Your request is in progress
Record creator

Loste, Sébastien (1936-1985)

Top of page

Description

Authorised form of name
Loste, Sébastien (1936-1985)
Type of creator
Individual
Types of entity identifier
ISNI 0000 0000 7998 6423
Dates of existence
1936 - 1985
History

Après son passage à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (promotion Lettres 1954), Sébastien Loste fut nommé professeur aux lycées de Tunis et de Casablanca (1956-1959). À l’issue de son service militaire en Algérie (1959-1961), il entra comme chargé de mission à la Délégation à la Recherche scientifique et technique (1961-1963). En novembre 1963, il fut appelé, comme chargé de mission, au Secrétariat général de la Présidence de la République. Collaborant avec Jacques Narbonne, conseiller technique de 1959 à 1967 dont il recueillit une partie des archives de cabinet, puis avec son successeur, Marcel Pinet de 1967 à 1969, il fut plus spécialement chargé des questions intéressant l’Éducation nationale, la Recherche scientifique et technique et, dans une moindre mesure, des problèmes de santé en tant qu’ils touchent à l’Enseignement ou à la Recherche.

Au départ du général de Gaulle (avril 1969), il quitta le Secrétariat général de la Présidence de la République pour entrer en qualité de conseiller technique en juillet 1969 dans le cabinet d’Edmond Michelet, ministre d’État, chargé des Affaires culturelles (1969-1970). Il s’y occupait des affaires relevant de la direction des Musées de France, du Service de la Création artistique et du Délégué général aux expositions, des problèmes particuliers aux départements du Finistère et de la Corrèze et des relations avec le Ministère des affaires étrangères, en particulier pour les problèmes franco-allemands et les expositions. De 1971 à 1972, il fut chargé de mission auprès du Premier ministre Jacques Chaban-Delmas pour la diffusion du livre français à l’étranger. Il fut à nouveau chargé de mission dans un cabinet ministériel durant le court passage de Maurice Druon au Secrétariat d’État aux affaires culturelles (1973-1974). Par ailleurs, de 1971 à 1976, il fut chargé de mission auprès du président de l’établissement de préfiguration du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, et assura, entre autres, le secrétariat du concours international d’architecture de juillet 1971.

Il fut nommé maître des requêtes au Conseil d’État en 1972 et travailla au service de la Section du Contentieux (1972-1975), puis des Sections du Contentieux et de l’Intérieur (1976-1985).

Sébastien Loste est décédé accidentellement en octobre 1985.

Sources of the note

Archives nationales, Fonds Sébastien Loste (XIXe siècle-1985), 640 AP.

Notice d'autorité BnF n° FRBNF12621750

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.

Download entry
Permalink