Traitement en cours
Producteur d'archives

Etude XV

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Etude XV
Autres formes du nom

75194

Lacourte et Associés

LACOURTE Bertrand, VINCENT Frédéric et LEFEVRE Pierre, SELAS

Type de producteur
Collectivité
Dates d'existence
1593 - aujourd'hui
Histoire

De 1593 à 1767, cette étude demeure dans le quartier des Halles, rue Comtesse-d'Artois, puis rue Tiquetonne. Elle se transporte alors rue de Bourbon (1775-1837), avant de se fixer rue Croix-des-Petits-Champs en 1838 où elle se maintient jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle s'installe rue de Liège en 1949. En 1973, son titulaire la fusionne avec les études XL et LIII ; elle emménage alors avenue Victor-Hugo, où elle se trouve toujours. En sa maison de la Licorne, rue Comtesse-d'Artois, Me Richard Cuvillier accueille, à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle, la troupe des Comédiens du roi, qui, dirigée par Valeran Le Comte, représente à l'hôtel de Bourgogne. C'est aussi lui qui, en février 1608, reçoit Pierre Du Gua de Monts, qui engage charpentiers, jardiniers, serruriers, bûcherons et maçons pour l'expédition de Québec. Le voisinage des Halles conduit à l'étude de nombreux marchands de toutes sortes, dont certains s'occupent du ravitaillement de maisons princières ou de celle du roi. Michel Desprez, dont la clientèle reste fortement influencée par le quartier, reçoit cependant des clients inattendus : Jean Hoeufft, commissaire des Provinces-Unies, y a son testament et son inventaire après décès (juillet 1657) ; les habitants de Cayenne s'y associent (9 février 1665) ; Hippolyte Centurione, un Vénitien, y fait déposer son testament (13 février 1687) ; tout comme Don Juan, prince de Valdina, mort à Palerme (30 septembre 1701). Cette étude reçoit un nombre significatif d'actes de constitution de rente au XVIIIe siècle. Les comédiens italiens sont fidèles à l'étude, au XVIIe comme au XVIIIe siècle, et tout aussi fidèle, parmi bien d'autres, le maréchal Suchet, duc d'Albuféra, la fréquente jusqu'à son décès (inventaire d'août 1826). En 1851, le ministère des Finances (Enregistrement et Domaines) était client de cette étude, ainsi que la Caisse des dépôts et consignations. Le Minutier central conserve les minutes de l'étude XV à partir de l'année 1594.

Lieux
54, avenue Victor-Hugo
16e arrondissement
Victor-Hugo (avenue)
Statut juridique
office notarial
Fonctions
notaire à Paris de 1593 à aujourd'hui
Textes de référence
Contexte général

Les minutes de cette étude ont été versées aux Archives nationales (2013) jusqu'au 31 décembre 1938, mais elles ne sont pas encore cotées. Leur communication en salle de lecture n'est donc pas encore possible.

Sources de la notice

Voir :

Limon-Bonnet (M.-F.) [dir.], 122 minutes d'histoire. Actes des notaires de Paris, XVIe-XXe siècle, Paris, 2012, pp. 34-35.

Annuaire des notaires de France 2012, p. 1022.

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Prédécesseur
Etude XV

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien