, le Canada. XVIIIe s.-1792.

M//1032 à M//1036. Affaires étrangères. 1641-1812.

États, mémoires, correspondance sur les contestations de frontières, sur diverses missions et traités diplomatiques. 1641-1812. M//1034 et M//1035 concernent la frontière du Rhin en 1783-1784 (avec plans), M//1036 se rapporte en partie à la guerre d'Indépendance et aux relations de la France avec les États-Unis d'Amérique en 1793 et M//1812.

6. Pièces isolées classées depuis 1935

M//1037 à M//1043. Chartes, fragments de manuscrits, édits, mandements, contrats de mariage, testaments, inventaires, actes de vente, baux, accords, pièces de procédure, mémoires de travaux, comptes, correspondance notices diverses (classement par ordre alphabétique des départements dans les cartons 1041 à M//1043). XIIIe-XVIIIe s.

M//1044 à M//1047. Pièces et fragments d'origine non identifiée ou provenant d'anciennes reliures. XIIIe-XVIIIe s.

M//1048. Expéditions par extrait d'arrêts du Parlement de Paris. 1529-1785.

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.