Traitement en cours
Producteur d'archives

École normale supérieure (1912-.... ; Cachan, Val-de-Marne)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
École normale supérieure (1912-.... ; Cachan, Val-de-Marne)
Autres formes du nom

École normale de l’enseignement technique (ENET) de 1912 à 1932

École nationale supérieure de l'enseignement technique (ENSET) de 1932 à 1985

École normale supérieure de Cachan de 1985 à 2016

École normale supérieure Paris-Saclay de 2016 à aujourd'hui

Type de producteur
Collectivité
Dates d'existence
1912 - aujourd'hui
Histoire

L’École normale supérieure de Cachan est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) faisant partie du réseau des écoles normales supérieures (ENS).

En 1912, un décret du 26 octobre crée l’École normale de l’enseignement technique (ENET). Cette école regroupe alors, dans les locaux de l’École nationale supérieure des arts et métiers, les quatre sections normales créées en 1891 à Châlons-sur-Marne (industrie), à Paris (commerce), à Lyon (commerce et industrie pour jeunes filles) et au Havre (commerce et industrie pour jeunes filles) dans le but de former les professeurs de l’enseignement technique et des écoles spéciales. L’histoire de l’école est alors étroitement liée à l’histoire de l’enseignement technique. En 1912, il s’agit en effet de former les maîtres de cet enseignement pour le premier niveau scolaire. En 1932, elle devient École normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET) et ouvre de nouvelles sections d’Art, de Lettres et de Langues.

En 1957, l’ENSET s’installe à Cachan. Ses missions s’étoffent, les maîtres sont des professeurs du second niveau du technique. Le développement continue vers l’enseignement supérieur et l’ouverture à la recherche. En 1960, l’ENSET prépare à l’agrégation et la durée de la scolarité passe à quatre années. Au cours des années 1970, sont ensuite instaurées des formations en sciences fondamentales, en sciences sociales et en gestion. En 1985, la dénomination « enseignement technique » disparaît au profit d’École normale supérieure de Cachan (décret du 24 juillet 1985). Le budget recherche devient plus important avec la création de laboratoires de recherche. Le lien entre la formation et la recherche, la formation « à la recherche par la recherche » s’inscrit alors au cœur de la pédagogie cachanaise. Les années 1990 voient naître des laboratoires qui couvrent l’ensemble des disciplines proposées dans l’École, avec notamment la création de l’école doctorale sciences pratiques. L’ENS obtient l’habilitation à délivrer des doctorats et des DEA. L’antenne de Rennes se développe également ; elle devient autonome en 2014.

En 2007, l’ENS intègre le pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) créé dans le sud de l’Île-de-France, « UniverSud Paris », avec pour objectif à long terme la construction d’une grande université à visibilité internationale renforcée. En 2014, ce pôle de recherche laisse place à la création de l’université Paris-Saclay.

En 2016, l’école, qui prend pour nom École normale supérieure Paris-Saclay, met en place une réforme de la scolarité avec le diplôme de l’ENS Paris-Saclay qui concrétise le renouvellement des parcours d’étude accentuant la formation par la recherche, l’ouverture disciplinaire et l’international.

En 2019, l’école rejoint les autres membres de l’université Paris-Saclay sur le plateau de Saclay au sein d’un nouveau bâtiment élaboré par l’architecte Renzo Piano.

Lieux
Saclay (Essonne)
Cachan (Val-de-Marne)
Statut juridique
établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
Fonctions

enseignement supérieur

recherche

Textes de référence
- Décret du 26 octobre 1912 donnant naissance à l’École normale de l’enseignement technique.
- Décret n° 85-788 du 24 juillet 1985 relatif aux écoles normales supérieures : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000688817
- Décret n° 87-698 du 26 août 1987 relatif à l’École normale supérieure de Cachan (NOR: RESP8700551D).
- Décret n° 2011-21 du 5 janvier 2011 relatif à l’École normale supérieure de Cachan (NOR: ESRS1016850D).
Organisation interne
Généalogie

Attributions :

L’École normale supérieure de Cachan est placée sous la tutelle du ministre chargé de l’Enseignement supérieur qui exerce, à son égard, les compétences attribuées au recteur d’académie, chancelier des universités. Par décret n° 2011-21 du 5 janvier 2011 (article 3), elle :

- prépare, par une formation scientifique et culturelle de haut niveau, des élèves se destinant à la recherche scientifique fondamentale ou appliquée, à l’enseignement universitaire et dans les classes préparatoires aux grandes écoles ainsi qu’à l’enseignement secondaire et, plus généralement, au service des administrations de l’État et des collectivités territoriales, de leurs établissements publics ou des entreprises. Des étudiants se destinant notamment aux différents métiers de l’enseignement et de la recherche bénéficient également de ses formations.

- exerce ses missions principalement dans les disciplines technologiques, scientifiques, de gestion et des sciences sociales.

- assure également la préparation de diplômes nationaux de niveau égal ou supérieur au master qu’elle est habilitée à délivrer. Elle peut délivrer des diplômes propres. Elle peut préparer à des concours des fonctions publiques.

- conduit des activités de formation continue.

- définit et met en œuvre une politique de recherche scientifique et technologique qu’elle valorise par ses publications, ses productions scientifiques et pédagogiques, ses brevets et licences d’exploitation. Elle promeut la création et le soutien de jeunes entreprises innovantes.

- collabore avec des organismes de recherche ou d’enseignement supérieur français ou étrangers dans une perspective multidisciplinaire et internationale.

- facilite les poursuites d’études de ses diplômés, notamment en doctorat.

Directeurs, puis présidents de l’école :

M. Renaudeau (1945-1956) ; René Basquin (1957-1969) ; Pierre Thureau (1970-1980) ; Gérard Montel (1981-1985) ; Marcel Bonvalet (1986-1987) ; Yves Malier (1988-1994) ; Bernard Decomps (1994-2000) ; Claire Dupas (2000-2008) ; Jean-Yves Mérindol, administrateur provisoire le 1er janvier 2009, directeur le 1er août 2009, président du 1er janvier 2011 au 22 mai 2012 ; Pierre-Paul Zalio, administrateur provisoire le 29 mai 2012, président à partir du 4 octobre 2012.

Organisation de la formation et de l’enseignement à l’ENS Cachan :

Les élèves de l’ENS sont en majorité recrutés à l’issue de concours de niveau Bac+2, passés généralement en fin de classes préparatoires aux grandes écoles. Ces élèves sont dits normaliens, ils acquièrent le statut de fonctionnaire stagiaire, sont rémunérés et s’engagent à travailler au service de l’État pour une durée minimale de dix ans à partir de l’entrée à l’école. Les concours sont organisés dans le cadre de banques d’épreuves communes aux trois écoles normales supérieures. Le concours des élèves de la classe préparatoire « physique et sciences de l’ingénieur » est organisé communément par l’ENS et l’École Polytechnique. Certains étudiants sont recrutés sur dossier dans le cadre d’un magistère ou d’un master. Ces derniers ont le statut d’élève de l’ENS mais pas celui de fonctionnaire stagiaire. Cependant, ils suivent les mêmes cours que les normaliens et sont titulaires des mêmes diplômes. Une entrée en troisième année est également proposée aux titulaires d’une première année de master qui seront alors recrutés sur concours.

Le cursus universitaire comprend la préparation de la licence, du master et du doctorat.

La formation est organisée dans le cadre de masters fonctionnant par conventions avec les universités partenaires au sein de douze départements d’enseignement répartis dans trois domaines :

- Sciences fondamentales : biologie ; chimie ; informatique ; mathématiques ; physique ;

- Sciences pour l’ingénieur : électronique, électrotechnique, automatique (EEA) ; génie civil ; génie mécanique ;

- Sciences de l’homme et de la société : économie et gestion ; sciences sociales ; langues/Anglais de spécialité ; design.

Les élèves qui se destinent à l’un des départements du domaine des sciences pour l’ingénieur suivent en première année une formation commune, l’année Saphire.

Afin d’inscrire la trajectoire de l’établissement dans celle de l’université Paris-Saclay, l’ENS met en place en septembre 2016 le diplôme de l’ENS Paris-Saclay. Il se prépare en quatre ans et permet à chaque normalien d’être l’acteur de son projet de formation en lui offrant un socle commun de compétences scientifiques puis en lui laissant le choix entre trois parcours : l’enseignement supérieur, la recherche ou le suivi d’une formation d’une autre discipline que celle de sa discipline d’origine.

Organisation de la recherche à l’ENS :

Centre de recherche très actif, l’ENS rassemble plus de 600 chercheurs et doctorants. Ils travaillent dans treize laboratoires et trois instituts interdisciplinaires de recherche, reconnus au niveau national et international :

- Laboratoires :

Sciences fondamentales : Centre de mathématiques et de leurs applications (CMLA) ; Laboratoire spécification et vérification (LSV) ; Laboratoire Aimé Cotton (LAC) ; Laboratoire de photonique quantique et moléculaire (LPQM) ; Laboratoire de photophysique et photochimie supramoléculaires et macromoléculaires (PPSM) ; Laboratoire de biologie et pharmacologie appliquée (LBPA)

Sciences pour l’ingénieur : Systèmes et applications des technologies de l’information et de l’énergie (SATIE) ; Laboratoire de mécanique et technologie (LMT) ; Laboratoire universitaire de recherche en production automatisée (LURPA)

Sciences de l’homme et de la société : Institut des sciences sociales du politique (ISP) ; Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES) ; Sciences techniques éducation formation (STEF) ; Centre d’économie de la Sorbonne-Cachan

- Instituts interdisciplinaires de recherche :

Ils jouent le rôle de creuset à projets interdisciplinaires et participent au décloisonnement des disciplines scientifiques :

- Institut d’Alembert (coordonne les recherches de quatre laboratoires en physique, biologie, chimie et physique appliquée, autour du thème unificateur de la photonique moléculaire et de ses applications dans les domaines des technologies de l’information et des biotechnologies).

- Institut Farman (rassemble les laboratoires de mathématiques appliquées, informatique, mécanique, productique, information et énergie sur la thématique de la modélisation, de la simulation et de l’expérimentation des systèmes complexes).

- La Maison des sciences de l’Homme Paris-Saclay (fédère les activités de 38 laboratoires de recherche en sciences humaines et sociales de l’Université Paris-Saclay. Ces activités s’organisent autour de 6 axes fondateurs, autour des activités de recherche sur le travail et l’entreprise et de quantification dans les sciences sociales).

Sources de la notice

Informations fournies par la Mission des archives et du patrimoine culturel du MENESR.

Identifiant ARK de la notice d’autorité BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb121507206

Notice Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_normale_sup%C3%A9rieure_Paris-Saclay

Rubrique "Histoire de l'école" du site Internet de l'ENS : http://www.ens-cachan.fr/lecole/histoire-de-lecole [page consultée le 05/10/2017]

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Ascendant
École normale supérieure (1912-.... ; Cachan, Val-de-Marne)

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
01/01/1912 École normale supérieure Paris-Saclay : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_normale_sup%C3%A9rieure_Paris-Saclay
Lien vers la notice Wikipédia.
01/01/1912 École normale supérieure. Cachan, Val-de-Marne : http://data.bnf.fr/12150720/ecole_normale_superieure_cachan__val-de-marne/
Lien vers la notice d'autorité BnF.
Télécharger la notice
Permalien