Traitement en cours
Producteur d'archives

Mun, Albert de

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Mun, Albert de
Type de producteur
Personne
Dates d'existence
1841 - 1914
Histoire

Arrière-petit-fils du philosophe Helvétius, Albert de Mun (1841-1914) entra à l’École militaire de Saint-Cyr, servit en Afrique (1863), puis fit la guerre de 1870 dans les chasseurs. Prisonnier en Allemagne, il fut gagné par la lecture des œuvres de Monseigneur Ketteler aux idées du christianisme social. Professant les doctrines ultramontaines, il contribua à la fondation des cercles catholiques d’ouvriers et y prononça un grand nombre de discours. Il quitta l’armée en 1875. Député de Pontivy, il combattit la politique coloniale en général. Rallié au boulangisme, dans lequel il entraîna le comte de Paris, il renonça, après l’encyclique de Léon XIII de 1892, à la politique royaliste, pour se consacrer uniquement à la politique sociale et religieuse. Au début de la Guerre de 1914-1918, il s’efforça, par ses articles de l’Echo de Paris de soutenir le moral de ses concitoyens et organisa l’œuvre des aumôniers militaires. Il était membre de l’Académie française depuis 1897.

Télécharger la notice
Permalien