Your request is in progress
Archival holdings
Search an archive group:
No such content.
Archival group

CARNOT (Lazare et Hippolyte). 108AP.

Top of page
Title:
CARNOT (Lazare et Hippolyte). 108AP.
Dates:
1748-1935
Level of description:
fonds

Administrative history/biographical note

Fils d’un notaire bourguignon, Lazare Carnot (1753-1823) entre à l’École royale du génie de Mézières en 1771. Il connaît une ascension difficile, en raison de sa naissance. Il se réfugie alors dans la réflexion et l’écriture. En 1784, il reçoit le premier prix de l’académie de Dijon pour son éloge de Vauban.

En 1791, il est élu député du Pas-de-Calais à l’Assemblée législative, et se spécialise dans les affaires militaires. Il devient peu à peu l’un des personnages les plus influents de la République et siège au Comité de Salut public le 14 août 1793. Il se charge plus particulièrement des opérations militaires et théorise un nouveau modèle de combat : la guerre de masse. Il obtient le décret de la levée en masse le 16 août 1793. Prenant part aussi aux opérations, Carnot gagne le surnom d’« Organisateur de la victoire » contre les armées coalisées.

Après la chute de Robespierre le 9 Thermidor, il est élu député de la Sarthe au Conseil des anciens, puis devient directeur. Il s’enfuit en Suisse à la suite de son indécision lors du coup d’état royaliste du 18 fructidor an V (4 septembre 1797). Nommé ministre de la Guerre par son ancien protégé Bonaparte en avril 1800, il démissionne dès octobre. Il est ensuite député du Tribunat de 1801 à 1807, gouverneur de la place forte d’Anvers en 1814, ministre de l’Intérieur lors des Cent-Jours.

Membre depuis 1786 des Rosati d’Arras, société de poètes, il choisit le prénom de Sadi, en l’honneur du poète persan Saadi, pour son fils aîné et crée alors une tradition familiale.

On recense environ 108 titres d’ouvrages théoriques scientifiques ou d’application militaire écrits et édités par Carnot, sans compter les projets d’ouvrage non édités.

Réfugié en Allemagne en 1815, Lazare Carnot finit sa vie en exil. Ses cendres seront transférées au Panthéon en 1889.

Son second fils, Hippolyte Carnot (1801-1888), avocat et publiciste, a hérité du républicanisme de son père. Il est élu député en 1839 et devient ministre de l’Instruction en 1848. Il entend faire des instituteurs ruraux les propagandistes de l’idée républicaine, crée une éphémère École nationale d’administration et introduit l’idée d’une école primaire gratuite, obligatoire, voire laïque, ce qui lui vaut d’être démis de ses fonctions en juillet 1848. Élu député de Paris en mars 1850, il s’oppose au coup d’État de 1851 et doit s’exiler. Réélu en 1852 et 1857, il démissionne plutôt que de prêter serment à l’empereur. Il ne participe à la vie parlementaire que sous l’Empire libéral et soutient le programme décentralisateur des oppositions. En 1869, il est battu mais est réélu en 1871. Il devient sénateur inamovible en 1875. Il est le père du président Sadi Carnot.

Mode of entry

Dépôt, 1955. Dation, 2015.

Description

Le fonds Lazare et Hippolyte Carnot rassemble des papiers personnels et de papiers de fonction de ces deux hommes politiques. Concernant Lazare Carnot on y trouve des documents relatifs à ses fonctions comme membre du Comité de Salut public, commissaire aux armées, inspecteur à l’armée du Nord (1793-1795), membre du Directoire (1795-1797), ministre de la Guerre (1800), gouverneur de la place d’Anvers (1814), ministre de l’Intérieur (1815) , mais aussi des documents relatifs à ses travaux scientifiques et littéraires. Les documents qui se rapportent à Hippolyte Carnot regroupent des papiers relatifs à ses activités de ministre de l’Instruction mais aussi de parlementaire. À cela s’ajoutent les notes rassemblées par Hippolyte Carnot concernant son père.

  • 108AP/1. Papiers Lazare Carnot. 1784-1814.
  • 108AP/2-108AP/6. Papiers d’Hippolyte Carnot et de Léonard Sadi Carnot, fils de Lazare Carnot. 1847-1887.
  • 108AP/7-108AP/45. Papiers personnels et papiers de fonctions de Lazare Carnot. 1748-1823.
  • 108AP/46-108AP/48. Papiers rassemblés par la famille Carnot et par Hippolyte Carnot concernant son père. 1808-1935.

Access conditions

108AP/1-108AP/6 : communication soumise à l’autorisation des ayants-droit.

108AP/7-108AP/48 : communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Use conditions

  • 108AP/1-108AP/6 : reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit.
  • 108AP/7-108AP/48 : reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Language of documents

Français

Bibliography

  • Bertaud (Jean-Paul), « Carnot Lazare Nicolas Marguerite »,inAlbert Soboul (dir.),Dictionnaire historique de la Révolution française, Paris, Presses universitaires de France,‎ 2005, p. 189-191.
  • Carnot (Hippolyte),Mémoires sur Carnot par son fils, Paris, Pagnerre,‎ 1862-1863, 2 vol.
  • Charavay (Étienne) (éd.),Correspondance générale de Carnot, Paris, Imprimerie nationale,‎ 1892-1907, 4 vol.
  • Coulston Gillispie (Charles) et Youschkevitch (Adolf P.),Lazare Carnot savant et sa contribution à la théorie de l’infini mathématique, Paris, Vrin,‎ 1979.
  • Mourre (Michel),Dictionnaire encyclopédique d’histoire, Paris, Bordas, 1996, t. 1, p. 922-923.
  • Reinhard (Marcel),Le Grand Carnot, Paris, Hachette,‎ 1950-1952, 2 vol.
  • Robert (Adolphe) et Cougny (Gaston),Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889, Paris, Bourloton, t. 1, 1889, p. 583-586.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.