Your request is in progress
Archival holdings
Search an archive group:
No such content.
Archival group

COULON (Georges). 417AP.

Top of page
Title:
COULON (Georges). 417AP.
Dates:
1794-1927
Level of description:
fonds

Administrative history/biographical note

Georges Coulon, né le 11 mars 1838, était sans doute le fils naturel d’Eugène Scribe. Il épousa Geneviève Pelletan, devenant ainsi le gendre d’Eugène Pelletan. Avocat et franc-maçon sous le Second Empire, il fut préfet de la Vendée en 1870, mais la plus longue partie de sa carrière se déroula au Conseil d’État : il fut conseiller à partir du 2 avril 1881, président de section à compter du 21 janvier 1890, puis vice-président du 12 septembre 1898 au 20 février 1912, date de sa mort. De 1887 à 1889, il avait été détaché au poste de directeur général des Postes et Télégraphes.

Mode of entry

Achat, 1981.

Description

532Mi [417AP/1]. Lettres adressées ou transmises à Georges Coulon, directeur des Postes et télégraphes, vice-président du Conseil d’État, et documents provenant des familles Scheurer-Kestner et Lauth-Scheurer, lettres adressées à Madame Marie Rueff (1862-1927).

417AP/2. Famille de Georges Coulon : Antoine Finot, Louis-Auguste Huet, secrétaire du théâtre de l’Opéra comique, Madame Coulon née Augustine-Antoinette Finot, les Pelletan. 1794-1903.

417AP/3-18. Georges Coulon.

  • 417AP/3. Les débuts de sa carrière : préfet de la Vendée, avocat, conseiller d’État, conférencier. 1866-1912.
  • 417AP/4-6. Directeur général des Postes et télégraphes. 1849-1890.
  • 417AP/7-17. Correspondance reçue classée chronologiquement puis dans l’ordre alphabétique des correspondants. 1866-1909.
  • 417AP/18. Correspondance reçue et envoyée, coupures de presse. 1852-1916.

Access conditions

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La cote 417AP/1 est consultable sur microfilm (532Mi).

Use conditions

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Language of documents

Français

Bibliography

Bargeton (René),Dictionnaire biographique des préfets 1870-1982, Paris, Archives nationales, 1994, page 172.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.