Traitement en cours
Producteur d'archives

Clermont-Tonnerre, Aimé-Marie-Gaspard (1779-1865 ; duc de)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Clermont-Tonnerre, Aimé-Marie-Gaspard (1779-1865 ; duc de)
Autres formes du nom

Clermont-Tonnerre, duc de (1779-1865)

Clermont-Tonnerre, comte de (1779-1865)

Clermont-Tonnerre, marquis de (1779-1865)

Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0000 8369 0713
Dates d'existence
27 novembre 1779 - 8 janvier 1865
Histoire

Aimé-Marie-Gaspard (1779-1865), marquis puis 5e duc de Clermont-Tonnerre, est le fils de Gaspard Paulin de Clermont-Tonnerre (1750-1842), 4e duc de Clermont-Tonnerre, et d'Anne Marie Louise Bernard de Boulainvilliers. En 1799, il entre à l’École polytechnique, à l'école de Châlons puis à celle de Metz et en sort dans l'artillerie. En 1802, il est nommé adjoint du professeur de fortification à l'école de Metz. En 1803, il devient chef d'études à l'École polytechnique. En 1805, il est aide de camp du général Mathieu Dumas. En 1806, il sert sous Masséna en Italie. Le 25 juillet 1806, il devient capitaine d'artillerie légère de la Garde napolitaine et, devenu chef d'escadron, suit Joseph Bonaparte en Espagne, comme aide de camp. Colonel le 8 juin 1808, il fait les campagnes d'Espagne jusqu'en 1814.

Le 6 juillet 1814, lors de la Première Restauration, il entre au service du Roi Louis XVIII, lieutenant des mousquetaires gris, puis colonel des grenadiers à cheval de la Garde royale.

Maréchal de camp la veille des Cent-Jours, il suit Louis XVIII à Gand. Le 31 août 1815, il est promu grand officier de la Légion d'honneur.

Le 8 septembre 1815, à la Seconde Restauration, il est nommé commandant de la 1ère brigade de la 1ère division de cavalerie de la Garde. En janvier 1822, il est promu lieutenant général.

Le 17 août 1815, il devient pair de France. Il siège à la Chambre des Pairs avec son père. Il vote la mort du maréchal Ney.

En décembre 1821, il devient, dans le cabinet Villèle, ministre de la Marine et des Colonies, jusqu'au 3 août 1824. Il envoie Hyacinthe de Bougainville faire une expédition autour du monde de 1824 à 1826 à bord du Thétis et de l 'Espérance. Son nom est alors donné à l'atoll Reao, en Polynésie française.

Quelques jours après avoir quitté le ministère de la Marine, il devient ministre de la Guerre jusqu'au 4 janvier 1828. Pendant son ministère, il améliore l'organisation et l'administration des armées. Il prépare l'organisation de l'expédition d'Alger, qui sera mise en œuvre par un de ses successeurs.

À l'avènement de Louis-Philippe Ier, il refuse de prêter serment au nouveau régime ; il est admis à la retraite et rentre dans la vie privée. À plusieurs reprises, il visite à Göritz le Roi Charles X, puis le fils de celui-ci, le duc d'Angoulême et à Frohsdorf, le comte de Chambord.

Sous le second Empire, il est élu maire de Glisolles et conseiller général du canton de Conches-en-Ouche (Eure).

Le 8 mai 1811, il épouse à Glisolles Charlotte Mélanie de Carvoisin d'Achy (1791-1874), fille de Jacques François, marquis de Carvoisin d'Achy, et de Jeanne Charlotte Sombret. Elle lui apporte le château et la terre d'Achy, près de Beauvais. Cinq enfants naissent de cette union :

  • Gaspard Louis Aimé (1812-1889), marquis, puis sixième duc de Clermont-Tonnerre, marié en 1834 avec Antoinette de Clermont-Montoison (1814-1847) ;
  • Jules Antoine Aimé prince de Clermont-Tonnerre (1813-1849), marié en 1842 avec Amélie Berton des Balbes de Crillon (1814-1867), remariée avec Joseph Alexandre Roger, comte de Gontaut-Biron ;
  • Gaspard Paulin Charles André comte de Clermont-Tonnerre (1816-1849), marié en 1845 à Sophie Guignard de Saint-Priest (1828-1883), remariée avec Hippolyte de Charpin-Feugerolles ;
  • Aynard Antoine François comte de Clermont-Tonnerre, général, (1827-1884), marié en 1856 avec Louise de La Tour du Pin Chambly de La Charce (1836-1915) ;
  • Gabrielle Julie de Clermont-Tonnerre (1820-1839), mariée en 1838 avec Ernest, comte de Lubersac.
Lieux

Glisolles (Eure)
Naples (Italie)
Espagne
Polynésie-Française (pays et territoires d'outre-mer)
Algérie

Göritz ou Gorizia
Italie

château de Frohsdorf (commune de Lanzenkirchen)
Autriche

Activités

officier (armée)
colonel puis maréchal de camp

élu local
maire de Glisolles, conseiller général du canton de Conches-en-Ouches (Eure)

ministre de 1821 à 1828
ministre de la Marine (1821-1824) puis de la Guerre (1824-1828)

Sources de la notice

Article Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre de Wikipédia en français.

Notice d'autorité BnF n° FRBNF10737187.

État sommaire des fonds d'archives privées. Séries AP et AB XIX, Paris, Archives nationales, 2004, notice 359 AP, p. 643-645.

Liens entre producteurs

Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Clermont-Tonnerre, Aimé-Marie-Gaspard (1779-1865 ; duc de)

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
01/01/1779 - 31/12/1865 Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aim%C3%A9_Marie_Gaspard_de_Clermont-Tonnerre
notice wikipédia
Notice de la bibliothèque nationale de France
01/01/1779 - 31/12/1865 Clermont-Tonnerre, Aimé-Marie-Gaspard (1779-1865 ; duc de) : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb10737187v
Notice d'autorité BnF
Télécharger la notice
Permalien