Traitement en cours
Producteur d'archives

Blum, Léon (1872-1950)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Blum, Léon (1872-1950)
Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0001 2100 5140
Dates d'existence
9 avril 1872 - 30 mars 1950
Histoire

Après des études à l’École normale supérieure et à la faculté de droit, Léon Blum (1872-1950), s’oriente vers la critique littéraire. Maître des requêtes au Conseil d’État, il participe aux côtés de Jaurès aux combats de l’Affaire Dreyfus et aux luttes qui entourent l’unification du parti socialiste et la création de L’Humanité.

L’assassinat de Jaurès en 1914 marque l’entrée en politique de Léon Blum. Directeur de cabinet de Marcel Sembat, ministre du Ravitaillement durant la Première Guerre mondiale, il s’affirme comme le chef du parti SFIO. Son intervention au Congrès de Tours de 1920 fait de lui le leader incontesté des réfractaires au communisme. De 1920 à 1940, il dirige le parti socialiste. Directeur du Populaire, il arrive au pouvoir à la tête de la coalition des partis de gauche en juin 1936. Avec les Accords de Matignon, la France se transforme radicalement. Blum décide également de ne pas intervenir en Espagne aux côtés du régime républicain menacé, afin de préserver les acquis du Front populaire. Voulant résoudre la crise économique par les pleins pouvoirs financiers, il se heurte à l’opposition du Sénat et démissionne en juin 1937. Vice-président du Conseil dans le troisième cabinet Chautemps, il retrouve la tête du gouvernement en mars 1938, réagit à l’Anschluss et envisage d’envahir l’Espagne après la victoire de Franco. Mis en minorité par le Sénat sur son nouveau projet financier, il doit se retirer en avril.

En 1940, Blum est l’un des “ Quatre-vingts ” parlementaires qui refusent d’accepter la fin de la République. Traduit en justice par le régime de Vichy, il est transféré, en 1943, dans une maison forestière, en bordure du camp de Buchenwald. Libéré en 1945, Léon Blum, malgré un bref retour à la tête du gouvernement en 1946, passe les dernières années de sa vie dans une semi-retraite.

Activités

dirigeant politique
dirigeant socialiste (à la SFIO)

écrivain

président du Conseil de juin 1936 à 1938

député de 1919 à 1940
député de la Seine (1919-1928) puis de l'Aude (1929-1940)

Sources de la notice

Notice BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11892447s

Notice Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Blum

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Blum, Léon (1872-1950)
  • Léon Blum, conseiller d'Etat
  • Léon Blum, chef de cabinet de Marcel Sembat
  • Oreste Rosenfeld a travaillé avec léon Blum à la rédaction du journal Populaire.
  • Pierre Mendès France, sous-secrétaire d'Etat dans le gouvernement de Léon Blum, président du Conseil
Télécharger la notice
Permalien