Traitement en cours
Producteur d'archives

Rocard, Michel (1930-2016)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Rocard, Michel (1930-2016)
Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0001 2133 4155
Dates d'existence
23 août 1930 - 2 juillet 2016
Histoire

Michel Rocard, né en 1930 à Courbevoie (Hauts–de–Seine), fait ses études secondaires à Paris, il est diplômé de l'Institut d'études politiques, du Centre d’etudes des Programmes économiques, et de l’École nationale d'administration (ENA), promotion du 18 juin.

A sa sortie de l'ENA, il est nommé en 1958 inspecteur général des Finances. Puis, en 1965, il occupe le poste de chef de la division des Budgets économiques à la direction de la Prévision et celui, de secrétaire général de la commission des Comptes et des Budgets économiques de la nation.

Secrétaire national du Parti socialiste unifié (1967–1973), il est candidat à l'élection présidentielle en 1969. La même année, il est élu député des Yvelines dans la 4e circonscription battant ainsi le candidat sortant le Premier ministre, Maurice Couve de Murville.

En 1974, il adhère au Parti socialiste (PS) et participe activement à la campagne présidentielle de François Mitterrand. Devenu membre du bureau exécutif en décembre 1975, il est nommé secrétaire national chargé du secteur public de 1975 à 1979. Élu maire de Conflans–Sainte–Honorine (Yvelines) en 1977, il verra son mandat renouvelé par la suite en 1983 et en 1989.

Réélu député des Yvelines dans la 3e circonscription en 1978 (puis en 1986), il connaîtra par la suite une carrière ministérielle et sénatoriale.

Nommé ministre du Plan et de l'Aménagement du territoire (1981–1983) sous le gouvernement de Pierre Mauroy, il se voit attribué par la suite le portefeuille ministériel de l'Agriculture (1983–1985).

Le 10 mai 1988, il est nommé Premier ministre lors du second septennat de François Mitterrand. Durant son mandat, Michel Rocard met en place un certain nombre de réformes. Avec notamment, la création du Revenu minimum d'insertion (RMI) en 1988, et celle de la Contribution sociale généralisée (CSG) en 1990. Le 26 juin 1988, suite à des manifestations de violence et des troubles en Nouvelle–Calédonie, il fait signer les Accords de Matignon qui entérinent les droits de ce territoire à l'autodétermination. Le 15 mai 1991, il cesse ses fonctions de Premier ministre et devient en 1993 Premier secrétaire du Parti socialiste.

Élu député européen en 1994, il occupera notamment la fonction de président de la commission du Développement (1997), de la commission de l'Emploi et des Affaires sociales (1999) mais aussi de la commission de la Culture, de la Jeunesse, de l’Éducation, des Médias et des Sports (2002). Il est également, membre de plusieurs commissions dont celle des Affaires étrangères (2004). Il démissionne de ses fonctions de parlementaire européen le 1er février 2009.

Le 1er avril 2009, il est nommé en conseil des ministres, ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux Pôles arctique et antarctique.

Invité permanent du bureau national du PS, il a continué son engagement politique à travers plusieurs associations et conseils dont, Terra nova un laboratoire d'idées (Think tank) dont il était le président du Conseil d'orientation scientifique depuis 2008.

Michel Rocard est décédé le 2 juillet 2016 à Paris.

Activités
premier ministre de 10 mai 1988 à 15 mai 1991

Sources de la notice

Notice BnF n° FRBNF11922273 : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11922273h

Page Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Rocard

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Rocard, Michel (1930-2016)
  • Michel Rocard, coprésident de la commission avec Alain Juppé

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
23/08/1930 - 02/07/2016 Michel Rocard : https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Rocard
Lien vers la notice Wikipédia.
Notice de la bibliothèque nationale de France
23/08/1930 - 02/07/2016 Rocard, Michel (1930-2016) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11922273h
Lien vers la notice d'autorité BnF.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien