Your request is in progress
Archival holdings
Search an archive group:
No such content.
Archival group

MAUPAS (Charlemagne-Émile de). 607AP.

Top of page
Title:
MAUPAS (Charlemagne-Émile de). 607AP.
Dates:
1655-1897
Level of description:
fonds

Administrative history/biographical note

Après des études de droit, Charlemagne-Émile de Maupas (1818-1888) entra dans une carrière préfectorale. Son père, Memmie Rose Maupas est maire de Bar-sur-Aube, membre du Conseil général de l’Aube, puis est élu député au Corps Législatif de la deuxième circonscription de l’Aube (Sud-Est, Troyes, Chaource, Bouilly et Bar-sur-Seine) du 29 février 1852 à son décès en mai 1861. En 1848, Maupas épouse ainsi Irène Guillemot, fille unique de Pierre Guillemot, président de la cour d’Appel de Dijon, et Célestine, née Locquin.

Ecarté par la révolution de février 1848, il fut réintégré sous la présidence de Louis-Napoléon. Louis-Napoléon le nomma à la préfecture de police de Paris, le 27 octobre 1851, à la veille du coup d’État, dont, avec Morny et Saint-Arnaud, il fut l’un des principaux exécutants.

Le 22 janvier 1852, un ministère de la Police générale fut créé pour Maupas. A la suppression du ministère, le 21 juin 1853, Maupas fut nommé sénateur de l’Aube le 21 juin 1853, ambassadeur plénipotentière à Naples (1853-1854) puis préfet des Bouches-du-Rhône (1860-1866). D’abord défenseur ardent du régime napoléonien, Maupas se rallia ensuite à l’Empire parlementaire.

En 1870, il chercha à entrer, en vain, dans le cabinet formé par Émile Ollivier. Candidat bonapartiste malheureux en 1876 et en 1877, il adhéra, peu de temps avant sa mort, au mouvement boulangiste. De 1875 à 1884, Maupas entreprend ses Mémoires, une forme de contre-attaque pour justifier ses engagements sous l’Empire.

Conservation history

Voir instrument de recherche

Mode of entry

Achat, 1977-2004.

Description

607AP/1-19. Papiers personnels. 1818-1888.

Etat-civil et scolarité ; distinctions ; pièces administratives et d’identité ; famille paternelle, succession et gestion des biens ; biens et proiétés des ascendants de son épouse ; dépenses de Maupas et de son épouse.

607AP/20-30. Carrière préfectorale. 1843-1852.

Sous-préfet ; préfet ; demandes de recommandations ; préfet de police de Paris et coup d’Etat.

607 AP 31-61. Ministre de la Police générale. 1852-1853.

Administration et attributions du ministère de la Police générale ; activités du ministre ; demandes d’audiences, récompnses honorifiques, recommandations.

607 AP 62-88. Les fonctions politiques postérieures au ministère. 1853-1888.

Le sénateur ; ministre plénipotentiaire à Naples ; préfet de Marseille (Bouches-du-Rhône) ; engagements politiques à Bar-sur-Seine (Aube).

607AP/89-9.1 Écrits personnels. 1884, sans date.

607AP/92-103. Papiers de son épouse et familles alliées. 1666-1897.

607AP/104-111. Documentation et grands formats. 1850-1892.

Classification method

Depuis juin 2010, la reprise du fonds a nécessité de revenir à un classement chronologique et familial, en unissant les deux entrées, d’autant que la seconde entrée en 2003 était nettement plus volumineuse. Le fonds a été classé en cinq ensembles : les papiers personnels du couple Maupas, la carrière préfectorale et ministérielle de Charlemagne Émile de Maupas, les papiers de famille de son épouse, Irène née Guillemot, les écrits personnels de Maupas, et enfin divers imprimés, essentiellement des affiches et des portraits en pied.

Access conditions

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Use conditions

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Language of documents

Français

Bibliography

AMECOURT (Roger d’),Le Mariage de Mademoiselle de La Verne, Paris, Perrin, 2001.

HOUTE (Arnaud-Dominique),Louis-Napoléon Bonaparte. Le Coup d’Etat du 2 décembre 1851, Larousse, 2011.

ROBERT (Adolphe) et Cougny (Gaston),Dictionnaire des parlementaires français (1789-1889), Paris, Bourloton, Editeur, 1890, 5 volumes, t. IV, pages 318-319.

VIGORUEUX (Claude),Maupas et le coup d’État de Louis-Napoléon, le policier du Deux-Décembre 1851, Paris, 2002.

Mémoires sur le Second Empire, La présidence de Louis-Napoléon (2e éd. ), Ed. Dentu, Paris, 1884-1885.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.