Your request is in progress
Archival group

TOURNON (Paul) et TOURNON-BRANLY (Marion). 377AP.

Top of page
Title:
TOURNON (Paul) et TOURNON-BRANLY (Marion). 377AP.
Dates:
1905-2015
Level of description:
fonds

Administrative history/biographical note

Paul Tournon (1881-1964) est né à Marseille le 19 février 1881. Il fréquente l’atelier de Louis Scellier de Gisors (et de Louis Bernier ?) à l’École des Beaux-arts de Paris, obtient son diplôme d’architecte en 1912 et crée son agence en 1914. Après la guerre, il participe à différents concours pour des monuments aux morts et réalise le monument aux morts de Tournon-sur-Rhône. Il reconstruit la ville de Compiègne et participe aux grandes expositions des années 1920-1930. En 1933, il remporte le premier prix, en collaboration avec Marcel Chappey, au concours de l’OTUA pour un Nouveau Palais des expositions. Il réalise plusieurs églises importantes de l’entre-deux-guerres, notamment l’église Sainte-Thérèse à Élisabethville, le clocher de Villemomble, l’église du Saint-Esprit à Paris, la cathédrale de Casablanca, l’église Notre-Dame-de-l’Océan à Rabat et l’église Saint-Honoré à Amiens. Collaborant pour ses œuvres religieuses avec de nombreux artistes et décorateurs, il inaugure avec le sculpteur Carlo Sarrabezolles la technique de la sculpture sur béton frais. Il est nommé architecte en chef de la Banque de France en 1940. Professeur à partir de 1925 puis directeur de l’ENSBA, directeur de l’école nationale des Arts décoratifs de 1942 à 1944, il est élu membre de l’Académie des beaux-arts en 1942 et président de la Société centrale des architectes de 1945 à 1948. Dès 1939, il intervient également aux Archives nationales sur les hôtels de Rohan et de Soubise où il réalise des aménagements de défense passive pour abriter le personnel et les archives, poursuit des travaux de restauration et examine des projets d’extension des bâtiments. Membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1942 (qu’il préside à partir de 1950), Paul Tournon reçoit tout au long de sa riche carrière d’architecte de nombreuses distinctions, tant françaises qu’étrangères. En 1920, à l’occasion d’une réunion des catholiques des Beaux-Arts, il rencontre l’artiste peintre Élisabeth Branly, fille du physicien Édouard Branly (pour qui il construira un laboratoire en 1931), avec laquelle il se marie peu après. Ils a deux enfants : Élisabeth et Florence. Paul Tournon décède à Paris le 22 décembre 1964.

Marion Tournon-Branly (1924-2016) est née le 23 septembre 1924 à Paris. Elle est la fille de l’architecte Paul Tournon et d’Élisabeth Branly, peintre, dont le père, Édouard Branly, est l’inventeur du télégraphe sans fil. Élève à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, inscrite à l’atelier d’Auguste Perret en 1943, Marion Tournon-Branly obtient son diplôme d’architecte DPLG en 1948. Elle enseigne l’architecture à la formation d’été de l’École d’art américaine de Fontainebleau à partir de 1960, ainsi qu’à l’université San Luis Obispo en Californie en 1960 pendant le Spring Quarter, puis, imposée par les élèves, à l’ENSBA-UP7, à partir de 1968, où elle est la première femme enseignante, et enfin à l’école d’architecture de Paris-Tolbiac. Ses réalisations comprennent des nombreuses maisons de campagne, notamment les maisons pour les Barbas à Garches (Mme Barbas est la sœur du couturier Patou), pour le scénariste Georges Neveux à Boullion (1955-1957), et pour l’écrivain Claude Roy (1957-1958); l’école maternelle rue Boulard, Paris 14e (1956); des écoles d’enseignement technique; des habitations pour missionnaires, le monastère de Saint-Benoît-sur-Loire (1965-1967, projet de Paul Tournon continué après sa mort), et le monastère de Saint-Wandrille (1967-1971), qui inclut le déplacement d’une grange et sa réhabilitation en église. Elle participe par ailleurs, avec les architectes Pierre Devinoy, J. Faugeron, Bernard de La Tour d’Auvergne, à deux grands concours d’aménagement de Berlin, en 1958 (le concours Berlin Capitale, concours très théorique sur le centre ville de part et d’autre de la ligne de démarcation) puis en 1962 (zone du Mehringplatz à Berlin-Ouest), dans un esprit très proche de la Charte d’Athènes. On peut encore mentionner la restauration et la réhabilitation du château de Coubertin, incluant la construction d’un amphithéâtre dans le bois et d’une fonderie (non réalisée par l’architecte), ainsi que des immeubles à Paris et au Havre. Marion Tournon-Branly est morte le 15 mai 2016 à Paris.

Conservation history

Les archives de Paul Tournon et de sa fille Marion Tournon-Branly étaient conservées dans l’appartement-atelier familial au 228, boulevard Raspail à Paris.

Les archives de Paul Tournon ont été données aux Archives nationales par sa fille en 1989-1993, une grande partie de celles de Marion Tournon-Branly ont été données de son vivant en 2005-2006 ; enfin en 2017, le reste des archives Tournon-Branly (y compris des archives concernant Édouard et Élisabeth Branly) se trouvant dans l’appartement du boulevard Raspail, ont été légués aux Archives nationales par l’exécuteur testamentaire de Marion Tournon-Branly.

Mode of entry

Dépôt, 1989. Dons et legs de Mme Marion Tournon-Branly, 1992-1995, 2005-2006 et 2017.

Description

Paul Tournon

377AP/1-377AP/284. Archives d’architectes : plans et dossiers.

  • Architecture religieuse : clocher de l’église du Saint-Esprit à Villemomble (Seine-Saint-Denis), 1926 ; église Sainte-Thérèse à Élisabethville (Yvelines), 1928 ; église du Saint-Esprit à Paris 12e arr., 1928 ; église à Rabat (Maroc), 1930 ; pavillon pontifical à l’Exposition internationale de Paris, 1937 ; abbayes de Saint-Wandrille (Seine-Maritime), 1943 et de Saint-Benoît-sur-Loire (Loiret), 1954-1964 ; église Saint-Honoré à Amiens.
  • Bâtiments publics et privés : foyer d’étudiante à Paris, rue Pierre-Brossolette, 5e arr. ; atelier d’Édouard Branly, rue d’Arras, 6e arr. ; Archives nationales, hôtel d’Aumont, immeubles dans le Marais, 4e arr. ; Banque de France, 1er arr. ; Maisons de la Radio de Strasbourg (Bas-Rhin), d’Alger et de Paris.
  • Monuments aux morts.

377AP/NC. Supplément 2017.

  • Documents de la période 1914-1918.
  • Carnets personnels ; plaques de verre, tirages photographiques.
  • Aquarelles et gouaches réalisées par Paul Tournon.
  • Documentation sur Paul Tournon et sur ses oeuvres.
  • Hommages, expositions, ouvrages sur Paul Tournon.
  • Médailles.

 

Marion Tournon-Branly

20050601/1-20050601/460. Papiers personnels et archives d’architecte. 1924-2004.

  • Papiers personnels : enfance, scolarité, enseignement musical, relations avec famille et amis. 1924-2004.
  • Concours d’architecte ordinaire des bâtiments civils et des palais nationaux. 1953-1959.
  • Activités et relations avec la famille et les amis (1942-2004). Activité professionnelle (1943-2004).
  • Dossiers de travaux (architecture domestique, scolaire et universitaire, à caractère social, religieuse, culturelle et de loisirs, funéraire ou commémorative, industrielle et commerciale, à caractère scientifique, de jardin). 1943-2000.
  • Participation à des concours d’architecture ou d’urbanisme.1954-2000.
  • Enseignement (Écoles d’Art Américaines de Fontainebleau, École Nationale Supérieure des Beaux-arts, Ecole d’Architecture Paris-Tolbiac, California State Polytechnic Collège à San Luis Obispo aux Etats-Unis, Université du Saint-Esprit à Kaslik au Liban). 1945-2003.
  • Contrats avec le ministère de la Santé (enquêtes en Europe sur les centres de protection maternelle et infantile, et en France sur les instituts médico-pédagogiques et médico-professionnels). 1951-1968.
  • Participation à des associations et autres organismes, à des jurys, à des congrès. Voyages, conférences. 1948-2001.
  • Distinctions honorifiques. 1961-1988.
  • Publications. 1957-1999.

20060041/1-20060041/2. Négatifs noir et blanc.

20060042/1. Tirages photographiques noir et blanc. 

20060043/1-20060043/2.

  • 20060043/1. Dossiers de travaux. 1978-1989.
  • 20060043/2. Enseignement, congrès, conférences. 1967-1989.

20060044/1-20060044/2. Diapositives noir et blanc en verre.

20060045/1. Négatifs couleur.

20060224/1. Tirages photographiques couleur.

20060248/1-20060248/5. Médailles. 1978-1993.

20060310/1-20060310/11. Diplômes. 1968-1996.

20060314/1-20060314/8. Documents hors format.

20060363/1-20060363/3. Travaux d’architecture. Maquettes. S. d.

377AP/NC. Supplément 2017.

  • Correspondance. 1924-2015.
  • Conférences. Carnets de notes, fichier de contacts, agendas.
  • Participation à des associations.
  • Dessins, études, croquis, cartes de voeux réalisées par Marion Tournon-Branly. Plaques en cuivre, épreuves pour gravure.
  • Plaques de verre, photographies, diapositives (réalisations, portraits de Marion Tournon-Branly, d’amis ou de collaborateurs).
  • Films. Enregistrement video d’interviews (souvenirs).
  • Bibliographie et tirés à part d’articles de Marion-Tournon Branly.
  • Dossier « Marionnettes ».
  • Articles et documentation sur Marion Tournon-Branly.
  • Projets architecturaux : plans et dossiers. 1 maquette en plâtre (Le Hourdel).
  • Aquarelles, gravures et dessins d’amis ou d’élèves.
  • 2 portraits (huile sur toile) de Marion Tournon-Branly.
  • Travaux personnels sur son père et son grand-père.
  • Médailles.

Famille Tournon-Branly : supplément 2017.

377AP/NC. Albums de photographies et de cartes postales de voyages.

Instruments de recherche :

  • 377AP/1-377AP/70 (plans) : inventaire analytique dactylographié par M. Maresca et G. West, 1978, 78 p.
  • 377AP/71-377AP/284 (cartons) : récolement dactylographié, 1978, 20 p.
  • 377AP/290-377AP/296 : inventaire par V. Weiss, 1994, p. 69-99.
  • 377AP/NC : en cours de classement. Pour toute information, contacter le département des archives privées (dap.an@culture.gouv.fr). 

Access conditions

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Use conditions

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Language of documents

Français

Additional sources

Archives nationales

  • Fonds Édouard Branly (522 AP).

Cité de l’architecture et du patrimoine

  • Fonds Paul Tournon (351 AA).
  • Fonds Marion Tournon-Branly (352 AA).
  • Dossiers d’œuvres de la direction de l’architecture et de l’urbanisme (133 IFA 241/19, 255/1, 511/24).

Académie d’architecture (place des Vosges)

  • Église du Sacré-Cœur à Casablanca.

ENSBA

  • Collections de dessins : travaux d’école.

Bibliothèque du CNAM et musée des Arts et métiers

  • Photographies et bibliothèque versés par Mme Tournon-Branly.

Bibliography

  • Pigafetta (Giorgio) et Mastrorilli (Antonella), Paul Tournon architecte : Le moderniste sage, Bruxelles, Mardaga,‎ 2004, 197 p.
  • Gaubert (Sonia) et Cohu (Rosine), Archives d’architectes, état des fonds, XIXe-XXe siècles, Paris, Direction des archives de France et Institut français d’architecture, 1996, page 150.
  • Tournon-Branly (Marion), Paul Tournon architecte : 1881-1964, Paris, Dominique Vincent, 1976.

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.