Traitement en cours
Producteur d'archives

Lefranc, Pierre

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Lefranc, Pierre
Type de producteur
Personne
Dates d'existence
23 janvier 1922 - 7 janvier 2012
Histoire

Engagé très tôt dans la Résistance, Pierre Lefranc (né en 1922), après un passage clandestin en Espagne, gagne l’Angleterre où il fait ses armes à l’École militaire des Cadets de Bewdley. De retour à la vie civile, il est chargé d’une mission de cinq mois au titre du ministère de l’Économie, en Afrique équatoriale française, au Cameroun, à Madagascar et à la Réunion. Au Commissariat du Plan, il participe activement, en 1946 et 1947, aux travaux de la commission de modernisation et d’équipement des territoires d’outre-mer, présidée par René Pleven.

Après le retrait du général de Gaulle, Pierre Lefranc anime, en mars 1947, aux côtés de René Capitant et de Christian Fouchet, les débuts du Rassemblement du peuple français. En 1952, il devient secrétaire général du Comité d’action pour la productivité dans les assurances. Séduit par le modèle américain, il entreprend alors des voyages d’études aux États-Unis avec Jean-Raymond Fouchet, entre 1952 et 1958.

La crise du 13 mai 1958 qui marque le retour du général de Gaulle infléchit le parcours de Pierre Lefranc qui, chef de cabinet du président du Conseil, s’installe à Matignon. En janvier 1959, il quitte la rue de Varenne pour suivre le nouveau président de la République à l’Elysée, comme chargé de mission au cabinet, puis conseiller technique au Secrétariat général.

En juillet 1963, Pierre Lefranc est nommé préfet de l’Indre. En 1965, il devient président-directeur général de la Société financière de Radiodiffusion. Il ne renonce pas pour autant à ses activités de gaulliste. Il crée une Association nationale chargée de soutenir l’action du général de Gaulle. Lors des événements de mai 1968, il initie les Comités de défense de la République, chargés de sauvegarder l’œuvre du Général. Enfin, après la disparition de de Gaulle, Pierre Lefranc fonde un Institut dédié à sa mémoire et à son héritage, la future Fondation Charles de Gaulle.

Auditeur à l’Institut des hautes études de Défense nationale en 1974-1975, Pierre Lefranc préside aujourd’hui le Comité n° 5 dont la vocation est de “ réfléchir à la défense militaire de la France ”.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien