Traitement en cours
Producteur d'archives

Honnet, Alexandre

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Honnet, Alexandre
Autres formes du nom
Honnet, Alexandre Georges François
Type de producteur
Personne
Dates d'existence
14 août 1794 - 9 novembre 1799

Les dates d'existence de la personne ne sont pas connues et sont évaluées d'après les dates d'exercice en tant que notaire

Histoire

Il a des démêlés avec Fourcault de Pavant ; ainsi, dans une lettre adressée au juge de paix du 7e arrt ancien datée du 17 pluviôse an XII (7 février 1804) Pierre Fourcault de Pavant exprime-t-il son étonnement d'être poursuivi en justice par Alexandre Honnet et raconte ses déboires : qu'il y a cinq ou six ans le citoyen Montz, banquier, me chargea de demander pour lui l'expédition d'un acte dont le citoyen Honnet était dépositaire, que j'écrivis à ce sujet à ce dernier qui promit l'expédition pour le lendemain et n'en dit pas le prix, que je renvoyai sur le champs chez lui pour connaître ce prix qu'il porta à vingt-quatre livres que j'avais pris cette précaution toute injurieuse qu'elle était envers le citoyen Honnet parce que tous les notaires de Paris connaissaient sa manière de se conduire avec eux et ne faisaient rien avec lui qu'avec défiance. Que dès lors qu'on retourna chez le citoyen Honnet, le lendemain, l'expédition ne se trouva pas faite ... [cité d'après P. Bertholet, Etudes et notaires parisiens en 1803...]

Il a pour principal clerc Claude Oudinot, lequel est son associé du 27 nivôse an III (16 janvier 1795) à sa nomination comme titulaire de l'étude LX le 3 frimaire an VI (21 novembre 1797) [MC/ET/XLIV/704, 8 pluviôse an VIII (28 janvier 1800), dépôt d'un traité sous seing privé du 27 nivôse an III (16 janvier 1795) entre Alexandre Honnet et Claude Oudinot]. Egalement principal clerc chez lui, Jean Morisseau, qui lui succède le 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799).

Il est propriétaire de l'immeuble abritant l'étude XXIII lorsqu'elle est installée 44 (auj. 47), rue Saint-André-des-Arts d'octobre 1776 à mai 1812. Il s'agit de l'hôtel de Vermenoux, construit en 1740 par l'architecte Jacques Richard Cochois et appartenant alors à la veuve de Daniel Girardot de Vermenoux qui le vendit, le 30 octobre 1776 au notaire François Brichard, qui y installa l'étude XXIII à partir de cette année là. Les héritiers Brichard vendent l'immeuble à Honnet le 19 septembre 1793 et le 13 août 1801.

Lieux
Rue Saint-André-des-Arts, en face de celle des Grands-Augustins
Saint-André-des-Arts (rue)
Saint-André-des-Arts (quartier)
Saint-Sulpice (paroisse)
Fonctions
notaire à Paris de 14 août 1794 à 9 novembre 1799
Activités
notaire de 14 août 1794 à 9 novembre 1799

Sources de la notice

Philippe BERTHOLET, Etudes et notaires parisiens en 1803, Association des notaires du Châtelet, 2003, p. 35-36, 46, 506-507, 538-539.

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Honnet, Alexandre
Télécharger la notice
Permalien