Your request is in progress
Archival holdings
Search an archive group:
No such content.
Archival group

DURUY (Victor) et GLACHANT (Charles). 114AP.

Top of page
Title:
DURUY (Victor) et GLACHANT (Charles). 114AP.
Dates:
1802-1926
Level of description:
fonds

Administrative history/biographical note

Victor Duruy (1811-1894) entre en 1830 à l’École normale supérieure. Professeur au collège Henri-IV (1833), docteur ès lettres (1853) puis inspecteur de l’académie de Paris (1861-1862), maître de conférence à l’École normale, inspecteur général de l’enseignement secondaire et professeur d’histoire à l’École polytechnique, Victor Duruy devient ministre de l’Instruction publique en juin 1863. Il est à l’origine de nombreuses réformes telles que le rétablissement de l’agrégation de philosophie, la révision des programmes de l’enseignement secondaire ou l’autorisation des cours libres. Il échoue dans la proposition de la gratuité et de l’obligation de l’enseignement primaire. Après sa démission (1869), Duruy est nommé sénateur de Paris par Napoléon III. Il reste éloigné de la vie politique après 1870 et se consacre à des études érudites qui lui ouvrent les portes de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, de l’Académie des sciences morales et politiques et enfin de l’Académie française, en remplacement de Mignet en 1884.

Victor Duruy est l’auteur de nombreux ouvrages d’histoire et de géographie dont les principaux sont : Géographie politique de la République romaine et de l’Empire (1838) ; Géographie historique du Moyen Âge (1839) ; Atlas de géographie, histoire universelle (1841) ; Histoire des Romains et des peuples soumis à leur domination (1840-1844, 2 volumes) ; Histoire sainte d’après la Bible (1845). Duruy a eu cinq enfants, dont Hélène qui épouse Charles Victor Glachant, et Anatole qui devient chef de cabinet de son père après son beau-frère.

Charles Victor Glachant (1826-1889) est professeur adjoint au lycée Louis-le-Grand en 1854. Il entre ensuite dans la vie politique comme chef de cabinet de son beau-père Victor Duruy (1863). Il est inspecteur général de l’enseignement secondaire de 1866 à sa mort, en 1889.

Mode of entry

Achats, 1956-1966.

Description

114AP/1. Papiers de Victor Duruy, ministre de l’Instruction publique de 1863 à 1869 et de son directeur de cabinet et gendre, Charles-Victor Glachant. 1815-1900.

114AP/2. Papiers personnels de Duruy : correspondance et travaux. 1843-1917.

114AP/3. Papiers personnels de Glachant et de sa famille ; correspondance adressée à Le Blant, directeur de l’École française de Rome (1853-1892) ; collection d’autographes de Glachant (1802-1926). 1802-1926.

114AP/4.Supplément. Correspondance active de Victor Duruy. 1847-1891.

Access conditions

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Use conditions

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Language of documents

Français

Additional sources

Les Archives nationales conservent le dossier de personnel de Charles Glachant sous la cote F/17/20848.

Bibliography

Duruy

  • Broglie (Albert de),Notice sur la vie et les œuvres de M. Victor Duruy, lue dans les séances des 8 et 15 janvier 1898, Institut de France, Académie des Sciences morales et politiques, et Paris, Didot, 1898.
  • Geslot (Jean-Charles),Victor Duruy, historien et ministre (1811-1894), Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2009.
  • Horvath-Peterson (Sandra),Victor Duruy and French education : liberal reform in the Second Empire, Baton Rouge, Lousiana State University Press, 1984.
  • Lavisse (Ernest),Un ministre : Victor Duruy, Paris, Armand-Colin, 1895.
  • Rohr (Jean),Victor Duruy, ministre de Napoléon III : essai sur la politique de l'instruction publique au temps de l'Empire libéral, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1967.
  • Yvert (Benoît),Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, p. 252.

Glachant

  • Caplat (Guy) (dir.),Les inspecteurs généraux de l'instruction publique : dictionnaire biographique 1802-1914, Paris, INRP-CNRS, 1986.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.