Traitement en cours
Producteur d'archives

Clemenceau, Georges (1841-1929)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Clemenceau, Georges (1841-1929)
Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0001 2131 7988
Dates d'existence
28 septembre 1841 - 24 novembre 1929
Histoire

Né à Mouilleron-en-Pareds (Vendée), fils de médecin et médecin lui-même, Georges Clemenceau (1841-1929) entre dans la carrière politique au lendemain de la journée révolutionnaire du 4 septembre 1870 et devient maire de Montmartre (XVIIIe arrondissement de Paris) au moment où éclate la Commune, puis élu conseiller municipal du quartier de Clignancourt en 1871. Élu député radical en 1871, il siège ensuite à l’extrême gauche de l’Assemblée (1876), où, après s’être opposé à la politique de Mac-Mahon, il contribue à provoquer la chute de plusieurs ministères (Gambetta, 1882 ; Jules Ferry, 1885). Après avoir soutenu la candidature de Boulanger au ministère de la Guerre, il dénonce ses prétentions à la dictature. Mais, compromis dans l’affaire du scandale de Panama et accusé d’être un agent de la Grande-Bretagne, il est battu aux élections de 1893.

Rédacteur en chef au journal La Justice, Clemenceau écrit aussi dans La Dépêche de Toulouse, collabore également au Journal (de 1895 à 1897), à L'Écho de Paris (1897), devient éditorialiste à L’Aurore et à l'hebdomadaire Le Bloc. Ses prises de position en faveur de Dreyfus (il publie le « J’accuse » de Zola dans le journal L’Aurore du 13 janvier 1898), le ramènent à la politique. Élu sénateur (1902), il est nommé président du Conseil et ministre de l’Intérieur (1906). Il poursuit la politique de séparation de l’Église et de l’État, mais se heurte bientôt à des mouvements sociaux, organisant la répression de la grève des mineurs du Pas-de-Calais. Revenu dans l’opposition, il fonde le journal L’Homme libre (1913), qui parait sous le titre L’Homme enchaîné, au début de la Première Guerre mondiale, pour dénoncer la censure. En 1917, il est appelé par Poincaré à la tête du gouvernement et restaure la confiance de la nation en luttant contre le défaitisme (arrestation de Caillaux et de Malvy) et en obtenant des Alliés que le commandement unique soit confié à Foch. Après avoir présidé la conférence de Paris et négocié le traité de Versailles (1919), « le Père la Victoire » est battu par Deschanel à l’élection présidentielle de 1920.

Dès décembre 1918, Clemenceau fonde avec le père Brottier l'Union nationale des Combattants, qui devient dans l'entre-deux-guerres, l'une des deux grandes associations d'anciens combattants. En octobre 1921 il inaugure le monument aux morts de Mouilleron-en-Pareds, son village natal.

Clemenceau consacre la fin de sa vie aux voyages et à l'écriture. Il se rend en 1920 en Égypte, au Soudan (pour chasser le tigre), à Ceylan et en Inde ; en 1921 en Angleterre, où il est fait docteur honoris causa de l'université d'Oxford ; en 1922 aux États-Unis. Avec l'aide de Marguerite Baldensperger, de 40 ans sa cadette, à qui il écrit plus de 600 lettres, il publie notamment Démosthène (1926) , Au soir de la pensée (1927), Claude Monet, les Nymphéas (1928).

Clemenceau est enterré à Mouchamps (Vendée).

Lieux

Montmartre
Paris (France)

Mouchamps
Mouchamps (Vendée)

Mouilleron-en-Pareds
Mouilleron-en-Pareds (Vendée)

Var
Départements français de 1885 à 1920
Député (1885-1893) puis sénateur (1902-1920)

Seine
Départements français de 1876 à 1885
Député

Activités

docteur d'université

journaliste

ministre de 1917 à 1920
ministre de la Guerre

président du Conseil de 1917 à 1920

ministre de 1906 à 1909
ministre de l'Intérieur

président du Conseil de 1906 à 1909

sénateur de 1902 à 1920

député de 1876 à 1893

Sources de la notice

Archives nationales, Fonds Georges Clémenceau (503 AP).

Notice d'autorité BnF n° FRBNF11897013

Notice Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Clemenceau)

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Clemenceau, Georges (1841-1929)
  • Membre du parti radical.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice de la bibliothèque nationale de France
28/09/1841 - 24/11/1929 Clémenceau, Georges (1841-1929) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11897013k
Notice BnF
Notice Wikipédia
28/09/1841 - 24/11/1929 Georges Clémenceau : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Clemenceau
Notice Wikipédia

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien